Coups de coeur

Published on avril 3rd, 2015 | by MagMozaik

1

Une journée avec l’électron libre de la gastronomie

Connaissez vous la recette et le bon dosage pour imaginer le succulent cocktail intitulé Alain Darroze? Une belle rasade d’engagement gastronomique militant en faveur de la bonne bouffe et de toute la chaine locale cimentée qui lui permet d’exister pour le bonheur de nos papilles basques d’épicuriens. Un brin de ripaille entre amis, un joli soupçon de créativité dans les produits ou les plats imaginés sur un ton parfois décalé, mais ô combien savoureux. Un trait d’esprit, de verbe, de bons mots et de regards pétillants. Une dose gorgée d’humour de générosité et de tendresse. Un nuage de modestie non feinte et de main tendue aux jeunes qui ne demandent qu’à semer dans les jardins partagés des cités défavorisées. Un petit coup de pouce aux jeunes chefs et producteurs authentiques, aux produits d’une qualité ébouriffante. Et ce petit quelque chose en plus de délicatesse envers les femmes, d’attention aux amis et d’énergie virevoltante!

IMG_0811

Pour l’avoir suivi une journée entière sur la foire du jambon, on vous garantit qu’il nous a épuisé et bluffé, de restos de potes en fournisseurs de très grande qualité, d’artistes amis en jeunes meilleurs ouvriers de France invités à montrer leur talent en direct, sous le soleil, sa bonne humeur et son sourire gouailleur…. Bref, une belle personne, notre vrai coup de coeur par la belle virtuosité de son coeur, de son esprit et de ses multiples talents.   Elle est pas belle la vie en nos contrées basques? Et quelqu’un qui considère que Mac Do n’est pas un crime mais une insulte à l’humanité mérite toute notre affection inconditionnelle!

Une journée trépidante!

– Béret vissé sur la tête en cette belle matinée de printemps et premier jour de la Foire au jambon, Alain Darroze nous accueille aux Halles alors que se décide qui, des meilleurs producteurs locaux, remportera la palme du meilleur jambon de Bayonne fermier! Il arbore une chemise à carreaux rouges et blancs, petit clin d’oeil à un ami biarrot qui célèbre son anniversaire! Impertinence subtile et humour …Voilà le personnage dressé d’emblée. En poses inattendues et ludiques il se prête au jeu des photographes amis venus le saluer au gré de leurs périples: Daniel Velez, Felix Dufour… leur complicité est une évidence !

IMG_0840

Au coeur des Hommes… Dégustation d’une huitre de Royan

IMG_0827

Le joli camion retro du Consortium du Jambon de Bayonne

– Nous lui emboitons le pas vite, ralenti par maintes haltes à chaque ami rencontré et elles furent nombreuses! Un vrai loup blanc connu de tout Bayonne, restaurateurs, qu’il prend soin d’aller voir quelques instants, ou producteurs locaux, voire artistes qu’il prend le temps d’admirer en action… Et puis voilà le tour du Consortium du Jambon de Bayonne et de ses représentants sur le Mail Chaho Pelletier auxquels il réserve quelques fin traits d’humour tout en s’approvisionnant pour ses démonstrations culinaires de l’après midi aux Halles, à la plancha évidemment!

IMG_0850

Wouhaouuuu les légumes d’enfer de Jérôme Durquet

– Petite pause et nous revoilà, fidèles au poste en début d’après midi pour quelques heures de pur bonheur avec Jérôme Durquet de l’Orangeraie à Maignon, meilleur ouvrier de France section primeurs (et Dieu qu’ils sont beaux ses fruits et légumes disposés en forme de drapeau basque!), Gil Galasso, Champion du monde des maîtres d’hôtel et professeur à l’Ecole Hôtelière de Biarritz, as de la découpe, Evelyne Guittard, créatrice de pains d’épice à Ainhoa et Thomas Ainciart, chef cuisinier au Restaurant des Arcades à Bayonne. Une mise en avant de jeunes talents qui correspond bien à la générosité de notre homme, prompt à faire quelques commentaires qui alimentent la bonne humeur de tous, sous un soleil radieux qui provoquera d’ailleurs quelques coups de soleil dans notre équipe!

IMG_0928

Evelyne Guittard, Jérôme Durquet, Thomas Ainciart et Alain Darroze

IMG_0907

Un joli mot en perspective

IMG_0891

Les mains expertes du maître

 

– Le premier cuisine à merveille les ananas et les oranges à la plancha, agrémentés de miel mais ses produits de très grande qualité gustative serviront aux tapas et au joli mélange concocté par Alain à partir de poivrons, d’oignons, de piments, de champignons et bien sûr de jambon de Bayonne ! Le second, pendant ce temps, invite les visiteurs à découper dans les règles de l’art, ou de lard, une tranche fine et complète de jambon avant de nous montrer comment il peut servir tranche par tranche de l’ananas sans perdre le fruit! De belles techniques que nous gardons en mémoire. La troisième comparse fournit un délicieux pain d’épice au piment d’Espelette dont nos complices userons pour faire leurs tapas. Enfin le dernier, expert en l’art de marier avec impertinence le sucré et le salé, nous offre une belle dégustation. Et, cerise sur le gâteau, Alain Darroze nous sert sa mixture divine en petites cuillères ou sur mini taloas… Une jolie performance en plein air, avec tous les aleas du direct quant à l’électricité, qui se poursuivra jusqu’à 18h00…  On décide de revenir le lendemain pour l’interview de cet homme qui a l’art de nous insuffler sa bonne humeur.



