Spectacles vivants

Published on février 19th, 2015 | by MagMozaik

6

Une journée avec…Le Malandain Ballet Biarritz!

10h00 du matin, gare du Midi… Un ballet saisi au vol entre deux tournées internationales et qui se pose quelques jours sur son port d’attache biarrot. Une leçon de danse, une répétition, quelques rencontres pleines de grâce, deux maîtres de ballet exigeant pour des artistes virtuoses, un Thierry Malandain virevoltant… et puis l’envers du décor avec une armada vaillante d’administrateurs, de financiers de communiquants qui oeuvrent tous les jours pour que se déroule, sans encombre, la belle envolée de ces talents! Une jolie mécanique bien rodée que nous avons, aussi, voulu découvrir en coulisses.

ag

Magifique

10h00, salle de danse, la discipline d’un art entre en scène

malandain1 (1)

Toute la troupe. Ne figurent pas sur la photo Clara Forgues et Arnaud Mahouy

– Ponctuel, le pianiste s’installe. Angelito Lozano, ancien danseur devenu professeur au Conservatoire Mauroice Ravel Côte Basque, dirige, pour une heure et demie de grande virtuosité, l’exercice technique quotidien de la troupe. Barre, enchainements… tous sortent de leur échauffement pour virevolter avec élégance, légèreté et grâce dans la bonne humeur! Corps sculptés, façonnés, apprivoisés au prix de longues années de travail intense et de discipline stricte!! Entrechats, jetés, sissones, arabesques, grands écarts… telle est la grammaire que chacun adapte à son propre vocabulaire corporel en d’infinies nuances. Force brute et énergie pour les uns, volutes sensuelles ou épurées pour les autres. Un registre joué sur une gamme complexe de danseurs et danseuses issus des plus prestigieuses écoles de formation en Europe, voire ailleurs.

biarritz_450px_06

Angelito Lozano, professeur invité

– Tous ont retenu de ces apprentissages de haut niveau une belle exigence de qualité et d’excellence au service d’un art qui va bien au delà de la passion pour devenir un véritable sacerdoce! Entre chaque scène de ballet dansée et redansée à l’infini (en l’occurrence “Cendrillon”), chacun se détend à sa manière pour libérer et emmagasiner le plein d’énergie ou de concentration positive: postures de yogas, assouplissements, massages de muscles ou de chevilles, décontraction de cous ou d’épaules… ou tout simplement discussions et fous rires, frôlements et regards de complicité ou de partage…On aperçoit Aureline qui ne dansera pas avant d’avoir accouché d’un futur danseur ou d’une future danseuse début mars!! Quelques bribes de vie surgissent ainsi au hasard des brefs instants de répit…comme les fiançailles d’un des danseurs!!

DSC_2780

Exercices techniques

– Frédérik , magnifique de puissance et d’envolées gracieuses jusqu’au bout des mains, des doigts, des pieds, du port somptueux de tête et du regard, nous le confie: ” Nous sommes constamment en tournée et il est difficile en ce cas d’avoir une vie privée. Donc lorsque nous nous posons ici, chez nous, on aimerait bien rester à la maison sans bouger, juste dans notre cocon!” Mais quand on sait, à l’instar des sportifs, la brièveté des carrières, le choix du dévouement corps et âme à la danse ne se pose pas vraiment. A part quelques artistes arrivés en 2001, voire en 2006 dans la troupe, la plupart a rejoint la compagnie entre 2011 et 2014.

DSC_2802

Répétition de Cendrillon avec Thierry Malandain

– La moyenne d’âge s’échelonne donc entre 20 et 25 ans! Certains resteront. D’autres, sans conteste surdoués, naviguerons vers d’autres horizons et d’autres scènes à la recherche d’une perfection qu’ils savent déjà ne jamais atteindre par un souci d’excellence, appris ici, grâce à Thierry Malandain, perfectionniste en diable, éternel insatisfait! C’est le cas de Patricia la mexicaine si délicate et expressive, d’Hugo qui, du haut de ses 20 ans, enregistre déjà de beaux débuts avec notamment LA Pietragalla…Et puis tous les autres aux fières allures qui s’enflamment et se transforment, au fil des répétitions, pour incarner leurs personnages avec superbe, pour redevenir, leur tour passé, des êtres à peine sortis de l’adolescence, conscients que leur avenir dépend d’une discipline de fer et d’un travail gigantesque, choisis et pleinement assumés au quotidien.

cendrillon-malandain-ballet-biarritz-olivier-houeix-13

Cendrillon, côté cour…

DSC_2761

…et côté jardin!

