Vu dans la presse

Published on novembre 14th, 2017 | by MagMozaik

0

Spectacles en scènes

En marge des débats du Colloque Nord Sud,  quelques spectacles palpitent au rythme de la diversité et du métissage culturels en images, danses et mots de théâtre pour mieux dire en arts pluriels tous les thèmes abordés en ces quelques jours intenses. Des « à cotés » où se nouent les relations lors de repas pris au Versant et s’élaborent bien des projets créatifs à venir. Un creuset de bouillonnements pour sertir des oeuvres futures, tel ce « Poder » franco-mexicain dont nous reparlerons bientôt.

Au coeur de ces temps de respiration, le théâtre occupe, bien sûr, une place de choix avec des pièces aux sujets forts, émouvants et parfois âpres, taillés en quelques somptueuses pépites de mots féminins. Les 13 et 14 novembre, le Versant propose deux variations étonnantes et sensibles sur le thème de la femme dans quelques uns de ses états: « Statu Quo », de Gilles Poulin-Denis, écrivain canadien français, mis en scène par Samuel Jego, est le fruit d’une belle collaboration esquissée récemment avec le Festival des francophonies en Limousin. Un texte rare qui cueille la femme à l’aube de son devenir quand, adolescente, elle se cherche un monde, des mots pour faire de cette glaise enfantine une statue d’adulte à la belle identité fragile et complexe. Autre univers le lendemain  sur l’imaginaire rude de Léonora Miano dont on sait le difficile combat contre les violences faites au femmes. « Ixora », mis en scène par Françoise Dorgambide, s’interroge en mots déchirés sur les raisons qui font de la femme un proie de prédateurs brutaux. Une fulgurance âpre interprétée par Alice Camy et Roger Atikpo. Le 15, place au cinéma autour de la musique et de l’esprit de Madagascar au Royal où César Pas nous propose de vagabonder en « Songs for Madagascar » Thierry Malandain ne saurait manquer un tel rendez vous ! Le lendemain,18 à 19h00, dans le Grand Studio de la Gare du Midi, il nous offrira une répétition publique de sa nouvelle oeuvre chorégraphique: « Noé », peu après la dure réalité d’Haïti évoquée à 11h00 à la Médiathèque par « La rage entre les dents » mis en scène par Nesly Georges. Enfin, point d’orgue symbolique des enjeux et thématiques de tolérance mâtiné de touche féminine du colloque, le concert de Jeanne Chérhal Bachar Mar-Khalifé nous entraînera vers de belles mélopées franco-libanaises le 18 novembre à 20h30 au théâtre Quintaou, sous la houlette de la Scène Nationale.

Pour toutes informations: www.theatre-du-versant.com, www.scenenationale.fr, www.malandainballet.com

Catherine CLERC, magmozaik@gmail.com

This Post Has Been Viewed 11 Times


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Back to Top ↑
  • Rejoignez-nous sur Facebook

  • Catalogue art/culture

  • L’annuaire Mozaik 2017

    L’annuaire Mozaik 2017
  • Panier