Coups de coeur

Published on avril 30th, 2015 | by MagMozaik

3

Une journée sur un “Versant”…côté soleil!

En mai, fait ce qui te plait assure le dicton et le Théâtre du Versant ne s’en prive sûrement pas, pour notre plus grand plaisir. A trois reprises, la compagnie investira bien des lieux de Biarritz: le 25 mai pour « Le Théâtre dans la Ville », mai et juin pour « Mai Jeunes Années » et le 7 juin à l’occasion de Biarritz des Années Folles. Une troupe pour le moins dynamique et créative que nous suivons régulièrement. L’occasion de passer une journée avec Gaël Rabas et son équipe pour évoquer toutes les dimensions, locales, nationales et internationales,  de ce qui est, à juste titre, devenu une belle institution biarrote , ancrée au coeur de nos pratiques culturelles et humanistes. Une journée de fait étalée sur plusieurs séquences tant la densité de ses activités ne saurait se résumer en 24 heures d’affilée!



IMG_1879

Fou peut-être, mais généreux et créatif assurément!

Un saltimbanque sur tous les fronts

1476189_323855471155082_2317997996032182879_n

L’homme aux écharpes…

– Première entrevue avant que Gaël Rabas et Françoise Dorgambide ne décollent aux aurores pour Washington, direction Lycée français Rochambeau . Au programme des représentations, du 27 avril au 1er mai: »Illustrissime »!  On ne présente plus ce saltimbanque, fou amoureux de l’Afrique, dont la formation le destinait à une brillante carrière diplomatique avant que le virus du théâtre, version « Comedia dell’arte », ne le gagne, au point de fonder, en 1978, le Théâtre du versant , fortement ancré dans la mémoire culturelle de Biarritz! Un trublion singulier dont la culture n’a d’égales que sa créativité, son parti pris de métissages culturels, ici ou là, au delà des océans,  et sa fureur de vivre sa passion absolue pour les tréteaux et le verbe, décliné en d’infinies volutes virtuoses d’auteurs.



http://www.magmozaik.com/et-sur-les-bambous-noirs-le-ciel-sest-leve/

– Difficile de saisir cet insatiable « théâtreux », écharpe toujours vissée au cou en multiples déclinaisons, féru de formation, de création, de soutien aux jeunes talents et de transmission de son art aux amateurs, aux publics et aux plus jeunes, quel que soit le langage emprunté, en mots, en gestuelles, en chorégraphies, en cultures, en racines, en lumières ou en sons, de France, d’Europe, d’Afrique, d’Amérique ou du Pacifique. En lui bouillonne une infinités d’esprits, des maoris aux basques, des mexicains aux maliens, des canadiens aux portugais, en passant par une large palette colorée de nuances culturelles ou ethniques fortes, bien que souvent colonisées sans perdre leur identité fondamentale. Le monde entier est son univers où s’écrivent tous les jours les pages blanches ou déjà noircies de sa Compagnie. En lui bout un instinct qui le porte à défendre, en mode humaniste, toutes les civilisations opprimées et pourtant fières de leurs richesses culturelles et historiques, bien avant que nous, stupides européens, mal dégrossis mais riches, ne nous entichions de dominer des “sauvages” passés pourtant maîtres en l’art de la tolérance et du métissage.

10418182_724772907577411_1849937187706056631_n

Une fine équipe…avec mascotte de mise!

– Jamais en repos, il virevolte- mais sans butiner, car la qualité des relations entre les hommes d’intelligence et de grande sensibilité est primordiale à ses yeux- entre spectacles, répétitions, ateliers, cours au Conservatoire, préparation du  VIIème Colloque Nord Sud, relations avec partenaires institutionnels ou financiers, tournées et projets de co-productions avec ses amis du monde entier dont il suit aujourd’hui, avec quelque inquiétude, les difficultés, induites par des contextes géopolitiques ou économiques brutaux et instables. Comment parvient-il à gérer autant de dimensions et de facettes du Versant? La prospective à long terme, la rigueur, l’organisation précise…et la passion! Comment réussit-il à mener de front créations, aides aux jeunes talents venus en résidence, mises en scène et directions d’ateliers ou de cours? La passion vous dis-je! Comment jongle-t-il entre activités locales et rayonnement international? Encore et toujours la passion! Comment développe-t-il autant d’actions humanitaires au Mexique, en faveur des enfants déshérités ou au Mali à Konna , la meurtrie? A votre avis?

