Mozaik de musiques

Published on avril 10th, 2015 | by MagMozaik

0

Old School Funky Family à la croisée des styles

Le 10 avril prochain les 7 musiciens de ce groupe né à Bayonne voici 10 ans se produit à l’Atabal, première date d’uune série de concerts à venir dans la France entière. A cette occasion, ils lancent ce jour là leur premier album éponyme, autoproduit, avec de nouveaux titres composés pour les instruments, très cuivres, de la formation. Nous les avons rencontrés en avant première. Des sonorités jubilatoires à découvrir de toute urgence pour une musique rafraichissante oscillant entre funk et jazz.

Histoire d’une fanfare très Funky!

– En 2005, quelques élèves du Lycée Cassin de Bayonne, musiciens, participent au festival des lycéens d’Aquitaine. De leur rencontre nait le groupe qui drainera dans son sillage, au hasard des concerts et des jams de nombreux musiciens du sud ouest qui participeront à l’aventure, le temps d’un simple spectacle ou d’un chemin commun plus long. de 9 au départ, le nombre des musiciens est passé à 7 aujourd’hui. Une formation actuelle riche de toutes les influences laissées par les artistes rencontrés en 10 ans et qui s’articule entre 3 membres fondateurs et nouvelles recrues.

– Au coeur de ce groupe imaginatif et créatif, un métissage de styles serti en un bel écrin acoustique de cuivres et percussions où l’interactivité, les solos et l’improvisation s’arrogent la vedette. Un cocktail subtil et jubilatoire: Une base funk US pour commencer en un groove festif, une bonne dose d’afrobeat nigérian, un touche de musique traditionnelle et un nuage coloré de jazz européen. Vous secouez le tout et vous obtenez un petit bijou musical qui cultive le paradoxe d’une production léchée et d’une ambiance “roots” authentique, brute, sans couche de vernis superficielle ni artifice superflu. Les roots justement? Des artistes funk tels Maceo Parker ou Roy Hargrove, l’afro-beat avec Fela Kuti ou D’Angelo pour la new soul!

– Après un premier EP de 4 titres sorti en 2010 en auto-production et vendu à 1000 exemplaires, la formation a pris le temps d’enregistrer sur 3 ans un premier album avec 14 titres dont 11 nouvelles compositions aux noms absurdes, car le credo du groupe est de “faire de la musique sérieusement sans se prendre au sérieux”. Pour leur 10 ième anniversaire, cet album ponctue une aventure nourrie essentiellement de concerts (plus d’une centaine) partageant les scènes et les festivals (Black&Basque, Maimorables, les Océaniques, Jazz à Luz, Jazzaldia ou Nuits de Nacre) avec bien des artistes tels Bibi Tanga, Tété, Tryo ou Angélique Kidjo.

10896842_437919853039559_7917820100687601875_n

Un nouvel opus impeccablement dosé

– Le 1er EP ne traduisait pas suffisamment l’énergie déployée sur scène, d’où la volonté de s’investir différemment en offrant un éventail plus personnel de talents, toujours en auto-production totale. Un lent travail de composition, plus affiné. Désormais bien rodée, la formation nous offre aujourd’hui un opus remarquable et jubilatoire où chaque composition se module en fonction de chaque instrument . En l’occurence il s’agit d’un quartet de saxophones, superbement servis dans leurs tonalités différentes ( Soprano, Alro, Tenor et Baryton… comme les voix!) par Paul-Antoine Roubet, Illyes Ferfera, Vincent Andrieux et Julius Buros, d’un accordéon et de claviers (Sébastien Desgrans), d’un soubassophone ( Pierre Latute)  et de la batterie (Jérôme Martineau-Ricotti).

– Un premier bébé éponyme enregistré chez Pascal Garmendia au studio Colourbox dans un manoir de Tarn et Garonne. Le batteur Jérôme Martineau-Ricotti en a assuré la réalisation avec un mastering produit par Oak Studio. Pour davantage d’infos sur la composition des musiciens présents sur l’album (dont beaucoup invités) voir www.osff.fr. Le concert du 10 avril à l’Atabal marque le début d’une tournée qui s’étoffe de jour en jour. A noter dans notre secteur une présence le 3 juillet au Festival Des Rives et Des Notes d’Oloron, le 4 juillet aux fêtes de Saint Martin d’Arrossa, le 5 juillet au Festival EHZ de Mendionde, le 24 juillet au Festival l’Oreille en Place de Labastide d’Armagnac et enfin, le 31 juillet au Fêtes de Bayonne.

N’hésitez pas à les écouter ce soir! www.atabal-biarritz.fr

Catherine CLERC,magmozaik64200@gmail.com

 

 

 

This Post Has Been Viewed 168 Times


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Back to Top ↑