Bien vivre no image

Published on octobre 29th, 2014 | by MagMozaik

0

Quand la Savoie visite le Pays Basque

Du 14 au 16 novembre, la 9ème édition de Lurrama s’installe, pour la 4ème année consécutive  à la Halle d’Iraty. L’occasion pour les paysans, paysannes et quelque 600 bénévoles d’implanter la ferme en ville sur 5500 m2 d’espaces dédiés au marché, aux expositions (machines agricoles en particulier, la nouveauté de cette année!), aux animations- notamment pédagogiques pour les enfants ou de démonstrations de savoir faire-, aux repas gastronomiques ou aux conférences autour d’un thème  emblématique et fort cette année: la défense de l’agriculture familiale et paysanne qui représente 70% de la production alimentaire et fait vivre, tout de même, 45% de la population mondiale, avec 1,48 milliards d’actifs, dont 96% dans les pays du sud. C’est dire l’importance des enjeux et questionnements de ce nouveau salon de la Ferme Pays Basque, et, bien au delà, de l’agriculture pratiquée de manière artisanale et biologique dans nos terroirs nationaux, à commencer par la Savoie et la Haute Savoie, invitées d’honneur pour cette édition 2014.  Un manifestation destinée à promouvoir tous les agriculteurs et métiers de bouche qui en sont les clients assidus, voire militants, comme les grands chefs locaux ou autres lycées hôteliers, mais aussi à sensibiliser le grand public au nécessaire retour à une qualité de proximité labellisée. Un événement parrainé par Valentin Beauval, spécialiste de l’agroécologie qui témoignera du dynamisme dont l’agriculture paysanne et familiale, moderne et pugnace, est porteuse, ici et ailleurs! Un respect appréciable des cycles saisonniers de la nature mais aussi des consommateurs de plus en plus exigeants. 20 à 25 000 personnes sont attendues cette année. Coût de l’opération? 240 000 euros environ, financés à 70% par les recettes propres (entrées, repas, ventes marché…) et par la contribution de collectivités territoriales ou communales.

La campagne dans la ville et inversement

Michel Veunac, maire de Biarritz, explique l’engagement de la ville par la nécessité, à l’échelle de l’agglomération, de favoriser le développement de zones agricoles urbaines et péri-urbaines et d’établir une saine réciprocité  entre espaces de culture intérieurs et littoral. L’objectif? Etablir des circuits courts de distribution dans ces secteurs, permettant de valoriser nos producteurs locaux, mais aussi  mettre l’accent sur l’urgence d’une transmission des exploitations agricoles au sein des familles pour que s’installent de jeunes agriculteurs aux techniques et moyens modernisés. C’est aussi, pour la municipalité, développer, dans toutes les écoles de la ville, une alimentation bio ou du terroir, capable de redonner à nos enfants le vrai sens du goût. C’est tout l’intérêt des 300 m2 extérieurs consacrés, pour la première fois, au matériel agricole, avec des engins d’avant garde, non pas dédiés à un forme productiviste d’exploitation, mais  à une meilleure rationalisation du temps et des moyens pour produire vrai et bon! Un accent alarmiste mis sur la nécessité de défendre une forme d’agriculture fragilisée et menacée par les circuits de la grande distribution. Concrètement, cela signifie montrer environ 80 animaux et 25 races, des producteurs offrant une multitude de régals pour nos papilles, en vente ou dégustations diverses, une vingtaine de chefs engagés aux côtés des lycées hôteliers ou des bénévoles pour proposer, chaque jour, des menus gastronomiques délicieux, des agriculteurs soucieux de montrer leurs savoir faire et l’âpreté de leur quotidien au service de la qualité, des professionnels passionnés et conviviaux en diable.

Brebis manex tête noire_Lurrama

Des animations … succulentes!

