Coups de coeur

Published on mai 12th, 2015 | by MagMozaik

2

Petite mise au point sur les choeurs basques…

Le concert jeudi 14 mai en l’Eglise Saint Jean Baptiste à Saint-jean-de-Luz du chœur d’hommes Coro Easo (Saint Sébastien) au coté de celui de l’Arin reste toujours un événement pour ceux qui s’intéressent au chant choral. L’occasion, avant de suivre bientôt cette superbe formation pour une journée entière, de dresser un  état des lieux  préoccupant en Iparralde où le vide abyssal entre qualité, dynamisme et tradition schlérosée aux tonalités fortement teintées d’amateurisme  gagne du terrain. Histoire d’apprendre à éradiquer certains immobilismes en ouvrant la porte sur l’excellence de l’Espagne ou des Philippines par exemple où les techniques du chant sont portées à un degré incroyable d’excellence. Non! on ne nait pas chanteur parce que basque, on le devient par un apprentissage rigoureux, sans céder aux approximations médiocres . Le débat est ouvert…

IMG_6625

Installé depuis le premier octobre 2010 dans leur nouveaux locaux de la villa Araoz, quartier d ‘Aiete de Saint Sébastien, le Coro Easo dispose d’un centre de formation vocal (choeur mixte, jeunes, grégorien…) de quatre salles de répétition, d’un lieu d’enregistrement et d’un auditorium de 200 mètres carrés avec estrade amovible.

Président du Coro Easo depuis plusieurs années, Santos Sarasola peut avoir le sourire.

Cela faisait des années que le chœur mythique frappait à l’huis de José Ramon Beloki (PNV) pour demander des subventions au PSOE. La demande fut acceptée et le Ministère de la Culture finança une parti des 500 000 euros requis pour l’auditorium. 100 000 euros furent rassemblés grâce au Département Culture du Gouvernement Basque, de la Diputacion, de l’Ayutamiento et de la Kutxa ( Banque). Les socios du chœur fourmillèrent d’initiatives pour trouver les 100 000 euros restants. Le maire Elorza et le conseiller à l’urbanisme Jorge Garmendia permirent la construction de cet édifice.

Sud de la Bidassoa, le chant est considéré comme un instrument, avec un apprentissage dés le plus jeune âge.

Le futur se prépare dès aujourd’hui. Fort de ce constat, les socios du Coro Easo se battent pour cultiver l’excellence de l’instrument vocal. Cinq structures ont donc été créées qui permettent de parler, non pas d’un, mais des CORO EASO. Le Coro Easo, premier du nom, fut fondé en 1940 pour propager la musique basque populaire. Fuyant la guerre civile, des membres de l’Orféon Donostiarra et du chœur les Cosaques de Zaraustarkoff se retrouvaient à Saint Sébastien au Bar restaurant « Agote » situé rue du port, propriété de Don Emilio Agote. C’est de cette rencontre que naquit le plus prestigieux choeur d’hommes du Pays Basque CORO EASO. Cinq autres structures vont s’arrimer au vaisseau amiral.

www.coroeaso.com/institucional-coro-easo.php

– L’Escolania Easo

Créé en 1992, ce chœur de garçons travaille sous la direction de Gorka Miranda Blanco et cultive l’éclectisme. On le retrouve dans tous les répertoires ! Puccini (Bohême et Tosca), Carmen de Bizet, Gioconda de Puccini. Premiére mondiale du compositeur F.Ibarrondo dans son œuvre Zuk Zer Duzu lors de la quinzaine musicale de saint Sébastien, musique ancienne, participation à des festivals prestigieux ( 25 eme festival d’Art Sacré de la ville de Paris ; festival de Vive Voix de Bordeaux) etc.

IMG_6621

– Le chœur de filles ARAOZ Gazte , créée en 2004, sous la direction de Gorka Miranda, à nouveau, composé de jeunes de 12 à 17 ans qui étudient la technique vocale, l’harmonie, l’analyse et participent à des festivals comme les matinées de Miramon organisées par l’orchestre symphonique d’Euskadi, et à des créations avec l’orchestre d’Euskadi comme “Arrupe, mi silencio”, comédie musicale écrite par le chanteur compositeur Gontzal Mendibil.

– Le chœur mixte Coro Easo

Créée en 2006, constitué par une sélection de chanteurs issus du Coro Easo et du Choeur Araoz, ce choeur, dirigé par Xalba Rallo Sagarzazu, a débuté par une remarquable interprétation d’un opéra de Mozart « l’enlèvement au sérail », lors de la 67 éme édition de la quinzaine musicale de Saint Sébastien et se produit depuis sur les plus grandes salles comme Pleyel, le Kursaal, le Théâtre Victoria Eugénie…

– La Schola Easo

Composée de l’Escolenia Easo et des voix graves du chœur Coro Easo, cette formation originale a séduit le public lors de son tout premier concert à L’auditorium Amaya d’Irun avec la participation de l’orchestre de la Fondation d’Irun sous la direction de Juan José Mena et a créé la surprise lors de la 35 ème édition du Festival International de jazz international de San Sebastian en interprétant les variations Goldberg de Bach légèrement jazzifiées:):)

– La chapelle Grégorienne Easo

IMG_6624

Amateur de chants grégorien ouvrez grands vos oreilles ! Procurez vous d’urgence le coffret « Cantante Domino » qui réuni des morceaux grégoriens du temps liturgique. La chapelle se rend régulièrement aux abbayes de Solesmes (France) et à celle de El Valle (Madrid) sous l’œil avisé et enthousiaste d’Aita Xabier, Père bénédictin de Lazkao (Gipuzkoa). Le Coro Easo fête cette année ses 75 ans. Un chœur multiple, transversal, à la solide formation vocale, relève assurée par des chœurs de jeunes dans des structures pérennes. Le concert donné en l’église Saint Jean Baptise sera, à n’en pas douter, un beau moment de partage aux couleurs de l’excellence. Le chant choral au nord de la Bidassoa a eu une genèse similaire mais a raté un tournant. Celui de la création d’un centre de formation vocale multidisciplinaire.

