Mozaik de musiques no image

Published on novembre 15th, 2014 | by MagMozaik

0

Un voilier nommé plaisir!

Ils sont la. Au bord de la scène de l’Atabal. Francois Ridel , René Mazzarino, Laurent Garribaldi et leurs musiciens regardent leur public, debouts , dans une chaleur étouffante, les mains levées, le corps baignant dans du Reggae, du Ska, du Ragamuffin mâtiné d’Occitanie, casquettes vissées sur le crane, verbe haut… ouverture de cœur.

Massilia Sound system est un voilier qui a quitté la cité Phocéenne en 1984 pour un tour du monde de trente ans.

De l’occitanie en guise d’universalité ….

La langue occitane comme viatique est un parfum aux fragrances universelles.Elle est, selon Francois Ridel, non pas un enfermement régionaliste mais un espace de liberté, un outil de création. Malgré des débuts prometteurs sur la scène underground Marseillaise, les portes des maisons de disques se ferment une à une au profit du disco . Massilia s’autoproduit en créant le label « Roker Promocion » et lance la carrière de groupes reconnus comme les Fabulous Trobadors ou Iam, excusez du peu!

P1070903

De parla patois à Massilia

Du succès de » violent » , chanson extraite de l’album «  parla patois »en 1992, imbibée de régionalisme linguistique comme « poupa jali », adjectifs qui désignent à Marseille quelque chose de fort ou d’important à Massilia, disque éponyme sorti cette année à l’occasion de leur trentième anniversaire, le groupe tricote, avec le public, des codes, des mots de la rue, basés sur le respect, la tolérance, la famille. Le discours se veut militant dans « Sus aux cons », plaidoyer contre le fascisme, « Ragga balétis » déclinaison sur le bonheur de vivre, Troubadours militants ou Gloire à Marseille. Pas de langue de bois… Droit au but.

Cette volonté de défendre cette culture occitane est remarqué en haut lieu. En 2002 François Ridel et René Mazzarino se voient décorés de l’ordre des arts et des lettres.



Un pour tous….Tous pour un.

A partir de 2004  chaque membre du trio Massilia Sound System se lance dans des projets solos.

– Gari ( Laurent Garribaldi) crée « Oai Star » groupe de punk rock fondé avec le regretté Lux Botté.

– Francois Ridel crée « Moussu T e lei Jovents » groupe de chanson occitane et de blues.

– René Mazzarino alias Papet J publie deux albums solos en 2006 et 2010, le premier aux accents Ragga, le second blues,  mais Massilia reste toujours le lieu de convergence de leurs univers, celui par qui tout a commencé.

Le temps des hommages..

Camille Martel, journaliste et musicien leur consacre un livre « Massilia Sound System » La façon de Marseille aux éditions “le mot et le reste”, succession de biographies, relatant l’amitié entre les membres du groupe, biberonnés à l’esprit chourmo. Un chourmo c’est un galérien, un gars du quartier, qui permet de toujours garder le pied dans la réalité…. loin du star system.

Le voilier Phocéen s’en est allé avec son équipage de chourmos vers d’autres ports pour continuer à mettre le WAI. (mettre le bazard ou le désordre).

Prochain concerts de Massilia Sound System

15 novembre à Eysines (33) Salle Le Vigean

21 novembre à Rignac (12) Espace André Jarlan

22 novembre à Tonneins (47) la Manoque

Livre Massilia Sound System – La façon de Marseille. Camille MARTEL-Ed le mot et le reste

www.its-ok.fr

Retrouvez toute l’actualité de Massilia Sound System sur

www.massilia-soundsystem.com

Xavier HEUTY, magmozaik64200@gmail.com

This Post Has Been Viewed 45 Times


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Back to Top ↑
  • Rejoignez-nous sur Facebook

  • Catalogue art/culture

  • L’annuaire Mozaik 2017

    L’annuaire Mozaik 2017
  • Panier