– Eduquer les enfants, trop souvent coupés des milieux agricoles ou ruraux, telle est l’ambition de l’espace de 100m2 consacré à la ferme pédagogique qui permettra aux enfants de pénétrer dans les enclos et d’approcher des animaux très dociles. Sur la seule journée de vendredi, 22 écoles sont d’ores et déjà inscrites, soient 52 classes et 1034 enfants prêts  participer aux 12 ateliers pédagogiques et aux différentes animations ludiques en français et euskara. En visite libre, il s’agit de 3000 enfants attendus ce jour là. Le samedi et le dimanche, place aux familles venues s’initier à la fabrication de fromages ou de jus et à de multiples autres jeux, histoire d’apprendre en s’amusant! Et pour couronner le tout, un espace de 300m2 accueillera nos chères têtes blondes  autour de jeux très variés: jeux en bois, kapla, puzzles, coloriages, origamis, coin lecture etc, avec de nombreux partenaires, dont Surfrider Fondation, la Jardinerie Lafitte, les Petits Débrouillards et autres Gaia!

– Pour les adultes, les délices du palais ne sont pas en reste, avec 3000m2 d’expositions. Outre les animaux, attraction toujours plébiscitée de Lurrama, un marché fermier de quelque 50 producteurs attend les visiteurs aux papilles averties pour différentes dégustations et répondre à toutes les questions ! 2 concours également au programme avec jurés de professionnels: le concours de fromage AOP Ossau-Iraty et la présélection au concours général agricole du piment d’Espelette. A noter, vendredi à 18h30, une dégustation de vins et fromages AOP avec ateliers d’appréciations commentées.

La Savoie à  l’honneur.

Depuis 2010, Lurrama invite un territoire ou une région à présenter ses initiatives allant dans le sens de l’agriculture paysanne. Cette année, place aux confédérations paysannes des deux Savoie, entre tradition et modernité. Tous ont répondu présents à l’invitation, en bus, et bétaillères pour les animaux représentés ici. Le fromage occupe une place de choix puisque 90% de la surface agricole savoyarde est en herbe! 85% des productions sont sous signe officiel de qualité. L’Association des Fromages Traditionnels des Alpes Savoyardes est bien sûr du voyage! découverte de races animales locales (Chèvres de Savoie, brebis Thones et Marthod, vaches Tarine et Abondance), dégustation et vente de fromages (reblochon, chevrotin, tomme, beaufort…), vins de Savoie (Mondeuse, Roussette…), cuisine aux plantes sauvages, tables rondes, repas savoyard… Tout un vaste programme au pays du Génépi!!

Plus de 3000 couverts pour 5 repas gastronomiques.

Repas des chefs_Lurrama

– Les gourmands et gourmets trouveront là de quoi satisfaire leurs péchés mignons! Paysans producteurs, apprentis  et chefs cuisiniers, bénévoles,  proposent 3 jours durant une carte pour le moins alléchante. Vendredi midi, pour 12 euros (hors boissons) Arno Inçargarat du restaurant Manexenia de Baïgorry présente un repas en liaison avec le Lycée hôtelier de St Jean Pied de Port (croustillant de porc à découvrir!). le soir, à 21h00 le Lycée hôtelier de Biarritz compose, pour 23 euros, un dîner savoyard dans les règles de l’art avec tartiflette et biscuits  la myrtille. Le lendemain à 12h30, concours d’associations pour mijoter le meilleur txilindron d’agneau de lait avec fromage AOC Ossau Iraty et gâteau basque bien sûr! Le soir, 21h00, place au traditionnel ziriko (méchoui) préparé et servi par les bénévoles de Lurrama pour 20 euros, agrémenté d’une bonne pipérade, de fromage AOC Ossau Iraty et de gâteau basque. Et enfin, clou du spectacle, le dimanche à 13h00, une vingtaine de cuisiniers et pâtissiers, préparent un déjeûner de virtuoses pour 33 euros… Surprise!

– En dehors de ces rendez vous goûteux, le salon vous propose des frites maison issues de pommes de terre bios, des grillades de boeuf Herriko et de porc, des talos salés et sucrés, des gâteaux basques, des plateaux de charcuterie ou de fromages, des huitres et des vins!

Alors on ne sait pas pour vous mais nous on est prêts pour le marathon de la dégustation!! A noter que le soir, les entrées sont gratuites si vous souhaitez dîner! Pour plus d’infos: www.lurrama.org

Catherine CLERC, magmozaik64200@gmail.com

 

This Post Has Been Viewed 76 Times


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Back to Top ↑
  • Rejoignez-nous sur Facebook

  • Catalogue art/culture

  • L’annuaire Mozaik 2017

    L’annuaire Mozaik 2017
  • Panier