Coups de coeur

Published on décembre 27th, 2017 | by MagMozaik

0

Un p’tit coin de paradis!!

Au coeur de ces tumultes grandioses et lumières incandescentes qui auront enthousiasmé et fait rêver tous les quartiers de nos villes, existe un petit coin de Paradis qui fleure bon notre territoire et sa créativité. Un petit coin chaleureux, presque familial où déguster de délicates saveurs, humer des fragrances subtiles et découvrir ce qui fait le suc créatif de notre territoire. Cet endroit-là, ce petit monde à part? C’est la place Montaut de Bayonne! Suivez le guide!

Beaucoup de souvenirs nous envahissent toujours à l’évocation de cette petite place nichée à l’ombre de la Cathédrale. L’école Notre Dame, ce petit bout de territoire éducatif arraché au patrimoine de la ville, dont la place servait de cour de récréation au mépris de toutes les normes de sécurité urbaine et dont la chapelle servait de salle de sports. Et tous ces enseignants, presque des hussards noirs de la république en blouse grise qui se souciaient peu que votre gosse fût athée ou chrétien pourvu qu’il apprît avec une belle liberté de ton en façonnant son esprit de belle manière. Combien de fois fus-je convoquée pour les indisciplines et frasques de mon fils…Et cette chapelle qui fut le lieu de la plus atroce nouvelle apprise à un enfant de 14 ans, le décès de sa grand-mère. Aujourd’hui, cette place est devenue le lieu de toutes les mémoires, notamment médiévales en été, le lieu où tous les artistes aiment à imaginer leurs ateliers ou exposer leurs oeuvres. Un petit coin reculé où l’on n’accède plus qu’à pied, happés par tous ces souvenirs et où déjà alors l’art s’implantait timidement en librairies, magnifiques restaurants ou espaces d’exposition furtifs et si fugaces…

Aujourd’hui? Un vrai bonheur de retrouver ces bancs, cette fontaine et ces pierres qui hurlent les rires d’enfants. Un espace qui abrita voici quelques années les rennes du Père Noël et l’antre de ses cadeaux mais qui cette année se peuple des Kabanaks d’Eneko Berasaluze et des planchas où Alain Darroze vous offre le meilleur de ses saveurs goûteuses, le tout arrosé de bières Akerbeltz avec une courtoisie élégante et un sourire à désarmer les plus revêches! Une poésie faite homme qu’il sait à merveille décliner en recettes créatives et plats à tomber par terre de virtuosité, tout en infinies nuances frissonnantes peintes avec tendresse: Garbure, milhassou, milhaxoa, pimençon, foie gras renversé à la gelée de piment d’Espelette..Que n’inventera-t-il pas pour réveiller nos papilles paresseuses, lui l’amoureux de la terre et du respect de la nature à travers la permaculture? Lui, l’homme généreux qui sait propulser sur le devant de la scène tous ces jeunes cuisiniers ou producteurs d’exception qu’il a l’art de dénicher et valoriser avec passion? « Elle est pas belle la vie? » Nous dit-il souvent! Et oui, mais elle serait infiniment moins belle sans toi, petit prince d’une alimentation saine et authentique que tu t’efforces chaque jour de transmettre et d’apprendre  à nos enfants pour une monde d’écoresponsabilité, en jardins partagés ou marchés où tes produits transporte nos sens.

En prime, ce mardi 26 décembre, la présence d’un immense poète dresseur de cheveux, Christophe Pavia et ses Mystérieuses Coiffures dont la réputation se fait aujourd’hui mondiale avec force papillons, oiseaux, poudres magiques, fleurs, végétaux, jolis mots de Prévert ou d’Eluard égrenés et petites coccinelles pour habiller vos chevelures, vos barbes et moustaches… Un virtuose de l’éphémère capable de tous les imaginaires en tenues extravagantes, de papier ciselées, ou coiffes nées de multiples inspirations, de Gauguin à Frida Kahlo en passant par la Russie de Diaghilev ou quelque magifique château dédié aux activités de la jeunesse dont il a su récemment incarner et symboliser toutes les facettes de vie à Baroja. Une oeuvre extraordinaire et de sens, de plus en plus structurée et multiformes, en poésie faite mots, papillons de papiers et notes baroque. Un fantasque et unique lapin d’Alice que Lewis Caroll ne renierait pas et sans lequel, pour nous, la vie serait moins lumineuse et réinventée tous les jours! Merci à lui et à Corinne Jouart, autre artiste « moulti-pass » qui, outre le fait de gérer le planning, d’assurer l’intendance et d’adoucir la vie de notre fantasque lapin, n’en exerce pas moins ses talents d’écriture et de promotion de la troupe au service des Chimères. Une organisatrice, une soigneuse, une psy, une soeur, une maman constamment à l’écoute, portée par les mêmes rêves et ô combien efficace qui, pour la connaître un peu, mériterait amplement de sortir de l’ombre pour se vivre en belle sculptrice des mots qu’elle est, si -trop- humble et effacée.

Quelques pas de plus dans le froid qui tombe lentement sur cette place si hors du monde qu’on n’a pas envie de la quitter, transportés par les fumets suaves des planchas… Et puis là, une immense vitrine de ces artistes que nous aimons tant suivre et qui clament haut et fort que les cadeaux de cette fin d’année doivent avant tout privilégier toute la beauté que recèle notre territoire créatif. Des artistes bien ancrés ici où ils subliment leurs inspirations, se nourrissant les uns des autres en formes incroyables de Laurent Saever et Agnès Lacombe dont on a tant souligné la flamboyance à Alain Rillot qui, après un temps de régénération nous revient plus imaginatif et époustouflant que jamais en collages 3D dont nous aurons très vite l’occasion de reparler dès janvier puisqu’il expose à l’Atelier 53 de notre ami Vincent Tessier. Alors patience….Au programme de ce « Loft’Art », jusqu’au 30 décembre de 10h à 19h: Agnès Lacombe, Dominique Batistan et Stef Lacan en peintures, Alain Rillot en collages, JM Barnèche, Denis Leroy, Laurent Saever, Les créatures de Lucie en sculptures, Lorie Dugardyn et Mathieu Prat en photos, Bejas Arte Piel et Ouat Tattoo en dessins et tatouages. Courez-y vite!!

This Post Has Been Viewed 86 Times


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Back to Top ↑
  • Rejoignez-nous sur Facebook

  • L’annuaire Mozaik 2017

    L’annuaire Mozaik 2017