Actualités

Published on juillet 15th, 2015 | by MagMozaik

1

Supernatural, l’art global au service de la nature

Pour la seconde année les artistes des Serres de la Milady proposent Supernatural, événement qui se dote, sur deux mois, d’une dimension pluridisciplinaire plus dense et riche en animations . Certes, l’osmose art nature reste au centre du concept mais la manifestation, d’une envergure nouvelle, se décline en multiples dimensions créatives alliant l’art avec l’architecture paysagère, la scénographie avec la poésie ou la musique, le beach art au street art, les expositions permanentes aux performances éphémères d’artistes selon des thématiques où l’art et la nature se fondent en oeuvres interactives et sur l’évolution d’une saison. Des actions artistiques et culturelles que viennent compléter des ateliers destinés aux enfants pour que perdure la passion et les vocations en herbe qui sait? 8 volets que nous aborderons au fur et à mesure jusqu’en septembre, les journées du patrimoine clôturant un joli cycle événementiel.



Quand l’art investit la nature

– Dans le jardin et les ateliers des Serres de la Milady, gérées, rappelons le, depuis 2006 par un collectif d’artistes, De nombreux créateurs vont jusqu’en septembre transformer la nature par des installations végétales, des sculptures monumentales et des performances. Juan Aizpitarte, Sam Dougados, Delwood, Gaëlle Labrouche, Géraldine Menaut, Gilles Plantade, Thierry Portal, Poulpykiss et Xavier Ride Portent chacun un regard particulier sur la réalité, ce qu’elle semble être ou pas, par des connections étonnantes avec la nature. C’est, depuis toujours, le cas de Xavier Ride dont le travail sur les toiles végétales (grass art) trouve ici son accomplissement à travers sa danseuse de flamenco dont la robe évoluera en fonction de l’épanouissement des plantes. Une expérience menée avec Jean-Christophe Decaux, architecte paysagiste, et Jérôme Boucard, jardinier paysagiste. C’est aussi le cas de Sam Dougados dont les oeuvres éphémères de Beach Art impriment sur le sable des tableaux denses et lourds de messages écologiques.

IMG_5282

Mister Ride

IMG_5258

Gaëlle Labrouche: poteries et …champignons

Delwood ne déroge pas à la règle. Ses fresques murales quasi intestinales, en mode street art, se déroulent en volutes semblables à des plantes dont les branches fines envahissent l’espace dans un chaos très organisé. Géraldine Menaut pose sa touche à fleur d’eau, émaillant les plantes d’yeux énigmatiques et paradoxalement si reposant, comme un clin d’oeil du monde imaginaire de l’enfance. Gaëlle Labrouche, que l’on connait pour ses poteries alliant les extrêmes, entre beauté et imperfection, entre rigueur et fantaisie, technique éprouvée et improvisation, tire son inspiration des manières naturelles et des cycles de vie biologiques. Les champignons, sources de vie après les ondées, sont au coeur de sa performance dans le cadre de Supernatural.

IMG_5270

Avec Poulpykiss, notre petit coup de coeur, tout un univers fantasmagorique d’étranges personnages ludiques et colorés surgit de graines pour grandir au fil de l’été. Un monde espiègle tout en harmonie qui nous invite dans l’imaginaire de ses multiples facettes. Des peintures qui chantent la vie comme des partitions dont les couleurs et les formes seraient des notes virevoltantes.

IMG_5229

Thierry Portal

On adore cette belle vitalité! Un dynamisme que l’on retrouve, dans un registre bien différent, chez Thierry Portal dont le travail sur la matière et ses réactions à la lumière produit des oeuvres étonnantes où des billes de verres colorées s’incrustent sur des plaques d’altuglace en de subtils dispositifs intitulés Spaces S1. Des créations fines, fluides en un perpétuel jeu de matières soumises aux éléments naturels.

IMG_5245

Poulpykiss

Autre décor avec Gilles Plantade dont le carrosse de Cendrillon et sa citrouille revisitent une vieille tondeuse à gazon décatie. Un abandon de la matière réinvestie par la nature dans un désordre bien organisé qui nous fait réfléchir sur  l’inachèvement et l’inconstance des objets, témoignages désuets  et fragments disparates de civilisation industrielle.

– Une scénographie bien pensée

Une telle osmose entre art et nature exige, bien sûr, des talents et des démarches mûrement réfléchies. Mais pas que! Il faut aussi des hommes et des femmes capables de concevoir l’écrin végétal et paysager de ces créations, en parfaite harmonie avec leurs auteurs. C’est le cas de Maisonoir avec Guillaume Le Cam et Nathalie Chaffron qui , en inventant, à chaque événement, une mise en scène pointue et fine, parviennent depuis 2014 à imaginer des scénographies uniques, insolites et sur mesure. Interviennent aussi, en étroite collaboration, les spécialistes jardiniers et paysagistes. Jean-Christophe Decaux, tout d’abord, diplômé de l’Ecole Nationale Supérieure du Paysage de Versailles – joli clin d’oeil à Le Nôtre!- , puis Laurence et Michel qui depuis 5 ans, défrichent, entretiennent et font vivre, au fil des saisons, en accord avec les artistes, ces espaces de culture.

Entre nuages et nids, entre ciel et terre…le Nuvolaire

IMG_5221

Sylvain Aubert

Etrange appellation de Sylvain Aubert et Patricyan. Nous connaissons bien le décalage lunaire du premier pour avoir souvent apprécié son univers loufoque, parfois déjanté mais qui nous proposent des objets aux réalités d’autres dimensions pour le moins impertinentes et ô combien pertinentes souvent. On se souvient de son appareil photo qui piège les visiteurs ou de ces objets simples du quotidien détournés de leur usage originel. Là, il nous propose des nuages dont un, sombre, particulièrement bien placé à l’endroit même où le toit des serres laisse filtrer la pluie par mauvais temps! Les nuages? Une obsession pour cet artiste touche à tout et musicien qui ne sort jamais sans son appareil photo en mode argentique. Résultat? Un imaginaire fait de poésie pure et de réminiscences ouatées de rêves ou de cauchemars de l’enfance.

