Coups de coeur

Published on juillet 24th, 2015 | by MagMozaik

1

Quand l’euskara se vit au quotidien

Il ne suffit pas de préserver une langue identitaire pour qu’elle évolue et se vive pleinement. Encore faut-il qu’elle se pratique librement dans tous les actes de la vie quotidienne, au bureau, chez les commerçants, dans les bars entre amis ou au coeur des démarches administratives. Il ne suffit pas d’apprendre et de transmettre aux enfants une langue identitaire porteuse d’une riche culture. Encore faut il une vraie volonté citoyenne pour que se pratique s’impose comme une évidence au coeur de la vie sociale, économique, politique ou culturelle de chacun. Magmozaik s’efforce tous les jours d’apporter son humble contribution à cette vaste ambition en diffusant ses informations en basque et en français. Mais plus avant, le rôle majeur incombe aux décideurs de villes, de communes ou d’agglomérations pour que s’institutionnalise enfin une véritable défense de la langue basque en tous les domaines de la vie citoyenne. Pour la troisième fois, la ville de Biarritz signait en ce 24 juillet une convention en ce sens avec l’Office Public de la Langue Basque.

Office-Public-de-la-langue-basque

L’aboutissement d’une politique volontaire

Pendant longtemps la valorisation de l’euskara a été portée par le tissu associatif, déterminé à ne pas laisser décliner cette langue identitaire forte. Dès les années 90, les pouvoirs publics ont commencé à s’engager dans une véritable politique en sa faveur à travers de multiples actions visant à structurer et péréniser son apprentissage, sa transmission et surtout sa pratique. Aujourd’hui 35% des maternelles et 60% des primaires évoluent dans des dispositifs bilingues. Les crêches n’y échappent pas et il faut saluer ici les efforts de parents pour, dès la prime enfance, sensibiliser les enfants à un substrat culturel riche et évolutif. Biarritz accuse néanmoins un certain retard, même si dès 1992, des efforts ont été entrepris pour inscrire l’euskara au coeur de la ville. Ce n’est pourtant qu’en 2007 qu’une première convention sera scellée avec l’OPLB pour définir et mettre en application une politique publique concertée et partenariale afin de valoriser cette forte armature territoriale culturelle.

Une convention renforcée

IMG_5601

Objectif de ce renouvellement? Créer un véritable service municipal de la langue basque à Biarritz. Une ambition fédératrice approuvée à l’unanimité par le conseil municipal, preuve s’il en est que l’euskara sait être un vecteur de rassemblement consensuel. Figure de proue du navire amiral? François Maïtia, Président de l’OPLB, Michel Veunac, Maire de Biarritz, Maialen Etcheverry, conseillère déléguée à la langue et à la culture basques et un comité de pilotage composé d’élus représentatifs de la majorité municipale dans sa diversité. Les moyens proposés s’articulent autour de 4 enjeux linguistiques décisifs: Encourager et faciliter la transmission, l’apprentissage et l’enseignement de l’euskara, développer sa pratique sociale, améliorer son usage et sa visibilité, agir sur son prestige et son attractivité. Pour ce faire 8 axes guident les actions prévues: la politique générale, la communication, le paysage linguistique, la formation professionnelle, l’accompagnement des opérateurs, l’enseignement, l’apprentissage et la petite enfance et, enfin, la formation et la sensibilisation. Vaste programme  que devront progressivement mener à bien 3 agents mis en place peu à peu: un chef de service, un chargé de mission et un traducteur interprète chargé de publications. Dans un premier temps, l’OPLB apporte son assistance technique et son aide financière sur 3 ans à hauteur de 60 000 euros, l’objectif étant, à terme de donner à la ville toute son autonomie pour voler de ses propres ailes en ce domaine d’expertise.

IMG_5603

Tous espèrent beaucoup de cette initiative fondatrice qui se traduira, dès la rentrée, par de nombreux projets dont “Mintzalasai”, les désormais traditionnelles journées de l’euskara à Biarritz, la dernière semaine de septembre.

Infos: Eneko Gorri, 05 59 41 59 97, euskara@biarritz.fr

Catherine CLERC,magmozaik64200@gmail.com

______________________________

Euskara Zerbitzu egituratu baten sortzea Biarritzen

2015eko uztailaren 24 honetan, François Maitia Euskaraten Erakunde Publikoko lehendakariak eta Michel Veunac Biarritzeko auzapez jeunak landiketza hitzarmen bat izenpetu dute euskarari dagokion Hiri-zerbitzu egituratu baten sortzeko. Gertakari honetan, hizkuntza eta euskal kulturaren kontseilari ordezkaria den Maialen Etcheverry eta hizkuntza politikaren Gidaritza Batzordeko kide diren heutetsiak ere present ziren, gehiengoaren aniztasunaren ordezkari gisa.

2007tik abiatutako Euskararen Erakunde Publikoa eta Biarritzeko hiriaren arteko lankidetzari esker gauzatzen da proiektuhau. Estatua, Akitaniako Eskualdea, Pirinio Atlantikoetako Departamendua, euskal kulturaren sustenguari dagokion herriarteko Sindikatua eta Euskal Herriko hautetsien Kontseiluaz osatutako interes publikoko elkargoa den EEP-k lankidetza politika publiko hitzartu bat definitu eta gauzatu behar du.

Lehen aldia izanki hiri mailako euskara zerbitzu bat sortuko dela, 3 langileren dedikazioarekin, Euskararen Erakunde Publikoak indar hori sustengatuko du, ezohiko diru laguntza degresibo bat mobilizatuz (60 000 euros). Hiru urteko epe honen buruan, herriko etxea erabat autonomoa izanen da hizkuntza ekintzen finantzamendurako.

2015eko uztailaren 24ean izenpetu 3. belaunaldiko hitzarmenean kontraktualizatua izan da hori guzia. Proiektua heldu den srtzetik goiti gauzatuko da, beste proiektu eder batzuekin batera, “Mintzalasai – euskararen egunak Biarritzen” 4. edizio aipagarriarekin, besteak beste.

This Post Has Been Viewed 174 Times

Tags: , , ,


One Response to Quand l’euskara se vit au quotidien

  1. Pingback: Quand l’euskara se vit au quotidien | BAB...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Back to Top ↑
  • Rejoignez-nous sur Facebook

  • Catalogue art/culture

  • L’annuaire Mozaik 2017

    L’annuaire Mozaik 2017
  • Panier