Coups de coeur

Published on octobre 3rd, 2014 | by MagMozaik

0

Petit focus sur le 4 octobre

Déjà le festival s’achève sur une journée où pleuvent les récompenses, prix et lauréats distingués pour leur talent naissant ou confirmé. Quelques pincements au coeur pour les festivaliers, une fébrilité croissante pour tous les concurrents mais une organisation dont l’efficacité, la rigueur et la grande disponibilité ne faiblit pas. Quand les films primés s’offriront aux regards des spectateurs toute la journée de dimanche, nous choisirons de pénétrer sur la pointe des pieds dans les coulisse du festival pour un dernier focus sur tous ceux et celles, professionnels ou bénévoles qui sculptent le visage coloré et flamboyant de cet événement phare de Biarritz.

Tous ceux qui vous guident, vous renseignent, font en sorte de rendre simple et agréable les séjours ou les accès aux spectacles. Tous ceux qui installent, puis désinstallent,  le village et l’ ont nettoyé toutes les nuits ainsi que d’autres espaces. Tous ceux qui accueillent et assurent la logistique des spectateurs, des scolaires, des équipes de films, des officiels, des journalistes ou des jurys, entre autres. Tous ceux, surtout, qui, toute l’année, sélectionnent environ 30 productions sur plus de 350 visionnées. Tous ceux qui, avec de prestigieux partenaires, imaginent, sélectionnent et concrétisent expositions, rencontres littéraires, rencontres universitaires, concerts de groupes musicaux Bref, tous ceux et celles sans lesquels le festival ne gagnerait pas, d’année en année, en puissance et renommée nationale voire internationale, des plus humbles aux cadres décisionnaires, des présidents d’organisations ou organismes aux responsables municipaux.  Tout vous semble facile à mettre en oeuvre car tout fonctionne à merveille mais savez vous le nombre de mois nécessaires en aval pour que s’épanouisse une telle manifestation, par exemple? Savez vous les efforts à développer, à travers des partenariats multiples, en apports financiers ou en nature, pour équilibrer un budget de 700 000 euros environ? Vous montrer enfin les équipes de l’ombre, telle est notre ambition pour dimanche.

Maria Kodama ©Daniel Mordzinski(Maria Kodama)

Salle comble aux Ambassadeurs le 3 octobre. A 10h00 s’annonçait une belle rencontre littéraire autour d’un génie de la littérature argentine, amoureux inconditionnel des livres – subtil paradoxe pour un écrivain aveugle- curieux des autres et de toutes les cultures, qui nourrissait sa passion d’écrire de multiples voyages, physiques ou intérieurs, à la découverte d’autres cultures et d’autres manières d’appréhender l’intelligence. Un débat mené par Philippe Lefait dont les questions pertinentes ont permis de brosser le visage d’un homme complexe, symbole du réalisme magique pour certains ou écrivain universel pour d’autres, mais sans doute tout cela à la fois et bien plus encore tant son influence  fut grande sur de multiples cultures. A ses côtés, Maria Kodama, sa veuve, sa muse, sa complice, sa compagne de tous les jours, qui défend aujourd’hui avec force l’oeuvre du maître, Clara Martinez, universitaire de Bordeaux spécialiste de Borges et Atiq Rahimi qui tenait ici à expliquer à quel point la culture persane et l’oeuvre de Borges étaient proches. (voir article à venir sur cette rencontre)

Au programme de samedi, Mr Kaplan de l’uruguayen Alvaro Brechner, dernier long métrage en compétition projeté à la gare du midi à 12h15, où comment un vieil homme envahi par l’angoisse de l’oubli saisit l’occasion de vivre une aventure incroyable avec un ex policier afin de démasquer un allemand solitaire qu’ils soupçonnent d’être un nazi en fuite… On vous laisse la surprise! Côté courts,mais hors compétition, l’ECLA Aquitaine présente ses courts métrages à 10h00  et KIMUAK les siens, à 12h15, au Royal. Les courts en compétition sont rediffusés à 14h30 au Royal.

JEAN-JACQUES BERNARD(Jean-Jacques Bernard, SFCC)

A 17h15 aux Ambassadeurs le Syndicat Français de la Critique de Cinéma organise une délibération publique pour décerner son prix.A 20h00, la gare du midi accueille le moment tant attendu de remise des prix et de cérémonie de clôture. Un palmarès suivi par la projection de Poeira da prata, no escuro do quarto en présence de Carlos Segundo (réal) et Hors competition, de Ciencias naturales (Cañada Morrisson) en présence de Matias Lucchesi (réal).

Vous saurez tout dimanche promis juré!

Bon festival!

Catherine CLERC,contact@magmozaik.com

This Post Has Been Viewed 45 Times


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Back to Top ↑
  • Rejoignez-nous sur Facebook

  • Catalogue art/culture

  • L’annuaire Mozaik 2017

    L’annuaire Mozaik 2017
  • Panier