Opérateurs, prescripteurs, associations

Published on août 29th, 2015 | by MagMozaik

0

Tous en Scène…

La Scène Nationale du Sud Aquitain présentait, en cette rentrée, sa nouvelle saison 2015 – 2016. une 26ème édition riche en spectacles éclectiques , de très haute qualité et créatifs pour des offres de plus en plus diversifiées quant aux publics visés et aux lieux investis,  de l’agglomération BAB à Saint Jean de Luz. 9 espaces, en 4 villes ( Bayonne, Boucau, Anglet et Saint Jean de Luz), adaptés à chaque spectacle en termes de confidentialité ou non et de performances techniques,  accueilleront, d’octobre 2015 à mai 2016, quelque 60 spectacles en 115 levers de rideau a minima, pour des publics avertis, d’enfants ou familiaux, selon des tarifs abonnements très étudiés et accessibles à toutes les bourses, fussent elles précaires.

Des bienfaits de la décentralisation culturelle

En 1991, les diverses structures de décentralisation culturelle initiée dans les années 60 par André Malraux, furent, en toutes disciplines, regroupées en des entités juridiques plus élaborées et efficaces. A côté des Centres Chorégraphiques Nationaux ou des Centres Nationaux de théâtre, se développèrent les Scènes Nationales, entre autres. Toutes les entités nationales furent alors déclinées selon leur importance nationale, régionale, départementale ou locale en une multitude de dispositifs aux statuts juridiques différents et adaptés à chaque situation locale.. Aujourd’hui le territoire compte 71 scènes Nationales selon des statuts juridiques variés, avec prédominance de structures constituées en association Loi 1901 ( 57 établissements) mais une tendance à évoluer vers des schémas de plus grande ampleur. Déjà 10 Scènes Nationales sont des Etablissements Publics de Coopération Culturelle. Un dispositif plus lourd mais qui présage de bénéficier de moyens plus importants. A terme, La Scène Nationale du Sud Aquitain envisage d’évoluer en ce sens.

Le label Scène Nationale est un fait acquis et mérité depuis bientôt 26 ans. Il n’est jamais attribué à l’établissement mais au projet culturel et artistique proposé par son directeur, en l’occurrence Dominique Burucoa qui oriente, depuis l’origine, avec passion, ouverture et curiosité, les programmations annuelles. Son ambition? élaborer, en de multiples lieux adaptés à chaque spectacle, une scénographie virevoltante où toutes les disciplines, tous les talents, reconnus ou en herbe, tous les publics, se rencontrent, se télescopent et se nourrissent les uns des autres en représentations de très haut niveau et belles découvertes de créations inédites, parfois dérangeantes, mais toujours jubilatoires et fraîches tels Chassol ou Nosfell l’an passé! A cette vitrine correspond un travail en profondeur toute l’année, comme une face cachée de l’iceberg! De multiples actions se développent pour que rayonne la culture et l’art auprès de publics les plus larges possibles, des enfants aux esthètes fidèles en passant par les familles et les plus démunis. Car outre les espaces qui accueillent, en fonction de leur configuration sculptée pour chaque spectacle, intimiste ou grandiose, la Scène Nationale a su intégrer le tissu acssoicatif dense de la région à ses actions au quotidien en des milieux aussi différents et éclectiques que les hôpitaux, les réseaux scolaires ou les prisons. Un maillage construit patiemment en liaison avec tous les partenaires socio-éducatifs, socio-culturels, les villes d’accueil de spectacles, les partenaires institutionnels et de l’Education Nationale. Un foisonnement culturel et artistique axé autour du théâtre, de la musique- en chansons ou concerts-, de la danse, du cirque, de la magie nouvelle et des spectacles proposés à l’imaginaire des enfants.

2014-2015, une saison tournant et décisive

Avec plus de 45 000 spectateurs et environ 3000 abonnés, la saison dernière a enregistré une nette augmentation de fréquentation de 23% et 28% respectivement. Un croissance non pas liée aux villes mais à une offre de lieux de haute qualité qui ont accueilli des spectacles sur mesure. Des chiffres qui concernent tous les types d’abonnements nouveaux, Famille, Pass Trio et Trio plus. Un essor notable qui ne prend en compte ni Le Festival des Jours Heureux co-produit avec la ville d’Anglet, ni les spectacles produits, hors programmation officielle, par les diverses associations culturelles des différentes villes concernées.