– Car le Malandain Ballet Biarritz ne se résume pas aux représentations magiques qui éblouissent tant de spectateurs. Derrière les projecteurs, se profile la partie cachée de l’iceberg avec, tous les jours, un travail technique, des répétitions au cordeau, des essayages de costumes et, en tournée, la vie de groupe ponctuée de vols longs courriers, d’hôtels, de marques à reprendre sur chaque scène habitée, de maquillages, d’interviews, de séances photos…Un vrai sacerdoce on vous dit! Mais chaque danseur se sent bien ici car  une petite troupe de 22 artistes permanents offre l’extraordinaire privilège de danser, souvent d’autant plus que sur certains ballets, deux équipes tournent quant à la distribution.



Et puis joue le charisme de Thierry Malandain…

– Une douceur qui n’a d’égale que sa timidité… Un immense respect pour ses danseurs mais avec une acuité du regard qui ne laisse passer aucune imperfection chorégraphique. Un pied mal positionné, un port de tête qui doit accompagner un bras, une position plus marquée d’une fraction de seconde, une coordination des gestuelles en cas de duos, de trios ou de scènes groupées… Une attention de chaque instant pour hisser ses créations au plus niveau de perfection avec une infinie douceur! Assis ou debout sur une chaise dans une attitude d’extrême concentration et de questionnement sur la pertinence de ses choix de l’instant, il n’hésite pas à impliquer ses danseurs, son chef de ballet sur telle ou telle option dans la manière d’interpréter une bref passage.  Ses six complices de toujours l’accompagnent dont Richard Coudray qui le suit depuis la fondation en 1987 de la Cie du Temps Présent et Angelito Lozano. Dans l’ombre, sur toutes les actions multiples menées en périphérie par le Ballet, d’autres compagnons de route le soutiennent depuis toujours.

DSC_2798

– Et puis, figure omniprésente, quoique discrète et indispensable, Olivier Houeix, devenu, grâce à la qualité incroyable de son travail, le photographe officiel de la troupe. Depuis des années, il saisit toute l’émotion des chorégraphies que ses oeuvres rendent palpables, à fleur de muscles ou de mouvements sublimés. On lui doit de splendides clichés sur chacune des créations de la compagnie. Aujourd’hui, il nous confiait avoir la difficile tâche de réaliser les portraits des danseurs pour renouveler le site internet. Délicate mission tant il est vrai que les photographies doivent plaire à chaque artiste!

– On passera sur l’impressionnant parcours de Thierry Malandain (voir sur le site) avant son implantation biarrote qui date de 1998. Cette année là, Le Ministère de la Culture et de la Communication, en liaison avec la ville de Biarritz, le Conseil Régional d’Aquitaine et le Conseil Général du 64, lui confie l’importante mission de créer là un Centre Chorégraphie National de Danse contemporaine/ Ballet Biarritz,  basé à la Gare du Midi. Une tâche qu’il mènera à bien en recrutant les meilleurs artistes et en s’entourant d’une équipe d’encadrement efficace et durable, motivée par son enthousiasme et son génie créatif. N’oublions pas que cet homme, ancien danseur et fondateur de troupes, compte à son actif environ 80 chorégraphies originales élaborées avec le souci de choisir avec précision les musiques qui inspireront ses oeuvres. En 2009 Ballet Biarritz devient Malandain Ballet Biarritz .

Une équipe soudée pour des objectifs d’excellence

DSC_2800

Sabine Lamburu (debout) à la communication

 

– La structure administrative. Elle reste à Biarritz. En terme d’aviation on pourrait parler de personnel rampant sans lequel rien ne fonctionnerait Bien. Jean-Paul Lelandais à la direction administrative et financière veille au nerf de la guerre! Sabine Lamburu gère la communication en liaison avec Frédéric Nery pour l’image, Yves Mousset pour la presse et les photographes Olivier Houeix et Johan Morin, sans oublier Jacques Jaricot, chargé du partenariat. A la direction, Thierry Malandain, bien sûr, assisté d’Yves Kordian, directeur délégué. Sans oublier l’organisation des tournées, dont la logistique exige une attention de tous les instants des deux chargés de diffusion et de production, et les 3 médecins attachés au suivi des membres de la troupe. Dès le 19 février les danseurs, les techniciens et l’encadrement partent pour 45 jours vers la France, la Slovénie et l’Italie avant de renouer, très bientôt avec un circuit américain.

DSC_2799

Petit cadeau fait pour “Cendrillon”!

– Et puis une équipe technique bien rodée: Oswald Roose à la direction technique, Jean-Claude Asquié à la direction de production et la conception lumières, Jorge Gallardo pour la création de costumes et la scénographie pour ne citer qu’eux… Une tournée représente u

Des actions  très diversifiées

Autour du Malandain Ballet se développent une multitudes d’activités riches de sens.