…Nord de la Bidassoa

– Pas d’école de chant, ni de politique en faveur de création de structures chorales (faute de budget). Ca et là, des stages de quelques jours proposés pour les chanteurs qui le souhaitent, et des choristes de 60 ans de moyenne d’âge. Le téléphone sonne. Une journaliste de l’express me demande l’état des lieux du chant choral en Ipparalde…. L’institut culturel basque a réalisé il y a quelques années une étude sur le chant choral en Pays Basque. Prés de 90 chœurs coexistent aujourd’hui, mixte pour la majorité, hommes et enfants. 90% de ces amateurs passionnés, n’ont pas, faute de structures, pris un seul cours de technique vocale de leur vie. 80% des chefs de chœur n’ont pas pris un seul cours de chant de leur vie et sont, pour la plupart, issus du chœur,  le dirigeant sans aucune formation dans le domaine de la direction.

– Des dizaines d’enregistrements sont vendus dans les bacs ou des chants datant des années 1970, usés jusqu’à la corde, se marient, avec une justesse approximative, mais permettent, comme dans toute association, de survivre. Maitea nun zira dont la mélodie n’a rien de Basque (encore une légende urbaine) puisque c’est une ancienne marche Napoléonienne dont on a changé le rythme, tient toujours le haut de l’affiche. Aucune structure hors conservatoire pour l’avenir, tant dans la formation vocale que dans l’accompagnement des chanteurs. Une méconnaissance ABSOLUE de la voix humaine, des résonateurs, de la mise en résonance du corps…Ouvrons les oreilles bon sang avant qu’il ne soit trop tard !!

– Chef de chœur pendant 10 ans, j’ai eu la chance de côtoyer des chœurs amateurs de plusieurs nationalités. Il y a eu une époque où les Chœurs d’hommes remplissaient les salles et étaient les invités que l’on faisait venir dans des festivals aux quatre coins de France. Cette époque est révolue! Pendant que des journalistes faisaient les gros titres avec “LES BASQUES « UN PEUPLE DE CHANTEURS » …. LES BASQUES « LES MEILLEURS DES MEILLEURS » …. LE PAYS BASQUE « BERCEAU DU CHANT »”, nos voisins, basques du Sud, mais aussi italiens, allemands, d’Europe de l’Est installaient un maillage de structures permettant l’apprentissage des techniques vocales, Base du Chant.

IMG_6599

– Cette volonté politique de faire de la voix humaine « un instrument nécessitant la compréhension de mécanismes complexes «  a porté ses fruits. La victoire des Philippines Madrigal Singers au concours de chant de Tolosa, dans la catégorie meilleure interprétation d’une chanson Basque, a définitivement balayé le mythe tenace que la seule réputation suffisait à combler les lacunes techniques. Des milliers de personnes chantent en Pays Basque avec, dans certaines vallées, des voix incroyables, joyaux bruts. Lorsque l’on entend Solange Anorga chanter, a Accentus, le choeur créé par Laurence Equilbey, on sait que l’excellence existe en Pays Basque et qu’elle peut continuer à exister si les présidents d’ associations, Fédérations, Pouvoirs publics se retrouvent autour d’une table, budgetisant un projet pour que, comme en Hegoalde, un centre vocal multi disciplinaire (chant choral, pop, rock, ) voie le jour.

– La journaliste de l’Express a raccroché. Nous étions en 2000…et 15 ans plus tard, en IPARRALDE rien n’a vraiment changé. Après avoir gagné le concours de Tolosa les Philippines Madrigal Singers se sont arrêtés au Mont Saint Michel et ont interprété pour leur plaisir, Izar Ederra. Des Phillipins chantant en Basque au Mont Saint Michel. Belle émotion.



Xavier HEUTY, magmozaik64200@gmail.com

This Post Has Been Viewed 613 Times

Tags: , ,


2 Responses to Petite mise au point sur les choeurs basques…

  1. SUSPERREGUI J.Michel says:

    Je remercie tout d’abord X.Heuty de m’avoir indiqué la parution de son article !!!
    Je lui précise que l’Association Kanta Berri n’est pas morte du fait de certains chefs de chœur … mais qu’elle attend simplement qu’une nouvelle équipe d’administrateurs lui donne une seconde vie.
    Je le remercie de son paragraphe sur la comparaison entre le Coro Easo et le Chœur d’Hommes ARIN “pitoyable état des lieux en Iparralde où le vide abyssal entre qualité, dynamisme et tradition sclérosée aux tonalités fortement teintées d’amateurisme”. Il a peut-être oublié de prendre en compte le plaisir qu’éprouvent les membres de ces chorales à chanter simplement, et le lien social qui peut se nouer du fait au travers de ces rencontres hebdomadaires …..

  2. Becourt says:

    Bonjour, pourriez vous me donner qq coordonés de groupes de chant basques qui propose des stages de découverte du chant basque. Je chante depuis une dixaine d’années et je voudrai élargir mon expérience. Merci d’avance
    Cordialement

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Back to Top ↑