Des chiffres qui illustrent bien le succès grandissant de la Scène Nationale et son aura auprès du Ministère de la Culture puisque l’établissement s’auto finance pour plus d’un tiers (20% étant considérés comme excellents!) avec un taux de créations inédites au delà de toutes les prévisions. Active, réactive la Scène Nationale l’est à coup sûr qui s’efforce, chaque année, de repérer tous les spectacles dignes d’intérêt en France ou dans le monde entier, toutes disciplines confondues, grâce aux incessants ciblages de 3 personnes, dont Dominique Burucoa et son fils Anton, qui dénichent pour chaque saison les perles rares et fildélisent par la qualité de leurs choix, des artistes de plus en plus nombreux!

Une nouvelle saison flamboyante, encore plus virtuose!

Pour la deuxième année consécutive , la Scène Nationale investit le Théâtre Quintaou d’Anglet dont les 2 salles, l’une grandiose et acoustique, l’autre plus intimiste, servent des spectacles à dominante danse Des espaces dont la programmation est aujourd’hui dévolu à l’Etablissement, la ville conservant la gestion pour amortir le coût des travaux de ce lieu essentiel et dans la perspective d’une évolution statutaire de la Scène Nationale en EPCC. Anglet consacre des moyens financiers que les chiffres de fréquentation de la frécédente saison confortent aisément ( 28 000 spectateurs auxquels s’ajoutent les 32 000 présents sur les spectacles de la ville et des associations culturelles.

Boucau n’est pas en reste qui, en collaboration avec les services techniques et l’expertise de la Scène Nationale, transforme sa salle Apollo de 700 places en un espace doté, certes, d’une belle acoustique, mais dont espère davantage de confort, histoire de mieux apprécier les specatcles donnés ici avec, comme dans tous les autres lieux, un partage harmonieux entre la programmation Scène Nationale et les spectacles d’associations.

Au total ce sont 4 villes et 9 lieux qui vont accueillir des spectateurs dont la croissance est attendue, notamment avec l’effort fait, depuis 3 ans, en faveur des familles défavorisées en vertu d’accords passés avec la CAF. 60 spectacles de théâtre, danse, concerts, chansons, humour, magie nouvelle distilleront en 115 levers de rideau a minima, une palette riche en modes d’expression, classiques ou novatrices, et d’émotions rares à partager selon des formules d’abonnements ou des tarifs préférentiels. Avec 20 spectacles le théâtre s’octroie la part belle en compagnie des 21 concerts prévus.

Programmation judicieuse et conditions d'accès

Grands axes de programmation… Le jeune public bénéficie cette saison d’une trentaine de représentations. Les compagnies de 15 pays vont illuminer nos scènes avec des spectacles de référence internationale ou le meilleur de la création française. Une place prépondérante est toutefois faite à la création régionale.

Outre ces spectacles, une passerelle se construit en transfrontalité avec Saint sébastien dans la perspective Donostia capitale culturelle européenne 2016. Enfin, la Scène Nationale poursuit ses collaborations à deux festivals phares: Les Jours heureux en mai à Anglet et le Festival Andalou de Saint Jean de Luz qui met à l’honneur la culture flamenco.

Mais là où la Scène Nationale tire son épingle du jeu c’est dans le soutien aux jeunes artistes ou compagnies qu’elle accompagne vers des lendemains de succès. Cette saison, 8 spectacles et un disque seront produits ou co-produits par elle. Certaines équipes artistiques feront également l’objet de résidence créative.

Les conditions d’accès? Plusieurs formules d’abonnement sont proposées qui permettent d’accéder à des tarifs préférentiels qui n’ont pas bougé depuis 10 ans. En fonction de ces dispositifs plusieurs catégories de spectacles s’offrent à vous selon la notoriété des compagnies ou des groupes qui se produisent. Elle sont aisément repérables, de A à C, dans le programme de la Scène Nationale, de même que les représentations destinées aux enfants. Des pass trio, jeunes ou familles, aux abonnements classiques 6, 9 ou 12 spectacles vous bénéficiez de prix très abordables pour des créations de très hautes qualité. Du 1er au 18 juillet, une première vague d’abonnements s’est soldée par une demande accrue par rapport à la saison dernière. Dès le 1er septembre une nouvelle opération ouverte à tous se déroulera avant que ne débute la saison. La souscription se fera sur le théâtre Quintaou et sur Bayonne avec une mise en réseau très facile d’accès.

Pour toutes infos programme et tarifs, www.scenenationale.fr

Catherine CLERC, magmozaik64200@gmail.com

This Post Has Been Viewed 164 Times


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Back to Top ↑
  • Rejoignez-nous sur Facebook

  • Catalogue art/culture

  • L’annuaire Mozaik 2017

    L’annuaire Mozaik 2017
  • Panier