Coups de coeur

Published on mars 26th, 2015 | by MagMozaik

4

V.Room: Un loft versatile et mystérieux…

Le carburateur, on connait! Claude Billès, dit 537718 et Xavier Ray, alias XRay nous ont habitués depuis longtemps à une créativité débordante et hors normes mais aussi à des performances artistiques qui se conjuguent en une multitude de modes d’expression propres à traduire leurs messages souvent engagés et écologiques. Fin 2014 ils nous proposaient l’Igloo, véritable cri d’alarme pour la sauvegarde des espèces et peuples polaires menacés de la planète. Le propos est, cette fois ci, plus décalé et ludique avec une référence très nette à la culture urbaine américaine. Ils nous ont concocté pour les 10, 11 et 12 avril un loft versatile qui met en valeur les créations de Romuald Fleury, designer de meubles avec Casa Cosi, mais permet également l’exposition de tableaux inédits graffés ou en sérigraphie qui sont mis en vente à cette occasion . Nous vous proposons de suivre cette étonnante composition éphémère qu’est le V.ROOM, histoire de vous mettre l’eau à la bouche et l’imaginaire à l’heure américaine dans le bon sens du terme. Un parcours truffé de messages subliminaux en une multitude de petits détails d’apparence anodine ou esthétique mais restent gravés dans notre conscience. Un événement à ne sûrement pas manquer, les 11 et 12 avril à la Floride, de 10h00 à 20h00.

IMG_1205

Claude Billès dans une entrée très…géométrie aléatoire



Parcours insolite d’un projet

– Voilà 3 ans, nos compères partent, avec Zatiki, la mosaiste, aux Etats Unis, avec l’ambition, au retour, de réaliser une expo sur le thème américain urbain. Ils en ramènent d’innombrables photos et pistes de travail pour nourrir leur imaginaire et leur inspiration. Le projet ne verra pas le jour mais redevient d’actualité lorsque les deux complices décident de mettre en valeur le talent de Romuald Fleury, créateur de mobilier design. Le concept du loft s’impose alors tout naturellement sur un espace qui s’y prête à merveille.

– Toute une histoire et un cheminement dans le lieu se sont construits  peu à peu sur une logique de loft urbain américain, au 50ème étage d’un immeuble où la vue sur la ville est surprenante. Comme pour Igloo, la démarche est citoyenne du monde et engagée dans la défense de valeurs dont le bon américain moyen n’a guère plus conscience: l’identité indienne, la liberté de créér, la préservation de la nature (avec table arborée) et surtout les liens sociaux en une société où l’individualisme prime sur la richesse des relations humaines.

– Mais l’ambition essentielle de cette performance éphémère reste de promouvoir, à travers ses créations de meubles en acier et bois massif aux lignes épurées, l’extraordinaire talent de Romuald Fleury, passé de la mécanique sur grands prix motos pendant dix ans à l’imagination mise au service du mobilier design et néanmoins très astucieusement fonctionnel. Elle est aussi de mettre en avant les créations sérigraphiques de nos deux complices dont de nombreuses oeuvres émaillent la construction, de l’extérieur à la laverie en passant par le loft et ses diverses pièces.

IMG_1227

Table amazonienne? Casa Cosi bien sûr

Un parcours à découvrir…

Belle ambiance de vernissage et beaucoup de monde en ce vendredi soir qui réunit artistes, mécènes, et autres décideurs, journalistes ou amateurs éclairés. Aux manettes, nos trois compères, et, pour régaler la foule, un traiteur de qualité, Nori Boy, et d’excellents vins de la famille Laplace du Château d’Aydie. Une musique en accord avec l’espace newyorkais très hip hop et jazzy…On mesure dès l’arrivée le colossal travail effectué en quelques jours, voire semaines, par le trio, pour métamorphoser le show room et le doter d’une nouvelle parure scénographique. Entre l’Igloo et le V’Room deux lieux très différents et bluffants s’imposent. Les espaces se structurent autrement et on en vient à se demander s’il s’agit bien du même atelier où ça “carbure “sec décidément! Atelier contigu à celui de Zatiki dont les créations donnent une belle respiration au loft ainsi reconstitué, en accord avec le mobilier inventif de Romuald Fleury. Infos traiteur et vins: www.facebook.com/NoriBoyBuffet et www.famillelaplace.com

IMG_1224

Who is Banski..Where is Banski? Xavier Ray s’interoorge

IMG_1213

– Dépaysement total pour cette aventure de loft!

A l’extérieur l’ambiance s’installe, insolite … Une entrée d’immeuble où les bancs en bois et les tableaux émergent déjà. L’espace où se poser et parler entre amis ou fumer sans déranger. Petit clin d’oeil insolite: le tableau fétiche du van, où la peinture bleue du ciel dégouline un peu, à dessein, est exposé à la pluie éventuelle, histoire d’affoler les visiteurs non avisés style “Hey le tableau il dégouline!!!! Non c’est normal, ça fait partie du tableau!! ” Gag. La porte franchie, le hall de l’immeuble vous attend avec murs graffés. Une  création stupéfiante, réalisée au fil des jours et de l’inspiration des 2 artistes, sur multiples toiles juxtaposées qui, tel le mur de Berlin, sera vendue en petits morceaux uniques! Le soir de vernissage, Jérôme Rey, initiateur du récent événement Art in House était présent… C’est tout dire de l’intérêt présenté par cette expérience graffée dont sont coutumiers Claude et Xavier, à la croisée du collage, de la sérigraphie, du street art et de la peinture ou numérique sur toile.