IMG_1820

Entrée du théâtre

– Mais il peut compter, dans ce parcours incroyable, qui devrait d’ici moins de 2 ans, se concrétiser en une labellisation  nationale, sur une solide équipe soudée et compétente qui partage les mêmes valeurs, les mêmes fièvres créatives  et les mêmes ambitions pour l’excellence. Des comédiens au décorateur, du régisseur son et lumière à la costumière, sans oublier les collaborateurs administratifs et les 2 jeunes boucs, mascottes incontournable du lieu-Tiens les cornes ont fini par pousser après moult joutes ludiques!-, tous livrent le même combat pour la qualité, la formation de nouveaux talents et le développement de la compagnie…ou la survie des végétaux pour les mascottes dont l’appétit entretient la forêt!

IMG_1717

Gorgibus…Merci Molière!

IMG_1860

et Cléonte! Re Molière!

Une actualité chargée pour des activités en effervescence constante!

– Des ateliers d’amateurs à profusion.. Mai Jeunes Années!

Transmettre la passion du théâtre à des comédiens amateurs chaque année plus nombreux, leur insuffler une belle respiration de vie dans leur quotidien, telle est l’ambition de la Compagnie. Nous en sommes de fervents adeptes, juste pour explorer des recoins de nos possibles, de nos personnalités et nous libérer de nos pressions au quotidien et nous projeter en d’autres univers emplis d’imaginaires. Ces ateliers s’implantent partout dans le département et même au delà. L’objectif? Monter un spectacle présenté en juin lors de Mai Jeunes Années… On total il s’agit de quelque  40 représentations réunissant 2000 participants, dont 400 biarrots que gèrent avec brio les comédiens du Versant dont Samuel Jego, Virginie Salane, Brigitte Rabas ou Gaël Rabas. Mais au delà de cet engouement bien pris en compte, l’essentiel est ailleurs. Toutes dates disponibles sur www.theatre-du-versant.com

Les stages d’éveil au théâtre, printemps et été complètent pendant les vacances scolaires les offres du Versant. Il est, certes, trop tard pour avril mais réservez vos dates d’été du 6 au 10 et 20 au 24 juillet, puis du 17 au 21 et 24 au 28 août!

IMG_1828

Comédienne en herbe le 28 avril au matin!

– La formation de futurs talents

Les auditions publiques des 10, 11 et 12 juin prochains nous permettent de mettre l’accent sur des actions de formation mises en place par le Versant à travers les CHAT (Classes à Horaires Aménagées de Théâtre) et le Conservatoire Maurice Ravel. Un dispositif très élaboré et progressif qui mène à des niveaux d’excellence jamais atteints ici, en plusieurs étapes.

Premier stade: les classes à horaires aménagés

Cette filière, unique sur Biarritz et Bayonne, voire en Aquitaine, propose un éveil au théâtre, de l’école élémentaire au collège jusqu’à la 3ème. Le dispositif concerne 40 élèves sur Braou, 40 sur Rostand et 40 sur Malegari, Camus étant en cours d’institutionnalisation . Cette première phase de repérage ouvre l’accès au conservatoire Maurice Ravel.

Les formations diplômantes

Pour les 13/15 ans, un premier cycle préparatoire d’initiation au théâtre se déroule ensuite au Conservatoire, dans la Cité des Arts. Il débouche sur un programme de 5 ans de formation en 3 cycles, le premier sur un an et les deux autres sur deux ans. Au terme du second cycle un Brevet est délivré et en fin de formation un Certificat d’Etudes Théâtrales qui permet de postuler à de nombreux concours  d’entrée en des compagnies professionnelles réputées, avec une prédilection actuelle pour les filières européennes à Londres, Bruxelles ou la Pologne. Le versant élabore du reste en ce moment une plateforme web qui permettra de suivre les anciens élèves dans leurs parcours à venir, soient 90 jeunes talents cette année. 8 professeurs du Versant assument les cours chaque année dont le maître de céans, qui dirige la filière théâtre du Conservatoire qu’il a mis en place, Brigitte Rabas, chargée de coordonner les CHAT, Françoise Dorgambide, Samuel Jego ou Virginie Salane, fiers piliers du Versant depuis bien des années.

