Actualités

Published on mai 16th, 2015 | by MagMozaik

0

Petite ballade artistique: opus 1

En ce week end de l’ascension, le Parcours d’Artistes de Bayonne nous offre un panorama jubilatoire de la grande richesse artistique de la ville dans tous les quartiers: galeries, ateliers, performances…Difficile de tout visiter, tout découvrir et satisfaire nos envies d’autant qu’une autre manifestation, sur Biarritz, le Festival des Arts de la Rue, capte quelque peu le public et suscite notre intérêt. Malgré tout,nous vous proposons quelques fulgurances qu’enrichit de vendredi à dimanche  la route du chocolat et l’arrivée du Bellem…

L’atelier Saint André, nouvel espace créatif

– 7 rue du Trinquet, Yolande Signoret vient d’ouvrir un nouveau lieu de travail où elle peut accueillir de nombreux artistes. Etonnant de constater à nouveau les liens étroits entre un esprit scientifique et des prédispositions pour la création artistique. Bien souvent des anciens professeurs ou chercheurs en physique ou mathématiques développent des dons aux antipodes du cartésianisme bien que leur manière structurée de penser influe sur leur style. C’est le cas de notre hôtesse qui, pendant 20 ans, enseigna les mathématiques au Lycée de Biarritz. Résidente de Briscous elle nous présente, en ce parcours d’artistes, des toiles et des sculptures vives et colorées dont l’influence sousjacente de Picasso et Nicky de Saint Phalle transparait finement. Energiques, rythmées, ses créations respirent la liberté et la vitalité jubilatoire. On adore!

  IMG_285511055300_995018657183093_3125950642184839421_n

– A ses côtés, 2 autres artistes talentueuses en diable ont posé leurs chevalets et leur univers. Laure Carrère, nous la connaissons bien et suivons sa carrière époustouflante riche en peintures chargées d’émotions. A travers son imaginaire surgissent des portraits de femmes, tantôt flamboyantes, incandescentes et racées, tantôt fragiles et douloureuses. Nous avions découvert, l’été dernier, sa superbe composition aux Serres de la Milady où de minis portraits de Frida envahissaient un bel arbre à l’entrée des ateliers du collectif. Une étonnante illustration de la nature faite art!

20150514_191114

Laure Carrère

11222642_995018300516462_1568248512979962755_n

Depuis, elle affirme son sens aigü de magnifier les femmes dans leurs déchirements, leurs fragilités et leur volonté de s’exprimer, fût-ce avec une violence légitime, en hurlements muets, à travers des portraits qui en subliment la délicatesse, la sensibilité, voire la sensualité pudique. On adore ces visages fiers aux larmes de sang ou d’encre, ces « face à face » qui vous happent comme un claque magistrale!  Forte d’une riche expérience aux serres de la Milady, Laure Carrère tourne aujourd’hui la page vers une étape créative qui nécessite calme et sérénité.  Des expressions de visages étonnamment saisies au vol, comme des séductions sauvages ou des regards fiers, tumultueux et insolents, miroirs de sentiments aux infinies nuances finement suggérées. Un vent de délicatesse nerveuse et indomptable caresse ses toiles. Une oeuvre impétueuse qui chante la vie à l’état brut. www.laurecarrere.wix.com/laurecarrere

IMG_2866

Coralie Crutchet

11226923_995018497183109_4421246012824443146_n

– Les peintures de Coralie Crutchet participent d’un même dynamisme en émotions à fleur de peau que traduisent des créations incisives, émaciées, toute en écorchures et fêlures orgueilleuses. Un style foisonnant ciselé en touches colorées et d’une violence retenue, tourmentée, en étrange écho au travail de Laure Carrère. Des hurlements libératoires comme des hymnes rebelles à la vie. Nous reparlerons de ces trois artistes.

10395803_995018563849769_6049873486069948942_n

Yolande Signoret

En contrepoint de cette manifestation, l’espace présente également des artistes de l’association Argiartea de Briscous et anime un ateliers jeunes.

Les expositions en cours

Galerie des Corsaires, en kakemonos et sculptures, Claude Jammaert et Isa Esnult,  achèvent leur exposition et laissent les cimaises aux peintures et pastels d’André Goupille et son arrière-grand père, Pierre Ballue, artiste peintre de l’Ecole de Barbizon. “Arborescences” c’est samedi et dimanche de 10h00 à 20h00. www.galeriesdescorsaires.blog4ever.com . Au Microcosme, hormis l’exposition en cours, Selp profite du samedi pour imaginer en direct dessins et papercuts, avec en prime un délicieux chocolat inédit à déguster, accompagné des petites pâtisseries de Sophie. Au Carburateur, Claude Billès et Xavier Ray poursuivent l’expérience V’Room et ouvre la porte de leurs ateliers sérigraphie, tandis qu’Eliane Monnin et Marie Hélène Burgeat expliquent leur travail au public. Enfin Space Junk met en avant C215.

