Concerts

Published on janvier 28th, 2017 | by MagMozaik

0

Thomas Valverde, l’électron libre

Le 28 janvier à 20h00, l’Hôtel du Palais accueille en son écrin une petite pépite virtuose, le pianiste Thomas Valverde. L’occasion d’évoquer un artiste qui met son talent au service de la vie culturelle de Biarritz.

Thomas Valverde a deux casquettes et le revendique haut et fort. Il navigue sur le fil de ses curiosités foisonnantes et des palettes de ses émotions multiples. Pianiste virtuose, bien sûr, qui sait aussi bien alterner les pièces de répertoire et ses propres compositions agrémentées de belles videos oniriques, à la mesure de son univers en une belle fluidité inspirée. Mais aussi organisateur de festivals atypiques et ambitieux dont bénéficie Biarritz. Son objectif ? Inciter le plus large public à glisser, en une aventure musicale  unique, d’un style à l’autre, d’apparence très opposés, en un large panorama qui aurait pour centre de gravitation la musique dite “classique” mais dont les frontières s’estompent à travers de jeunes virtuoses, plus éclectiques, et des esthétiques souvent liées aux personnalités et cultures musicales denses de ces talents là ! Le Festival International de Piano l’avait prouvé à l’envi par la richesse des interprètes, voire compositeurs de très haute qualité conviés. La seconde édition à venir des « Jours Heureux » en avril le confirme ! Thomas Valverde illustre d’ailleurs bien, par son parcours personnel, l’émergence de nouveaux artistes qui savent avec brio construire de multiples passerelles subtiles entre genres sensés diverger, entre jazz et baroque, réécriture de grands classiques et new age, pop et musique sacrée, chant lyrique et formations très ouvertes aux scénographies qui intègrent les images aux sons.

Ce pianiste-compositeur très original et créatif le souligne d’ailleurs: De nouveaux artistes se profilent qui prennent désormais en mains leurs envies d’univers personnels et novateurs. On l’aura deviné, les extrêmes sensibilité et curiosité de Thomas Valverde lui dictent sur les deux festivals dont il fixe le cap une programmation conçue en une architecture émotionnelle très ouverte et personnelle que l’on retrouve dans ses interprétations sensibles de grands classiques mais aussi dans sa liberté créative de compositeur hors normes. Après le numéro pilote en 2015 et le premier opus en 2016, la seconde édition des « Beaux Jours » s’annonce brillante avec les Soeurs Labèque, James Carter, Max Emanuel Cencic, Billaké Sissoko et Vivent Segal et Thibault Cauvin du 12 au 16 avril. La billetterie est ouverte. Réservez vite ! Avec une telle affiche nul doute que les places s’arracheront. Pour l’heure, notre pianiste prodige se produit le 28 janvier à l’Hôtel du Palais. Au programme? Beethoven, Schubert, Chopin et…Valverde. Etonnante balade entre styles bien différents. Un phénomène à ne pas rater et l’occasion de rencontrer celui qui redonne à Biarritz tout un dynamisme musical novateur, ébouriffant souvent, créatif et de haute qualité et qui s’apprête, bientôt à recevoir Evan Shinners.

Pour découvrir cet électron libre passionné et passionnant: www.thomasvalverde.com

Réservations: www.tourisme.biarritz.fr . Prix des places: entre 10 et 30 euros.

Catherine CLERC, magmozaik64200@gmail.com

This Post Has Been Viewed 77 Times


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Back to Top ↑
  • Rejoignez-nous sur Facebook

  • Catalogue art/culture

  • L’annuaire Mozaik 2017

    L’annuaire Mozaik 2017
  • Panier