– Théâtre dans la ville

Le 25 mai prochain, à l’initiative de la ville de Biarritz dont on connait l’engouement culturel , Le Versant investit 4 espaces urbains.Voilà qui ne changera guère la compagnie qui, en près de 40 ans, a su jouer partout. Grande Plage, Port Vieux, trottoirs, vitrines des Galeries Lafayette… Bien des lieux on accueilli, au fil des ans et des saisons, les créations de la troupe! L’occasion, ce jour là de montrer à quel point le Versant reste ancré dans la ville pour son public biarrot mais aussi de proposer un échantillon de tous les spectacles donnés à travers le monde entier. Une journée appelée à se renouveler désormais avec, qui sait?, quelques incursions vers d’anciennes pièces dont la reprise, néanmoins, présenterait quelques difficultés, telle cette fameuse partition élégante de Carlos Fuentes, Terra Nostra, imaginée en 1996 dans un décor grandiose de château de sable sur la grande plage.

gravure campet

L’occasion également de rappeler qu’en dépit des idées reçues, le Théâtre du Versant reste un joyau culturel inestimable de la ville, même si son rayonnement international s’affirme de jour en jour et de tournée en tournée. 4 lieux seront ce jour là investis pour une reprise de spectacles symboliques du travail international de la troupe et de son répertoire actuel, des Halles à Pétricot en passant par l’EPAD  et la place Clémenceau, dès 11h00.

Une présence urbaine en plein air que confortera, le 7 juin, la participation du Théâtre au nouvel événement phare de la ville:”Biarritz des Années Folles”. A cette occasion, au Port vieux, l’atelier de Gaël Rabas proposera un extrait de sa création “Cocktail Cocteau”, très en phase avec le thème choisi. Une évocation pétillante des univers et des entourages de Cocteau  jouée le 27 juin prochain à 17h30 et 20h30.

Une envergure internationale

– Un pari insensé mais désormais bien engagé que cette orientation.

Depuis longtemps le versant met en scène ses fortes convictions de métissage culturel sur les tréteaux du monde entier . Afrique, Caraïbes, Amérique du Sud, canada, Europe et aujourd’hui Pacifique… il n’est guère de territoire que la compagnie n’investisse par des accords fructueux de co-productions et des représentations. Voilà des années que le Versant sillonne le monde, de la Guyane à la Réunion en passant par le Mali ou Papeete. Un infernal calendrier qui l’entraine en tournées, aux structures volontairement légères, réduites à quelques valises pour des raisons financières, en des contrées et cultures bien différentes mais si proches de ses engagements! Washington aujourd’hui mais bientôt Tahiti, et souvent Haïti, la Reunion ou l’Afrique d’Adama Traore et Ibrahima Campo…Le talent ne connait pas de frontière quand il s’agit de se partager! Et l’engagement de la troupe ne se limite pas aux seules représentations puisque depuis longtemps le Versant se mobilise, à travers ses désormais incontournables soirées Tapas, en faveur de Konna, ville porteuse de multiples projets en faveur des enfants, de l’autonomie économique et de l’éducation des jeunes filles, entre autres objectifs, mais aussi des enfants démunis au Mexique.

11029524_806510259403675_2074906679931989135_n

Peintures sur soie de Virginie Salane pour “Les Bambous Noirs”

– Le 7ème Colloque Chantier Nord Sud

Un bel écho aux valeurs du théâtre que cet événement bisannuel, fondé justement sur le métissage culturel et l’ouverture à d’autres approches artistiques. Un rendez vous désormais bien installé, comme nécessaire, dans la ville de Biarritz et l’occasion de superbes rencontres avec tout ce que le monde compte de pépites intellectuelles et créatives rares, indispensables en termes d’humanisme et de partage culturel. Il y a 2 ans les Jeux Olympiques de la francophonie étaient à l’honneur, révélant de superbes talents, en collaboration avec les institutions locales, dont l’ICB, en bien des domaines artistiques. Cette année, du 19 au 21 novembre, la manifestation s’orientera vers les cultures pacifiques avec, en point d’ancrage, les “Bambous Noirs“, dont le phénoménal succès reste dans les mémoires. Nous couvrirons en exclusivité, avec force reportages, interviews et videos, l’événement, qui s’annonce de très haut niveau, comme de coutume!

Le versant au quotidien

– Au delà des spectacles, vitrine exceptionnelle offerte au public, le Versant s’appuie sur un monde de coulisses soudé, efficace et talentueux en diable. Des hommes et des femmes, attachants, passionnés, au regard flamboyant, véritables points d’ancrage indispensables de la compagnie et pièces incontournables de ses spectacles. Ils jonglent tous avec une polyvalence nécessaire lorsqu’il faut jouer, former, mettre en scène ou guider des ateliers amateurs, lorsqu’il faut imaginer des décors, des accessoires et en même temps coordonner l’initiation des enfants, lorsqu’il faut surfer sur de multiples vagues de peintures ou de mots, mettre en costumes les plus folles créations, mais aussi lorsqu’il faut promouvoir les spectacles, les vendre, les diffuser, gérer au quotidien toutes les facettes administratives et financières de la structure, équilibrer ou aller dénicher les budgets et les subventions, encadrer l’emploi pérenne de 20 personnes…et surtout endosser tour à tour une infinité de fonctions, allant des relations publiques aux relations presse en passant par les relations officielles avec de multiples partenaires économiques ou institutionnels! Un investissement titanesque de tous que chacun assume avec élégance, virtuosité, simplicité et compétence jour après jour avec sérénité, sourire et parfois colère justifiée  quand il convient parfois de taper du poing sur quelques tables obtuses ou têtues !