Dominique Cordemans, Sensibilisation

Dominique Cordemans

– La sensibilisation. Présente aux côtés de Thierry Malandain depuis 1987, Dominique Cordemans dirige un département chargé de sensibiliser les publics à la danse à travers différentes initiatives ludiques et pédagogiques: Ateliers chorégraphiques pour enfants, étudiants et adultes, master classe, transmission d’oeuvres de Thierry Malandain, classes et répétitions publiques, conférences et projections de documentaires, actions autour de la programmation de la compagnie en tournée, visites des locaux du CCN et du théâtre de la Gare du Midi, journées de formation d’enseignants, etc…Autant de manières variées de montrer l’univers de la danse sous des aspects inconnus et insolites.

Gael Domanger Le Labo

Gaël Domenger

– Le Laboratoire de recherche Chorégraphique sans Frontières reste l’apanage de Gaël Domenger. Ce projet, élaboré en 2010, associe différentes personnalités, toutes motivées par l’idée de chercher et expérimenter de nouvelles formes d’expressions et d’échanges. Issus d’horizons différents, se regroupant autour de thèmes communs, ils installent un contexte de travail pluridisciplinaire dans lequel leurs différences et leurs points communs définissent les paramètres d’une collaboration repérable par tous. Les échanges entre danse, musique, théâtre, arts plastiques, poésie et science sont possibles mais réclament, pour être efficaces et créatifs, d’être soutenus par une réflexion à la fois individuelle et commune.

03

Dantza Kompania

– Le Ballet T. Depuis son implantation à Biarritz en 1998, Malandain Ballet Biarritz a toujours souhaité tisser des liens avec le Pays Basque Sud et plus particulièrement avec la capitale guipuzcoane San Sebastián. En 2000, il reçoit le soutien de la Diputación Foral de Guipuzcoa et de l’Europe. En 2002, cette ambition transfrontalière permet la création de l’Association Dantzaz et d’un Centre de Sensibilisation Chorégraphique implanté à San Sebastián. Soutenu par la Diputación Foral du Guipuzcoa et du Gouvernement autonome basque, le projet connaît un nouvel élan avec la fondation du Ballet Biarritz Junior en 2005, lequel devient autonome fin 2008 sous l’appellation Dantza Konpainia. Le projet de Centre Chorégraphique Transfrontalier a débuté à l’occasion de la réouverture du Teatro Victoria Eugenia en 2007. Ainsi, Malandain Ballet Biarritz a mis en place un partenariat avec la Ville de San Sebastián et le Teatro Victoria Eugenia, pour lequel il a bénéficié de Fonds Européens. C’est à partir de cette date que le Malandain Ballet Biarritz et le Teatro Victoria Eugenia définissent les actions à mettre en œuvre pour favoriser l’accessibilité des publics à la danse et accompagner des deux côtés de la frontière l’essor de l’Art Chorégraphique sur le territoire du Pays Basque. Le 26 mars 2011, la création du Ballet-T, premier Centre Chorégraphique Transfrontalier d’Europe, est officialisée par la signature d’une convention d’objectifs par le Malandain Ballet Biarritz et le Teatro Victoria Eugenia, les villes de Biarritz et San Sebastián. Son siège se trouve au Teatro Victoria Eugenia alors que le Malandain Ballet Biarritz prend en charge sa coordination et sa direction.

Françoise Dubuc, Maître B, 1998

Françoise Dubuc

– La transmission des oeuvres. Françoise Dubuc, Maîtresse de Ballet, veille à la reprise des créations de Thierry Malandain par de multiples troupes de danse à travers le monde entier depuis 1999, à raison de plusieurs  chorégraphies par an.

– L’accueil studio. Depuis 1999, le Centre Chorégraphique National Malandain Ballet Biarritz est chargé par le Ministère de la Culture et de la Communication d’une mission d’aide aux compagnies, l’Accueil Studio. Ainsi, 14 compagnies ont été soutenues en 2013. Par ailleurs, le Ballet apporte son aide artistique au Temps d’Aimer ( Biarritz), à l’Association Ezkandrai d’ Itxassou et à Dantza Hirian / Transfrontalier (Pays Basque Nord et Sud).

– Le Pôle de Coopération Chorégraphique du Grand Sud Ouest est un projet novateur. Il propose une collaboration inédite entre trois Ballets et trois figures majeures qui portent l’esthétique de la danse classique de ses racines jusqu’à ses formes les plus actuelles  : le Ballet du Capitole de Toulouse dirigé par Kader Belarbi, le Ballet de l’Opéra national de Bordeaux dirigé par Charles Jude et le Malandain Ballet Biarritz dirigé par Thierry Malandain. L’objectif du Pôle de coopération chorégraphique est d’engager une réflexion commune sur le Ballet d’aujourd’hui : création et production de nouvelles chorégraphies, modèle économique des tournées, conditions d’émergence de jeunes chorégraphes classiques / néo-classiques, insertion professionnelle et carrière des danseurs…

Les partenariats

Parmi les plus notables et intéressants, citons:

– Le festival Le Temps d’Aimer

Evénement phare de Biarritz, le Festival Le Temps d’Aimer bénéficie d’une notoriété locale, nationale et internationale. Thierry Malandain en est le directeur artistique, et apporte ainsi son regard et ses compétences sur la programmation de la danse auprès de Biarritz Culture. Le Festival a lieu chaque année en septembre. www.letempsdaimer.com

– Les classes à horaires aménagés.

