Coups de coeur

Published on juillet 19th, 2014 | by MagMozaik

0

Quelques bulles pour doper notre imaginaire…

On adore Julien Goulay, dit Julien Goul, dont les bulles bleues peuplent notre imaginaire en multiples déclinaisons. Mais au delà de cette douceur très surréaliste, un vrai message nous parvient sur la dureté de notre monde. Sa nouvelle série de labyrinthes, “le rêve d’Icare” (avec des plumes qui le disputent aux bulles)chargée d’émotions fortes, nous questionne sur les difficultés et les embuches de la vie!! Sniper embusqué, dés du destin au coeur du dédale… un parcours du combattant qui résume en somme nos chemins d’existence, soumis à maints aléas… Sous des apparences tendres et fraiches, ce sont des réalités, parfois poétiques, mais souvent cruelles, qu’il nous renvoie comme autant de claques magistrales, avec tendresse, philosophie et humanité. Dali, Magritte ou Chirico l’habitent et l’inspirent avec un talent qui n’appartient qu’à lui.

42865_11532_171888

Un parcours étonnant et détonnant

Depuis toujours, ce basque d’adoption, né à Rouen, dessine, inscrivant son trait créatif sur les tables de lycée. Une trajectoire qui aurait pu être classique, du bac scientifique à la profession de commercial si le hasard des mutations- et d’un licenciement- ne s’en était mêlé pour notre plus grand plaisir aujourd’hui! Dans son “village” de la place Montaut, autour du Cloitre de la Cathédrale, il a tissé, maille après maille, expo après expo, toile après toile, son idéal de vie, entre ses amis, sa quiétude et ses créations. Reconverti en ébéniste, il a saisi l’occasion de s’adonner à la peinture et à la sculpture, à partir du bois de pin et du corian (pierre reconstituée), dont le maniement rare lui permet de créer de superbes oeuvres. Soucieux des lignes et des perspectives il nous propose des tableaux denses et limpides qui incitent à la contemplation et à la réflexion.

42865_8220_96244

Une présence au coeur de la vie

Toute l’année Julien Goul expose ses créations magiques en des lieux de partage: Au Lounge Kfé ou Eskualduna, à Bayonne… Et surtout, du 2 au 17 août, il installe ses sculptures au Cloitre de la Cathédrale de Bayonne à l’occasion de la désormais traditionnelle exposition des artisans d’art. Alors de l'”artisan’art” direz vous? non! de l’art majeur! Allez rencontrer ce barbu à casquette qui ne se déplace qu’en vélo, avec dans le regard la même infinie douceur apparente que dans ses oeuvres! Ses projets? A foison…d’envergure, à la mesure de son talent, et à venir vite, on l’espère! On suivra de près cet artiste incontournable dans le paysage basque! Et puis un homme qui a la délicatesse d’acheter son café au torréfacteur de la rue Poissonnerie est rare!! Cela en dit beaucoup sur l’authenticité et la qualité du personnage…

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

Catherine CLERC, c.clerc@magmozaik.com

http://goul.guidarts.com

This Post Has Been Viewed 83 Times

Tags: ,


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Back to Top ↑
  • Rejoignez-nous sur Facebook

  • Catalogue art/culture

  • L’annuaire Mozaik 2017

    L’annuaire Mozaik 2017
  • Panier