Siska, flamboyante artiste incandescente, éprise de liberté et de juste rebellion

– Cathy Peltier, alias Siska, est, à n’en point douter, une artiste charismatique et surdouée dont les oeuvres et les actions au coeur de la ville dérangent par leur questionnement incisif. Voilà une artiste entière qui se pique de proposer des démarches citoyennes pour mieux inscrire l’art dans un livre ouvert social et politique urbain. Et bien nous adorons les pages blanches qu’elle noircit de sa belle imagination et de poésies fulgurantes, sensibles, sur ce livre bayonnais, à l’instar d’un Xavier Ride qui crie le mot “Liberté” de Paul Eluard sur les bancs publics de St Esprit. Les deux titillent et malmènent avec clairvoyance et générosité notre conscience et notre mémoire historique. Petit cigarillo à la main, cette femme volontaire nous entraine, au fil de ses oeuvres fortes, en une démarche d’une richesse incroyable, surfant sur des styles  très divers selon son humeur ou le message à délivrer. Au centre de ses créations? La passion, la fierté, envoutante et tumultueuse à l’andalouse,  ou pudique à l’égyptienne, la volonté de défendre des causes justes et dignes qu’on se mobilise pour elles, comme ce fut le cas lors du drame de “Charlie Hebdo”.

IMG_2952IMG_2954

– Avec flamme, elle nous raconte sa manière de travailler et ses influences picturales. Très souvent elle part de l’écriture en poèmes qui vous vrillent le coeur et l’esprit, comme une belle claque salutaire, histoire de réveiller votre capacité à s’émouvoir, s’émerveiller, s’indigner ou s’insurger. Des mots fluides, telles des notes d’une partition fortissimo, créés ou lus, qu’elle transpose sur toiles en peintures tantôt fines, tantôt incisives, tantôt brutales. Picasso n’est jamais loin qui lui insuffle sa vision déstructurée et décalée du monde et des hommes ou la violence de soleils brûlants et arides. A coup sûr notre préférée reste celle où plane l’esprit de Cocteau dans toute la féérie de son univers fantasmagorique.

– Toujours en éveil, elle ne cesse de proposer de multiples actions. Samedi de 15h00 à 17h00, elle invite le graffeur Exist à la rejoindre pour “habiller” des cubes en dessins et street art. Mais les idées fourmillent qui ne se réalisent pas toujours tel ce projet de poser, place de la Liberté, un vaste panneau “Charlie” où les passants étaient conviés à s’exprimer avec illustration de leurs propos par Siska… Mais qui sait?

L’Ambre Bleu aux envoutants parfums d’orient

IMG_2949

– Voilà un sublime magasin à découvrir, 24 rue Sainte Catherine, dans le sillage de Poly Berin et Zazpi d’Espelette, dont les oeuvres s’accordent magnifiquement à l’univers d’Haykel et de son épouse. Spécialisés dans la décoration de maison et l’artisanat méditerranéen, les deux époux vous entrainent dans un univers olfactif, visuel et gustatif authentique tunisien. Thé à la menthe, fines pâtisseries qui fleurent bon le miel et la fleur d’oranger, fragrances ambrées dès l’entrée et vous voilà emportés vers des rivages où les vestiges antiques et les paysages vous envoutent… Fermez les yeux! Une suave douceur de nuit carthaginoise vous attend qui aiguise vos sens avec sensualité.

IMG_2937

– L’occasion de retrouver Poly Berin, extraordinaire verrier d’art dont les sculptures dont les gammes nuancées de  polissage de matières et de couleurs intégrées nous subjuguent à chaque fois. Un talent singulier que l’artiste conjugue en mode collectif puisqu’il accueille chaque année Ezpel’Art dans son atelier d’Espelette. 12 artistes prévus cette année à l’automne: Peintres, photographes et sculpteurs, dont nous vous communiquerons la liste complète bientôt, dont Coraline Coste, Daniel Joly, Jean- Marie Salanié, Maura Black… Une initiative que mènent de main de maître de nombreux artistes dont l’hôte, bien sûr, Altéa et Claude Billès, sans compter Zazpi qui expose aussi en ce lieu. www.polyberin.fr et www.magmozaik.com/une-journee-avec-poly-berin-lalchimiste-du-verre/

IMG_2946

– Cyril Housteau, dit Zazpi, est photographe de la rugosité et de l’authenticité. Installé à Espelette, son objectif sait à merveille saisir l’insolite ou les traces décrépies d’une passé chargé d’histoire et d’émotion pure où façades, poignées de portes ou enseignes de magasins d’un autre âge portent les traces d’un temps révolu. Des clichés empreints de nostalgie et de tendresse d’un quotidien juste simple.  Mais il sait aussi s’évader en  des paysages océaniques de grande sérénité. Le noir et blanc préside à cette exposition dont vos souvenirs ne sortiront pas indemnes. Bien des visiteurs en ce lieu, venu goûter la douce harmonie entre un vrai lieu de vie et des artistes généreux au talent fou! L’endroit où retrouver tous les amis de nos compères:  Coraline Coste ou Maura Black, 2 photographes d’une créativité exceptionnelle. www.lambre-bleu.fr

En savoir plus: www.bayonne.fr et www.magmozaik.com/parcours-dartistes-en-mode-chocolaterie/

Catherine CLERC,magmozaik64200@gmail.com

 

 

This Post Has Been Viewed 658 Times

Tags: , ,


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Back to Top ↑
  • Rejoignez-nous sur Facebook

  • Catalogue art/culture

  • L’annuaire Mozaik 2017

    L’annuaire Mozaik 2017
  • Panier