Expos

Published on août 3rd, 2014 | by MagMozaik

0

Quand la nature sublime l’art… et inversement!

Supernatural… Mais pas la série TV!

Telle se présente cette exposition qui propose une véritable osmose entre les oeuvres d’artistes et les jardins des serres de la Milady. Le collectif, présent à l’année, a eu la judicieuse idée d’inviter d’autres créateurs à investir les lieux selon leur discipline et leur inspiration. Certains, tels les sculpteurs Ludovic Balais, Nathalie Jégu  habitent des parterres où s’épanouissent plantes aromatiques, fruits ou légumes, quand Gilles Plantade préfère la fraicheur d’une salle. D’autres, tel Xavier Ride, font de la nature leur matériau de créativité, où l’herbe se pare d’atours artistiques. Laure Carrère, d’un coup de paillettes magiques, de tableaux incrustés de bijoux à l’effigie de Frida Khalo et de rubans suspendus, revisite l’arbre de l’entrée en offrant une promenade rafraichissante au coeur des branches… Un vrai coup de coeur que cette jeune femme aux  audaces picturales et sculpturales, qui chantent et dansent autour d’une icone mexicaine de l’art, que Biarritz inscrivait en 2013 au centre de sa saison estivale, à travers une exposition magistrale.

 

Les queues de baleines, désormais célèbres, de Bruno Lehoux et Frédéric Lopez, se refugient dans les ateliers . En l’attente d’une grande marée? Enfin Delwood s’approprie un vaste mur du jardin pour une fresque jubilatoire et virevoltante, quoique bien tourmentée et organique! A l’intérieur? Une belle visite des ateliers des occupants à l’année, dont on espère, après la visite du maire Michel Veunac et de son directeur des affaires culturelles Alain Fourgeaux, qu’ils occuperont longtemps les lieux, en attendant que surgisse, à Iraty, un espace alliant ateliers, espaces d’exposition et résidences… Xavier Ride, pardon Mister Ride, bien sûr, mais aussi Gaëlle Labrouche, Blandine Dubos ou Thierry Portal



Des partenaires très impliqués

Etablir de tels échanges et passerelles entre artistes, voilà aussi notre ambition et nous nous réjouissons d’initiatives dont on souhaiterait qu’elles deviennent des rendez vous réguliers. Rendez vous avec un public, venu en masse- et c’est heureux-, mais aussi avec de multiples partenaires sensibles à ce que l’art peut apporter à l’image ou à l’identité culturelle  d’une ville. N’ou blions jamais que l’art et la culture, outre une dynamique de loisirs, développent également une véritable économie dont vivent, bien sûr les artistes, mais en même temps tout un environnement de prestataires qui gravitent autour d’eux. Certains, du reste, affichent tous les jours leur passion pour eux, tel l’Artnoa qui, hormis les nectars proposés tous les jours en dégustation ou à la vente rue Gambetta, réalise une harmonieuse alchimie entre la saveur de ses vins et celle des artistes exposés toute l’année. Le pépiniériste Vincent Hurpeau et la Halle aux Bières complètent le beau tableau vivant de cette soirée!

En prime? Dual Split! Ecoutez….

Autres sculpteurs et artistes au cloître de Bayonne: petite piqure de rappel!

A noter, en même temps, la superbe exposition au cloître de la cathédrale de Bayonne où s’affichent de multiples métiers d’art’istes, car c’est ainsi que nous les percevons vraiment!! Il suffit d’admirer les oeuvres en verre soufflé d’Argia Badago pour s’en convraincre! Dès son installation à Irun, nous irons suivre son travail, en toute humilité, comme nous rendrons visite à la fabrique de makhilas Ainciart Bargara à Larressore, inscrite à l’inventaire des métiers d’art rares dans le cadre de l’UNESCO et labellisée EPV (Entreprise du Patrimoine Vivant)! Excusez du peu! Un vrai symbole du Pays Basque façonné, depuis 6 générations par tradition familiale, en bois de néflier et orné de viroles métalliques travaillées à la main! Respect! Certains artisans/artistes refusent, hélàs, les photos, de crainte d’être plagiés, et nous le comprenons très bien. Alors le mieux est encore de les rencontrer jusqu’au 17 août!  Et puis 9 artistes, auxquels la pelouse du cloître offre un écrin de verdure magique. On reparlera de chacun d’eux au fil de ces 15 jours, en association avec un”artis’artiste”, sur notre page fan facebook!

Et ailleurs?

L’exposition Zumeta, dans le cadre du festival Black & Basque, occupe le carré Bonnat depuis le 2 août jusqu’au 21 septembre. Vous seriez impardonnables  de passer à côté sans entrer! Pour les adeptes du collage, prenez le temps de flâner du côté de Labastide Clairence où Raoul et Cortez exposent leurs toiles sur le thème, ô combien ludique, de la deudeuche!!Enfin l’équipe de la Brigade Contemporaine prend aujourd’hui ses quartiers 1 rue lafitte 32720 vergoignan, au Bois des Fées dès le 10 août. Si vous vous prélassez dans le secteur allez y!!

Catherine CLERC, contact@magmozaik.com

 

 

This Post Has Been Viewed 61 Times


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Back to Top ↑