Festivals

Published on octobre 26th, 2015 | by MagMozaik

0

Petit Txiki devient grand!

Samedi soir le 3ème Txiki Festival se clôturait en beauté et en musique! En regardant en images un bref aperçu de toutes les activités, animations, projections et ateliers de pros qui l’on émaillé, force est de constater la belle qualité de cet événement grâce aux partenaires, aux organisateurs, aux bénévoles (dont de multiples professionnels et la marraine Maya Lauqué) et surtout aux enfants de 5 à 12 ans qui, par leur sérieux, leur maîtrise incroyable des images et leur grande maturité nous ont fait comprendre, de manière magistrale et ludique à la fois, combien ils nous forgent un bel avenir d’adultes responsables et citoyens. Un soleil étincelant brillait hier soir au Colisée! Réjouissant et jubilatoire! Superbes instants saisis au vol quand s’estompent les générations et que les adultes se piquent de manger des fraises tagada!

Une cérémonie riche d'enseignements

Une salle comble à dominante bleue (couleur du T.shirt Txiki Festival) en cette douce soirée offerte aux enfants, petits, grands, parents, grands parents, voire arrière grands parents confondus! Tous les ateliers livrent leur travail exceptionnel réalisé en à peine 3 jours en compagnie de professionnels, tous bluffés par l’aisance des enfants et leur capacité à maîtriser les outils de l’image ou du son! Radio, film d’animation, dessins… Trois jours de vie intense défilent sur grand écran et sur scène.

Une belle histoire, “Exil”, nous est slamée par Capitaine Alexandre, déjà présent sur le festival “A Mots Ouverts” d’Anglet. Un concours initiée par Les Festin Nu, représenté ici par Nicolas! Et puis, une belle surprise pour les cinéphiles que nous sommes avec le film réalisé sur un “King Kong “première version noir et blanc revisité en ombres chinoises et surimpositions par d’ingénieux enfants!

Enfin vient le palmarès des 2 jurys qui nous réserve bien des surprises. sous le regard ému de la marraine du festival, Maya Lauqué. Contrairement aux attentes, les plus petits portent un regard sérieux sur un monde menacé par les pollutions de tous ordres en récompensant “Le bonhomme de sable”. Les plus âgés optent pour l’humour avec cet émouvant petit oiseau qui éprouve l’indicible “Peur de voler” et qui finit par prendre l’avion pour migrer vers le sud! De bien belles histoires dotées de trophées réalisés par Franck Cazenave.

Des danseurs virtuoses

Une fois proclamés les résultats, place aux réjouissances! Après avoir animé, avec une belle énergie communicative, toute la cérémonie, François Saltiel, journaliste à France Télévision et Radio France mais surtout compagnon de Virginie Sassoon (qui, après la petite Maya,  attend un nouveau “txiki” pour janvier!!), entraine les enfants vers le foyer du Colisée où les attendent buffets, boissons avec petits cubes lumineux très ludiques, et surtout un étonnant DJ. Parole de Mozaik! Certains enfants s’avèrent d’excellents danseurs, tels Milo ou Amaya dont le duo avec son père fut très remarqué !

Et puis, d’emblée, l’alchimie fonctionne! Les parents et adultes ont certes droit au champagne  Pommery, partenaire du festival, mais ils rejoignent vite les enfants en cette jolie soirée pétillante de rires et d’instants de bonheur saisis au vol par notre objectif! Des moments parfois irrésistibles d’émotion tel ce “selfie” improvisé par Ronel, Virginie et la marraine Maya Lauqué! De bien espiègles retours en enfance…

Notre partenariat, improvisé à la dernière minute, mais néanmoins efficace nous l’espérons, nous donne l’envie de poursuivre l’aventure et de faire un bout de chemin avec ce festival intelligent et inventif! L’envie, bien sûr, de couvrir l’événement, mais aussi d’apporter notre contribution par de nouveaux ateliers, car l’image ce n’est pas seulement l’image animée mais aussi l’image de presse en numérique ou argentique! Nous connaissons bien des amis photographes qui s’impliqueraient bien auprès des enfants, histoire de montrer toute la richesse de cette forme d’images, du simple reportage à la photographie d’art en passant par toutes les formes de manipulation de l’image dont il faut se méfier toujours! L’image participe de l’information, de la conscience citoyenne mais aussi de la désinformation au même titre que les images audiovisuelles. Et puis, seconde idée, un atelier de danse filmé et  photographié l’an prochain? Pourquoi pas! Biarritz regorge de d’illustres compagnies de danse aux photographes attitrés et dispose du BTS audiovisuel. Voilà deux pistes nouvelles qui enrichiraient encore davantage le festival. Juste deux suggestions que nous serions heureux de mettre en oeuvre si le festival le souhaite!

En attendant, pour 2016, un deux trois…Txiki! Pour toutes infos, www.txikifestival.com

Catherine CLERC, magmozaik64200@gmail.com

This Post Has Been Viewed 228 Times


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Back to Top ↑
  • Rejoignez-nous sur Facebook

  • Catalogue art/culture

  • L’annuaire Mozaik 2017

    L’annuaire Mozaik 2017
  • Panier