Vu dans la presse

Published on mars 4th, 2017 | by MagMozaik

0

Un gâteau de Troie…à sept!

Ils sont 7, « 7 Fromentins » dont 5 sur scène ! 4 hommes pour défendre ou récupérer à tous prix une belle Hélène grecque éprise d’un jeune prince troyen. Du 8 au 11 mars, la Luna Negra nous entraine à nouveau dans l’une de ses impertinences dont elle a le secret. Un vrai délice caustique à savourer avec ironie et rire, sans modération.

Jusque là tout va bien! On connait la légende du valeureux Agamemnon parti arracher des griffes de Paris son épouse au delà des mers, fièrement soutenu en cette entreprise par Achille et Ulysse…Sauf que…Sauf que cet Achille là n’a rien de Brad Pitt et ce Paris là rien d’Orlando Bloom, d’autant qu’Hélène se révèle être une ravissante idiote! Ulysse ? Un savant fou dont les inventions ne marchent jamais!! Vous l’aurez compris, cette histoire là revisite en mode déjanté et décalé une légende millénaire archi rabâchée qui ma foi en ressort plutôt ragaillardie et bien attrayante! Sûr qu’Homère drapé en une toge outragée doit se retourner dans sa tombe en découvrant son Ulysse dans la peau d’un Superman de pacotille, justaucorps bleu seyant et cape blanche assortie! Chercheur bien incompris, il trouve enfin son heure de gloire rocambolesque en imaginant de surprendre les ennemis par un gâteau de Troie qui abritera… euh 3 soldats!

Et oui! Nous sommes loin des blockbusters hollywoodiens qui prévoient des centaines de milliers de figurants , combattant la rage au fil de l’épée. Que nenni! Certes, Agamemnon, tout en dignité  blessée, visage volontaire et barbe assortie, s’en sort avec panache ! Seulement voilà, son armée s’avère plutôt faiblarde avec un Ulysse doux rêveur dont les trouvailles ne fonctionnent jamais et un Achille juché sur talons aiguilles, plus préoccupé de ses atours que de sauver cette gourgandine d’Hélène. A leur décharge, la demoiselle nunuche passe son temps à tromper sa libido en entonnant de si mièvres chansons qu’elles donnent plutôt envie de lui balancer un seau d’eau pour qu’elle se taise enfin ! Bref, un équipage pour le moins farfelu et improbable qui se plait à dormir sur la plage dans une tente quetchua, confort oblige ! Bien sûr, nos pauvres malheureux égarés en terre étrangère tentent de sauver la face par un texte déclamé en alexandrins histoire de rendre justice à la dimension homérique de l’affaire mais ce n’est que pour mieux retomber en quelques travers burlesques sur fond de Conan Le barbare, Beyoncé ou de la Guerre des Etoiles!

Au total un spectacle rafraichissant, à la mise en scène percutante et drôlatique à la mesure de personnages effarants d’une stupidité ubuesque mais tellement jubilatoire! La pièce, mise en scène et portée à bout de bras par Barbara Lambert, doit ses mots à Florian Guérin et ses succulents délires à Barbara Lambert, Arnaud Cordier, Julien Portugais et Arthur Chevalier. Créée fin 2015, elle a été plébiscitée lors du Festival Off d’Avignon 2016 avant de se lancer dans une tournée française. Une parodie tragique plus mytho que logique à découvrir.

La Luna Negra, 20h30, de 4 à 17,60 euros, gratuit pour les 20 ans! 7 rue des Augustins à Bayonne. Voir page Facebook « Le gâteau de Troie ».

Catherine CLERC, magmozaik64200@gmail.com

This Post Has Been Viewed 81 Times


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Back to Top ↑
  • Rejoignez-nous sur Facebook

  • Catalogue art/culture

  • L’annuaire Mozaik 2017

    L’annuaire Mozaik 2017
  • Panier