Un homme aux engagements forts

Nous revoyons Alain Darroze après son intervention sur France Bleu, vendredi matin, sans son béret, emprunté de manière anonyme dans la soirée d’hier…. (prière de le lui rendre tout de même!). Frais et dispos, et tout de bleu vétu enfin pour cette matinée bayonnaise, il nous confie ce qui lui tient le plus à coeur en termes de bonne bouffe, de slow food, de beaux producteurs et d’éducation des enfants… Tout un joli programme qui font de lui cet électron libre insolent et ô combien nécessaire!

IMG_0962

Sur les sujets importants, ça ne plaisante plus!

– La bonne bouffe tout d’abord

Ce précepte, non négociable, ne s’opère qu’avec des producteurs locaux dont les produits alimentent une belle chaine du goût, d’autant qu’Alain Darroze s’occupe également de la Slow Food locale. Comme il l’affirme lui même, faire une bonne pizza maison ne coûte rien et bien des recettes de cuisine permettent d’éviter des excès de sucres et de mauvaises graisses! Il s’insurgent contre ces caddies entiers de supermarchés emplis de cochonneries alimentaires qui produisent à terme des enfants obèses! On partage aisément sa colère! Les produits sains, pas forcément bios, se trouvent à l’envi ici pour qui sait regarder et prendre le temps de visiter les bons charcutiers, bouchers, fromagers, patissiers et autres primeurs. Lui même a développé une gamme de produits très décalés tels le pimençon, le ketchup ou le fois gras reversé, mais il n’accorde à ces créations incroyables que le rôle de promouvoir les produits du Pays Basque! Encore cette modestie à tout crin!

– L’éducation des enfants occupe une place importante

IMG_0809

C’est géant! Goûtez avec jambon de Bayonne, foie gras ou chocolat!

Depuis 3 ans il participe, sur Saint Esprit à Bayonne, à une belle aventure menée par l’association”Graines de liberté” qui implique les enfants sur 100 m2 au pied des immeubles. Travailler la terre, semer, suivre la croissance des plantes puis les récolter ensemble… Voilà qui crée du lien social et apprend aux enfants qu’ils peuvent aussi être libres de leur avenir en agissant bien. Tomates et herbes aromatiques en substitut d’autres herbes plus maléfiques…Mais cette ambition pédagogique ne s’arrête pas aux Jardins Partagés, nés en Angleterre sans but lucratif mais par souci de partage et de solidarité. Voilà déjà quelques années qu’Alain Darroze se bat pour faire entrer la cuisine dans les programmes scolaires et dans les cantines pour que chaque enfant sache bien s’alimenter et respecter des traditions locales, en quelque région qu’ils se trouvent.  Des enfants dépendra sans nul doute l’éducation des parents qui doivent apprendre à faire aimer une bonne alimentation bien faite et cuisinée à leur progéniture… On approuve à 100%!

– Les projets?

Ils fourmillent évidemment ! Après “Mon Pays Basque en 40 recettes”, paru aux éditions “Mine de Rien”, avec les photos sublimes de Pascal Rabot, Alain Darroze songe à d’autres ouvrages dans le même esprit, selon des axes thématiques ou régionaux. La Plancha, le Kintoa ou bien les Landes ou le Bassin d’Arcachon qui lui sont chers…

Une bien belle personne au coeur d’un métissage culturel et culinaire qui nous est précieux! A suivre de toute évidence et on vous l’assure, le Pimençon c’est excellent avec du jambon de Bayonne et du foie gras!

Milesker Alain!

Un grand merci, pour notre video, aux formations musicales de la Foire au Jambon et surtout à Peio Serbielle pour “Zugan”, extrait de son nouveau CD Zara interprété par Gilles Servat, avec les enfants du collège Diwan de Vannes, et par Peio Serbielle, avec les enfants de l’ikastola Zurriola de Saint sébastien.

www.alain-darroze.fr

Catherine CLERC,magmozaik64200@gmail.com

 

This Post Has Been Viewed 704 Times


One Response to Une journée avec l’électron libre de la gastronomie

  1. PEREZ Maryse says:

    oui, je confirme, Alain est une belle personne gentille et généreuse, vif comme ses réparties, de la gouaille, de l’humour, continues Alain de nous enchanter et nous faire rêver et de nous concocter des recettes que tu adore partager, Muxus

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Back to Top ↑