Coups de coeur

Published on décembre 29th, 2016 | by MagMozaik

0

Txalaparta? Un beau cadeau toute l’année !

Txalaparta, en dehors de ce splendide instrument basque, vous connaissez? Mais si! Cet extraordinaire lieu associatif des Bascos, planté avec fierté au coeur de Bayonne, érigé pour défendre le droit à la différence, aux différences, et se battre contre toutes les formes infâmes et abjectes d’ignorances stupides et d’intolérances rampantes. Cet espace qui, au quotidien, lutte sur tous les fronts de la bêtise humaine pour trouver, cas par cas, les meilleures solutions acceptables d’aide à ces hommes et femmes dont les différences gênent jusqu’ à l’exclusion. Hier soir, plutôt que de se pâmer devant quelques lanternes vendues à prix prohibitifs sur Biarritz, nous avons préféré retrouver les Bascos en cette convivialité et cette dignité chaleureuse qui illustrent tous leurs combats!

Beaucoup de monde en cette soirée un peu fraîche mais vite réchauffée d’une belle humanité du 28 décembre. L’idée de ce rendez-vous fou? Amener un plat salé (pour nous une quiche bien basque !) et des cadeaux à moins de 5 euros pour un tirage au sort au pied du sapin en un bel échange de cadeaux ! Du chocolat pour le plus gourmand, un livre de recettes pour le cuistot du groupe et un tire-bouchon amusant tout en élégance, hum, pour moi!! A croire qu’ils nous ont bien ciblés ! De belles conversations avec Benat Gachen, président des Bascos, le barman improvisé adepte de la pelote qui nous en détaillera toutes les formules subtiles sous son bonnet clignotant, Danielle Brun, grande randonneuse avec ces hommes qu’elle apprécie tant et bien d’autres encore, avec l’envie furieuse, dès janvier, de consacrer quelques articles thématiques par épisodes aux actions ô combien nécessaires et utiles des Bascos. Des actions mais aussi une belle ouverture à l’art à travers des expositions sur le lieu – en ce moment Alberto MC-  ou en collaboration avec d’autres espaces, telle la Galerie des Corsaires pour Laetitia Tomasi récemment. On se souvient qu’Altea, superbe collagiste, illustra le lieu lors de son inauguration. Car au delà des clichés véhiculés ça et là par d’ignorants caricaturistes sur la Gay Pride et ses fantaisies loufoques, il y a un travail sérieux sur le terrain empreint d’une belle humanité et d’une volonté de résister à l’obscurantisme que soutient bon nombre de nos élu(e)s dont Colette Capdevielle. 2017 ne sera pas des plus aisée en ce domaine et c’était tout le sens de notre solidarité infaillible ce soir du 28 décembre. Merci à toutes ces belles personnes d’exister et de nous rappeler le vrai sens de l’humanité.

Catherine CLERC, magmozaik64200@gmail.com

Photos Mathieu CLERC

www.lesbascos.fr

This Post Has Been Viewed 229 Times


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Back to Top ↑
  • Rejoignez-nous sur Facebook

  • Catalogue art/culture

  • L’annuaire Mozaik 2017

    L’annuaire Mozaik 2017
  • Panier