IMG_1302

Zatiki

Et puis, droite toute vers l’ascenseur dont on nous promet que l’effet de montée sera garanti. De fait une video nous trace l’ascension vertigineuse vers l’étage demandé, en l’occurence le 50ème, avec liftière accorte, même si – mais on peut rêver- nous n’avons jamais quitté le plancher des vaches.  Un ascenseur bien sûr privé, loft new yorkais branché oblige, qui aboutit directement dans l’appartement, un brin décalé avec subtilité et créativité.

IMG_1220

Une montée vertigineuse dans l’ascenseur

– Glissement des portes..Vous découvrez le L Room

Living room avec cuisine ouverte à l’américaine évidemment, entièrement créée par Romuald, avec frise en mosaique de Zatiki qui reproduit une carte du métro , juste sous une large baie vitrée en trompe l’oeil qui propose une vue imprenable et fictive sur la ville. A droite, d’autres baies vitrées avec éclairages et partout sur les murs des tableaux du duo faits pour l’occasion (notamment une Marylin sublime) et les incroyables meubles de Romuald en contrepoint dont la créativité nous surprend, notamment cette table dont le centre propose, en incrustation de verre, une mini forêt comme une bouffée d’air frais et ludique à souhait (végétaux naturels stabilisés) …  Dans un coin de mezzanine au dessus de l’entrée, une moto semble observer les allées et venues des visiteurs avec humour et détachement, l’oeil-phare vissé sur les baies vitrées vers un hypothétique ailleurs où se dégourdir enfin les roues. Seul hic, l’engin n’a pas de…carburateur! C’est un comble en ce lieu!

IMG_1301

Enigmes encore! A gauche, une pièce mystérieuse en noir et blanc nous attend: la B Room (bathroom) avec sol peint, flux de douche reproduit en fils drus et fauteuil customisé. Aux murs, des toiles en papier découpé finement et en relief, avec un minimalisme très géométrique de style origami, s’improvisent miroirs où nul ne peut se voir et qui se retournent contre les visages! Un lieu singulier, très “underground”, qui donne accès à un cabinet étrange de curiosités dont l’assemblage absurde nous entraine vers un univers à la Edgar Allan Poe en un mélange absurde d’objets de salle de bains, de flacons de parfum ou de produits hygiéniques et…de coquillages qui nous invitent au voyage bien loin du contexte urbain… Tout un programme d’évasion vers la nature authentique, et menacée néanmoins, que l’on retrouve en de multiples autres détails, dans un propos d’enfermement symbolique des éléments naturels, telle cette forêt confinée dans une table en une cellule fermée par un paroi de verre.

IMG_1236

La chambre des curiosités

La chambre? Nous ne la verrons pas! C’est un espace privé après tout.

– En repartant, près de l’ascenseur, à droite…

… Un lieu emblématique des immeubles américains nous accueille:La Laundry Room où une série de machines à laver et autres fers à repasser font le lien social entre habitants (et visiteurs en l’occurrence). Là, six séries de sérigraphies originales numérotées de 1 à 10 sont disponibles à la vente (30 euros  et 60 euros encadrées), inspirées de photographies ramenées des Etats Unis.

IMG_1251

Une petite lessive en sérigraphie?

IMG_1260

Sur des chaises, à terre, ou  une, suspendue, des vêtements pliés, emblématiques de la culture américaine (jeans et T.Shirts floqués) , nous attendent, prêts à être saisis au vol, devant des machines dotées de paquets de lessive et des fameuses sérigraphies . Et puis surtout un petit tableau d’annonces ou de commentaires en post-it où chaque visiteur peut s’exprimer et délirer à loisir pour un brin de fraicheur ludique partagé. Nous n’avons pas résisté! A vous de découvrir comment…

IMG_1253

y a du boulot là!

IMG_1257

Ben… Là aussi!

Petit focus sur Casa Cosi

Pour Romuald, il s’agit de la première exposition après une résidence éphémère au Carburateur. Une expérience inédite et chargée d’émotion. Autodidacte, il a su très vite intégrer son art et les meubles présentés ici ont été conçus pour l’événement. Des inspirations très personnelles et une technique sûre, très finement étudiée, qui permet d’accoler en plaques des lamelles de 30mm.

IMG_1297IMG_1294

Ecoutez le se dire en video! Et la suite? Rester nomade, vendre ses créations par les réseaux sociaux et surtout les présenter en situation fort peu conventionnelle, à la manière d’un catalogue de l’imaginaire, dans une forêt, sur une plage ou dans des lieux comme le Carburateur! …Des possibles improbables qui nous réjouissent!

 Juste encore deux dates: 11 et 12 avril de 10h à 20h00… On aimerait davantage!

IMG_1267

Toutes infos sur www.carburateur.org et www.casacosi.fr

Pour les retardataires, dernière minute, la V’Room ré-ouvrira  pour les 2 week-end qui arrivent et uniquement les samedis et dimanches Soient 18 et 19 avril puis 25 et 26 avril de 10H à 18H

Catherine CLERC,magmozaik64200@gmail.com

This Post Has Been Viewed 542 Times


4 Responses to V.Room: Un loft versatile et mystérieux…

  1. david rumbao says:

    Un loft éphémère à ne pas rater? J’ai été conquis par cette belle réussite pleine de talents.

  2. Queheille matthew says:

    that’s fun and the table with the forest is amazing!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!:)
    good luck
    EL MATEO

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Back to Top ↑
  • Rejoignez-nous sur Facebook

  • Catalogue art/culture

  • L’annuaire Mozaik 2017

    L’annuaire Mozaik 2017
  • Panier