IMG_1876

Christian Dubois, régisseur…

IMG_1863

…et son antre!

– Figure incontournable, inscrite au coeur même de l’aventure de la troupe depuis quelques décennies, Christian Dubois, qui s’ingénie à créer d’improbables décors ou imaginer des accessoires les plus incongrus ou irréels, telle cette Dodge qui fut un jour coupée en 3 morceaux! C’est l’homme au camion graffité, empli de décors et costumes, celui qui trouve toutes les astuces pour répondre aux exigences, souvent bien incongrues et loufoques, de mises en scène avec le régisseur son et lumière, celui qui fabrique les plus ubuesques ou ludiques constructions, ou en invente d’autres, tendres et poétiques, voire lunaires. Celui qui prestement sait changer de casquette pour nourrir les mascottes, élaborer les décors dans son antre foutoir ou tenir le bar, après les représentations ou les soirées tapas caritatives, avec un sourire désarmant de gentillesse et de tendresse pour “sa famille” de coeur!

– A ses côtés, Virginie Salane compose des décors à la mesure de son talent artistique. De monumentales fresques aux peintures sur soie, elle excelle en l’art de mettre sa vocation au service du théâtre tout en continuant à exposer ses propres oeuvres. Elle dirige par ailleurs un atelier et donne des cours au Conservatoire.

IMG_1870

Les cavernes d’Ali Baba…

IMG_1869– Aux manettes son, lumière et video, Jacky Rivoal développe, à chaque spectacle des trésors de magie et de féérie qui mettent en valeur les costumes de Claudie Coquerelle ou les superbes éléments de décor qu’invente Brigitte Rabas , tels ces masques colorés et fantasmagoriques qui font danser et voyager nos imaginaires en des contrées mythologiques réelles ou à créer! Elle coordonne également les CHAT et anime les ateliers pour enfants. Accessoirement et depuis déjà quelques années, elle apprivoise avec douceur le très volcanique Gaël dont elle préserve, avec sérénité,  la belle créativité et l’énergie.

– Au premier étage, voici l’antre administrative avec Nathalie et Mélanie, qui veillent au grain pour la bonne marche rigoureuse de la troupe et en assurent la logistique, Barbara au secrétariat et puis Solène , Pascal, Fabien et tant d’autres qui tournent partout, notamment dans les Landes… Gaël en pièce maîtresse et puis l’équipe aussi!

– Enfin, Françoise Dorgambide, la complice de toujours, est de toutes les aventures . Actrice, metteur en scène, professeur… elle monte au créneau sur tous les fronts depuis les débuts de la compagnie. Samuel Jego, Safia Hammidèche, Herveline Rolland… complètent la distribution, certains anciens, d’autres nouveaux et appelés à transiter… Et puis il y a tous les autres, metteurs en scènes, acteurs, chanteurs, musiciens, notamment du Conservatoire Maurice Ravel, troupes en résidence, complices d’un spectacle ou d’un autre qui, venus de partout dans le monde, suivent le Versant ou participent à ses créations en co-productions.. Gaël Rabas en parle ainsi: “Que sont mes amis devenus, que j’avais de si près tenus…- Aujourd’hui, Nesly à Port au Prince, Memo à Mexico, Orlando à Caracas(…), Roger à Lomé et Adama à Bamako, devenue ville inquiète, tous connaissent les soubresauts de la crise. Ils tiennent bon.- …Et tant aimés”.

Tout est dit du magnifique esprit qui inspire la compagnie et la tient droite dans ses bottes!

www.theatre-du-versant.com

Catherine CLERC,magmozaik64200@gmail.com

This Post Has Been Viewed 401 Times

Tags: , , , ,


3 Responses to Une journée sur un “Versant”…côté soleil!

  1. Françoise DORGAMBIDE says:

    Il faudrait vraiment que je te rencontre , pour écrire la véridique histoire du Théâtre du versant

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Back to Top ↑
  • Rejoignez-nous sur Facebook

  • Catalogue art/culture

  • L’annuaire Mozaik 2017

    L’annuaire Mozaik 2017
  • Panier