A l’instar du Théâtre du versant, la Compagnie accompagne les classes à horaires aménagés (5 heures par semaine de la seconde à la terminale) du Lycée André Malraux de Biarritz qui débouchent sur un Bac L option Art-Danse.

cfd-05

– Le Centre de Formation professionnelle en Danse de Biarritz (CFD)

Fort 30 années d’expérience de l’Ecole de Ballet Gillet-Lipszyc, le CFD prépare les élèves de 15 à 22 ans au métier de danseur. Une formation complète et personnalisée est répartie sur 15 à 20h de danse par semaine avec des cours de technique, répertoire, barre à terre, expression scénique et théâtrale, mais aussi des ateliers chorégraphiques, master classes, et représentations publiques. Grâce à une convention avec le Lycée André Malraux de Biarritz, le CFD propose des horaires aménagés dès la seconde, et organise ainsi un encadrement scolaire et pédagogique permettant aux élèves de mener à bien leurs études tout en visant un niveau professionnel en Danse. www.cfd-biarritz.fr

– Médiathèque. 

Thierry Malandain a créé plus de 80 ballets depuis 1984, auxquelles sont associées des archives. Dans le cadre de la politique patrimoniale du Ministère de la Culture, le Malandain Ballet Biarritz bénéficie depuis 2011 du Plan National de Numérisation. Ce plan permet de numériser, sauvegarder et pérenniser une œuvre et ainsi de l’ancrer dans le patrimoine de la danse. Concernant Thierry Malandain, il s’agit non seulement de numériser les captations des spectacles  mais aussi des corpus de documents pour compléter et comprendre son travail. L’ensemble de ces éléments constitue le « fonds Thierry Malandain », déposé à la Médiathèque de Biarritz  qui assure le stockage et la conservation des archives du Ballet en lien avec le Centre National de la Danse (CND).

malandain-ballet-numeridanse-site

– Numéridanse.tv.

Première vidéothèque de danse gratuite qui rassemble des milliers d’heures de vidéos, des collections d’artistes nationaux et internationaux, des outils pédagogiques et des milliers de ressources éditorialisées pour comprendre la danse et son histoire. Gérée par une communauté de professionnels, elle est portée et coordonnée par la Maison de la Danse de Lyon.

Et bien d’autres interventions encore! Pour en savoir davantage sur l’extraordinaire riche de Malandain Ballet Biarritz et l’éventail, pour le moins, large de ses activités: www.malandainballet.com

Petite question au terme de ce voyage au coeur de l’envers du décor: Mais quand donc Thierry Malandain prend-il le temps de dormir et de se reposer???

Merci à toute les équipes et la troupe du Ballet pour leur accueil chaleureux et un coup de chapeau pour leur immense talent!

Catherine CLERC,magmozaik64200@gmail.com

This Post Has Been Viewed 1,244 Times


6 Responses to Une journée avec…Le Malandain Ballet Biarritz!

  1. Malina says:

    Bonsoir. Aie aie aie, cette couleur bleue fait mal aux yeux! Quelle est votre charte graphique?
    Ensuite, il faudrait demander à votre rédacteur ou trice en chef de corriger les fautes d’orthographe. Pour un journal culturel, c’est important la grammaire et l’orthographe!
    Bien à vous

    • MagMozaik says:

      Merci et bien faîtes donc la même chose quand vous avez 70 ou 80 heures hebdos dans les gencives!! la critique est aisée….et les quelques rares fautes de frappe ou d’inattention ont été derechef corrigées si vous suivez un tant soit peu!

    • MagMozaik says:

      Mais merci malinaboboooooo ou xabi je ne sais plus guère maintenant! vous ne cessez de critiquer alors si le site ne vous plait pas rien ne vous oblige à le suivre!

    • MagMozaik says:

      pour les couleurs je vous emmerde

  2. thetaz says:

    Superbe reportage,j aime

    • MagMozaik says:

      Merci mon claude!! Apparemment ce format là plait bien à tout le monde à commencer par nous! Voir l’envers du décor c’est un privilège rare de découvrir la grande humanité d’immenses talents! La photo de Thierry Malandain assis par terre en plein échauffement comme un simple danseur est sublime pour moi! Un si grand monsieur si humble et toujours affable!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Back to Top ↑