Patricyan nous propose une autre réflexion autour du textile et de la couture, univers aussi doux qu’il sait se montrer rude et cruel. Source d’inspiration? Les femmes qui, depuis 1910, apprivoisent l’art de dompter le fil par des broderies ou de la dentelle. Son vrai challenge? Créer autour des techniques de tissage et surtout les adapter, dans son travail, aux textures de fil métalliques! Surprenant!

Expo du 10 au 30 juillet

Gunilla-Klingberg

Sam Dougados

Le Beach Art en 4 variations

Sur 4 jours, Sam Dougados, virtuose du Beach Art, ô combien éphémère, nous propose un émouvant regard sur la fragilité de l’environnement à travers ses fresques sur le sable. Des performances dont il préserve les traces sur pellicules photos et videos. Le 11 août à 19h00, projection de ses courts métrages au Royal, suivie, le 20 août à 13h30 d’une création en direct au sud de la promenade de la Côte des Basques. Du 20 au 23 août, une exposition de photos des oeuvres réalisées par drône donnent un superbe aperçu de son imaginaire océanique.

Littérature et poésie bucolique

Quelques promenades en soirées abordent des écrivains et poètes inspirés par la nature. Le 19 juillet à 19h00 rendez vous avec les textes de Reinaldo Arenas et John Maxwell Coetzee. Le 9 août, même heure, place à la luxuriance de l’Ile de Robinson Crusoé à travers 3 auteurs emblématiques, Daniel Defoe, Michel Tournier et Patrick Chamoiseau. Le 13 septembre, quelques lectures poétiques investissent l’espace. Et puis des rendez vous de lectures à haute voix s’organisent pour le plaisir de l’écoute et de l’évasion en des cadres privilégiés les 9 et 13 août. Enfin, clou de ces joutes verbales, le 21 août à 19h00 avec Itxaro Borda, en collaboration avec l’Institut Culturel Basque.

borda-685

Itxaro Borda

Cinéma en résonance au Royal

– Rivers and Tides de Thomas Riedelsheimer (2001) le 11 août à 19h00 : Un superbe reportage dans 4 pays et sur 4 saisons autour d’Andy Golsworthy, chef de file du Beach Art. De très belles réalisations immortalisées sur pellicules avant qu’un simple coup de vent ne les fasse disparaître à jamais.

– Inside Out, d’Allistair Siddons (2013) le 21 juillet à 19h00. Voilà une démarche pour le moins salutaire que celle du jeune artiste français JR qui, à travers le monde entier, invite les populations à s’approprier, par affiches en noir et blanc, les espaces urbains pour défendre les causes qui leur tiennent à coeur. Une liberté d’expression insolente et revendiquée par le pouvoir de l’image. Etonnante expérience!

Ponctuations musicales

Après le concert de vernissage des Holding Patterns le 10 juillet, Place à Dual Split le 28 juillet à 19h00 (5 euros), duo basque américain fondé en 2010 à Brooklin par Maia et Baptiste Ibar, plasticiens et musiciens. Ils sont rejoints par le batteur Felix Buff pour des tonalités pop.



 Les ateliers pédagogiques

3 dispositifs proposent aux enfants, adolescents et adultes se s’initier, de manière ludique, au son à la vidéo et à l’écriture avec quelques virgules de lectures récoltées dans les Serres de la Milady en partenariat avec Sonia Charoki et l’association Libres plumes. Les 15, 16 et 17 juillet les enfants s’ingénient à créer une oeuvre musicale et visuelle dans la tonalité Supernatural avec Sonia Charoki, création diffusée le 21 juillet au Royal à 19h00. L’écriture leur succède les 24 juillet et 28 août à 18h30 pour les adultes et les 25 juillet et 29 août à 10h00 pour les enfants. But du jeu? Jouer avec les mots, les assembler, leur donner sens en partenariat avec la Librairie Le Festin Nu. Enfin petite cueillette d’histoires les 30 juillet et 20 août à 11h00 en compagnie des Libres Plumes!

En clôture de Supernatural, les Journées du Patrimoines se déclinent  aux Serres Les 19 et 20 septembre de 11 à 18h00 en partenariat avec le Service Culturel de Biarritz et Paisaia Sarl. Deux thèmes majeurs abordés: Le patrimoine du XXIème siècle comme histoire d’avenir et une exposition autour des nouveaux jardins du Pays Basque qu’illustrent à leur manière les Serres de la Milady .

Quelques contacts utiles: www.lesserresdelamilady.wix.com/biarritz,

www.juanaizpitarte.com, www.aureliendesbois.com, www.pipieaulit.fr, www.cetaire.com, www.thierryportal.wix.com/artiste, www.archo-art.com,        www.xavier-ride.over-blog.com, www.maisonoir.com, www.paisaia.fr, www.sylvain-aubert.com, www.patricyan.com, www.sam-dougados.com, www.libresplumes.fr

Catherine CLERC,magmozaik64200@gmail.com

This Post Has Been Viewed 267 Times


One Response to Supernatural, l’art global au service de la nature

  1. Pingback: Supernatural, l’art global au service de ...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Back to Top ↑
  • Rejoignez-nous sur Facebook

  • Catalogue art/culture

  • L’annuaire Mozaik 2017

    L’annuaire Mozaik 2017
  • Panier