Coups de coeur

Published on octobre 2nd, 2016 | by MagMozaik

1

Peyo Torres, la magie de l’instant

Un homme secret, pudique, dont le regard imprime en négatif ses émotions aux registres d’infinies nuances, en noir et blanc ou en couleurs contrastées… Un homme tout en clair obscur dont le 3ème oeil caresse l’objectif pour des instants saisis au vol d’une humanité aux solitudes introspectives. Un homme que groovent les notes de blues ou de rock, où la brutalité des digues soulignent la fragilité des êtres, des songes, des rêves quasi palpables en ces tonalités où le blanc, le noir ou le gris adoptent des gammes réinventées sur les partitions de ses imaginaires, de son regard si respectueux de ces moments furtifs, dérobés. Tel est Peyo Torrès, photographe de somptueux paysages que traversent quelques silhouettes fragiles, presque diaphanes voir fantomatiques, plongées dans leurs univers propres

Sans révéler son ancien métier, Peyo Torres a souvent été confronté à la violence de situations dramatiques où s’entrechoquaient les douleurs humaines. Quand la vie ne tient qu’à un fil, sous tensions multiples, difficile souvent de faire des choix qui respectent l’être humain dans toutes ses dimensions de quotidiens déchirés, voire détruits. Un trop plein émotionnel qui l’a conduit à pratiquer la photo comme l’exutoire nécessaire d’une sensibilité mise à mal, torturée voire niée. Un dérivatif devenu passion comme l’est aussi pour lui la musique dont les tonalités crues, exacerbées, se lisent sur les visages à fleur d’émotion des interprètes.

Ses photos? Il les pense, les travaille pour aboutir à l’exact négatif de ses rêves, de ses émotions, saisies en flashes fugitifs, si brefs qu’ils en deviennent des fantasmagories étranges en des décors insolites gorgés de solitudes apparentes,  de brumes évanescentes, tel ce berger cheminant sur un sentier ou cet enfant recueilli, fatigué, fragile, sur cette digue… L’oeil est en constant état d’observation pudique! Notre entretien fut entrecoupé de ces détails volés en surprenantes émotions !

Car peu importe l’appareil utilisé! Seul compte l’instant où, en une fraction de seconde, tout se passe de ces moments rares et précieux qui s’envolent très vite… Gageons qu’aujourd’hui son esprit apaisé verra sous un angle différent, plus posé et serein, des douceurs fugaces en ces infinies trames de blancs, de gris ou de noirs qu’émaillent en partitions musicales les flamboyances colorées de concerts captés en vibrations vives. Un bel artiste, autodidacte, qui vit sa passion en clairs obscurs ou en chromatique subtil depuis 15 ans et à suivre absolument dans un registre où les photographes de l’émotion se font rares!

Catherine CLERC, magmozaik64200@gmail.com

This Post Has Been Viewed 262 Times


One Response to Peyo Torres, la magie de l’instant

  1. thetaz claude says:

    Superbe article sur Peyo TORRES

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Back to Top ↑