Actualités no image

Published on novembre 8th, 2014 | by MagMozaik

0

Une soirée de routine pour magmozaik!

ACTUS!!!!! Hier soir, pas moins de 5 événements nous occupaient.

Le Fifava s’ouvrait à Anglet sous les yeux de notre journaliste Xavier heuty bien décidé à tout nous révéler sur ce festival angloye du film amateur qui ne cesse de grandir. Désormais installé au Théâtre du Quintaou et aux Ecuries de Baroja, il nous réserve bien des surprises en ce mois de l’image. A la Galerie des Corsaires, l’artiste peintre Ludmila Naoumenko recevait amis et admirateurs pour un joli voyage vers la Volga. A Biarritz, dans la Salle d’Attente, lieu privé d’exposition original dont nous reparlerons, Jean Marie Salanié présentait ses dernières oeuvres. L’occasion de retrouver là un autre inconditionnel, Alain Rillot, alias Raoul. A peine plongés dans le nouvel univers pictural de notre artiste chouchou qu’il nous fallait repartir vers l’Hôtel de Ville où s’ouvraient les fêtes de la St Martin en présence du maire et de nombreux conseillers municipaux. L’occasion de distinguer trois associations émérites de la ville, gratifiées de la médaille d’or de Biarritz: L’association sportive Jeanne d’Arc, très active en termes de disciplines et d’adhérents, les Amis du Théâtre, dans le domaine culturel et la Croix Rouge pour son  efficace action sociale au quotidien. Un joli moment rythmé par un étonnant choeur basque et surtout une incroyable danse exécutée avec prestance par Serge Istèque, futur maître d’oeuvre de l’opération des 6 et 7 juin prochain, Biarritz des Années Folles. Le temps d’une coupe et de trinquer avec quelques amis chers et zou! Direction Espelette où le dernier trio d’Ezpel’Art nous proposait de superbes créations.

DSC_1783

Jean Marie Salanié, nous l’apprécions depuis bien longtemps. Habitué de la Brigade Contemporaine à St Pée sur Nivelle, il nous revient avec des toiles plus denses, organiques et, selon nous, un brin torturées. Le lieu? Nous le connaissons aussi pour son ingéniosité. L’idée émane de Thierry Génin-Etcheberry, grand amateur d’art et sorte de Laurent le Magnifique, mécène florentin de la Renaissance italienne. Ce chirurgien esthétique transforme régulièrement sa salle d’attente en galerie d’art pour des expositions temporaires d’artistes qu’il aime et dont il souhaite souligner le talent. Bien des artistes dont nous connaissons bien la virtuosité ont exposé ici grâce à lui. Yannick Fournié, Martine Pinsolle, Chantale Sore, Xabier celestino, Jean Marc Comby, Stéphane Médieux, Olivier Descamps, Guy Saulnier et autres Franck cazenave ont accroché leurs toiles aux cimaises, peint les miroirs ou planté en ces lieux leurs meubles sculptés. Un bel endroit dont bien des galeristes devraient s’inspirer… Juste pour l’amour de l’art et la promotion de ceux et celles qui le font vivre ici. www.salle-dattente.com

logo_saint_martin

Petit détour en mairie! Autre univers, autre ambiance très festive au son du txistu et d’un superbe choeur. L’occasion pour le maire, Michel Veunac, de rappeler le prochain grand rendez vous du forum des associations en septembre 215 et de souligner l’importance pour les associations de s’unir pour élaborer de vrais projets d’animation communs. Une belle complicité de notre édile avec Peio Claverie, adjoint, entre autres, à la vie associative, qui rythme si fréquemment l’activité des cités et incarne leur vitalité. Chaque année, c’est dit, 3 associations seront récompensées pour leur action et leur dynamisme. Quelqu’un m’a soufflé avec humour: et pourquoi pas magmozaik l’an prochain? Nous avons en tous cas bien des projets et un vrai rôle à jouer pour vous promouvoir et largement diffuser vos actualités.



DSC_1832(Maitxu Juantorena)

Enfin nous retrouvons ce havre de paix et de convialité qu’est l’atelier galerie du verrier d’art Poly Berin pour le dernier trio d’artistes mis en valeur dans le cadre d‘Ezpel’Art, Muriel Platero, Alesko et Maitxu Juantorena. De la première, on retiendra l’extraordinaire profondeur et densité des toiles dont la force émotionnelle vous happe. Est ce un hasard si elle aime Patty Smith? Ses oeuvres sourdent de sa musique et de son caractère coupé au cordeau d’écorchée vive! C’est notre ressenti, bien sûr, qui n’a peut être sans doute rien à voir avec la douceur apparente de la jeune femme. Mais le maître de céans sait nous faire plaisir en diffusant du david Bowie! Une belle excellence d’accueil. Maitxu on l’adore. Ses tableaux exultent de couleurs et de vie. devant eux une irrépressible envie de rire, de danser, de virevolter et de vous ouvrir au monde avec une pleine sérénité vous saisit! Je n’ai jamais vu un talent vous transporter ainsi. Tout est lumière et vitalité dans son univers fait de douceur et de tendresse. Des créations qui ressemblent bien à l’artiste tout en nuances délicates et sourires. J’avoue que le dernier artiste ne m’accroche guère. On aurait souhaité lui parler de ses robots étranges que R2D2 aurait du mal à décoder lui même mais il était absent et sa démarche reste une belle inconnue du xième dégré à résoudre pour nous.

DSC_1836(Muriel Platero)

Autres actus ce soir avec la contrebassiste Agnès Doherty à Bookstore, 17h00, Jean-Louis Debré et ces drôles de dames qui ont réveillé la France à la médiathèque de Biarritz, 16h00, l’expo de Claude Jammaerts à l’Artsenal de Bayonne dès 18h30, Ez3kiel à l’Atabal, 21h00, Le Rocky Horror Show, 20h00, à la MVC Polo Beyris d’Anglet où se déroule encore le Fifava, et le trio Zarafa à la Luna Negra, 20h30. Bon choix mesdames, bon choix messieurs!



Catherine CLERC, magmozaik64200@gmail.com

This Post Has Been Viewed 362 Times


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Back to Top ↑
  • Rejoignez-nous sur Facebook

  • Catalogue art/culture

  • L’annuaire Mozaik 2017

    L’annuaire Mozaik 2017
  • Panier