Edit'Arts

Published on septembre 29th, 2014 | by MagMozaik

2

Octobre en mode latino, version piment d’Espelette!

Après le tumulte de septembre, l’automne basque s’annonce plus calme, mais non moins chargé en expositions, concerts, festivals et manifestations de grande qualité. Le temps pour nous de souffler un peu et de dresser un premier bilan d’un site dont le succès-merci à vous tous d’ailleurs-nous a quelque peu dépassé au point de vous offrir toujours davantage d’informations, d’articles de fond et d’impertinence! Continuez à nous informer de vos actus, à vous promouvoir par notre intermédiaire et à nous communiquer vos avis constructifs.

Un octobre haut en couleurs, placé sous le signe des liens forts entre le Pays basque et l’Amérique Latine, à commencer par le Mexique, à travers diverses manifestations culturelles ou artistiques, notamment Transit 2014, année de mise en bouche avant les Translatines 2015, désormais biennales, organisée par le Théâtre des Chimères sur Anglet, Bayonne et Biarritz(Article à venir).Un continent cher aux basques qu’habite et dynamise une belle diaspora du Mexique à San Francisco, du Chili à l’Uruguay et de New York à l’Argentine, la Colombie ou la Bolivie… Un ensemble de pays, riches d’une créativité multiforme et intense que le Festival Biarritz Amérique Latine reflète dans toutes ses composantes musicales, cinématographiques, artistiques, littéraires, mais aussi à travers des rencontres ou débats qui nous questionnent sur les enjeux sociaux, économiques, politiques et environnementaux d’un continent trop souvent exploité, voire menacé par les intérêts financiers de grandes multinationales. Le thème choisi du cinéma comique n’est, en ce sens, pas anodin. Genre ultra populaire au Mexique, pays invité, il permet de violentes satires sociales sur un ton caustique (voir article sur le Festival) mais aussi chargé d’espoir que l’affiche symbolise avec son arbre de vie, fière armature de la culture mexicaine.

Un octobre de découvertes et de promotion de talents émergents avec le le 1er Festival International du Film de St Jean de Luz et la seconde édition d’Hendaia Festibala, consacré aux courts métrages dont la connotation militante n’échappera à personne. Promotion également à Anglet tous les jeudis aux Ecuries Baroja où 4 associations proposent, à 20h30, des groupes de musiciens, espoirs en devenir. Découverte aussi d’une future vie de citoyen réfléchi et conscient pour les enfants à travers le second festival Txiki de films pour nos chères têtes blondes sur Biarritz. Une initiative née d’un financement participatif européen via le site Ulule.

Un octobre en habits artistiques, sillonnant, au gré de multiples expos, rétrospectives ou ateliers de créateurs, tout notre territoire… Brouillarta à Biarritz, Pasabidean à Hendaye, d’Art et d’Ici sur le département, expos intégrées au coeur de festivals, d’autres sur Espelette ou la Crypte Ste Eugénie en collectifs d’artistes… Un vrai jaillissement de palettes colorées de Cambo à Hendaye, de Bayonne à Biarritz où peintres haitiens et cubains sont à l’honneur, mais où plane aussi, en superbes clichés noir et blanc, l’ombre de Maria Félix ou de Borges, d’Espelette à St Jean de Luz

Un octobre théâtral en diable avec la Troupe du versant, la Compagnie des Chimères ou le Théâtre du Rideau Rouge. Des lieux survitaminés, de la Scène Nationale au théâtre du Quintaou, d’Arnaga à la gare du Midi, au Colisée ou au Casino de Biarritz, de la Luna Negra aux chapiteaux de cirque, de l’Atabal aux Ecuries de Baroja, sans compter les diverses médiathèques ou bibliothèques ici et ailleurs…

Un octobre enfin en partitions émouvantes et inventives, des passionarias d’Agnès Jaoui aux concerts de musique contemporaine de l’Atabal, des Tambours du Bronx aux sonorités latines, du bandonéon d’Astor Piazzola mâtiné de Vivaldi aux opéras du Métropolitan de New york, du blues et de la soul aux notes du Bayou, du pop expérimental aux virtuosités du Conservatoire Maurice ravel, du txistu au txalaparta, entre autres mélodies majeures et ludiques, c’est toute une mosaique de cultures musicales enchevêtrées que ce mois ci nous réserve au gré d’innombrables voyages vers d’autres mots, d’autres arts, d’autres films, d’autres sons, d’autres pays dont l’histoire reste indissociable de notre Pays Basque en mode partage, échange et métissage! Une invitation flamboyante au rêve, à la nostalgie, à la découverte d’horizons ou d’univers différents que nous adresse cet octobre, qu’un retour programmé aux célébrations festives et ludiques d’Halloween couronnera en beauté, notamment à Anglet et Biarritz! La tête bien faite et pleine, ne vous restera plus qu’à prévoir déguisements et bonbons!!

Magmozaik passe, en cet automne, à la vitesse supérieure. De nouvelles plumes, des photographes de talent nous rejoignent. Nous recherchons aujourd’hui d’autres journalistes et surtout, des commerciaux capables de nous obtenir des publicités web et de mettre en oeuvre notre future rubrique e-commerce. Notre association a besoin plus que jamais, pour se développer, d’adhérents, de partenaires commerciaux, de bénévoles aux compétences multiples et de mécènes! D’ici quelques jours un projet de financement participatif sera mis en ligne sur différents sites de crowdfunding, tel Ulule. Nous vous solliciterons alors pour aider notre structure et, à l’horizon 2015, pour ceux ou celles qui le souhaitent, particuliers ou personnes morales, intégrer notre nouvelle entité en SCIC (société coopérative d’intérêt collectif) et nous suivre sur notre version papier trimestrielle. Notre territoire le vaut bien non?

Catherine CLERC, contact@magmozaik.com ou magmozaik64200@gmail.com

tél: 06 52 95 75 32

 

 

 

 

 

 Pasabidean » (artistes de passage en euskara), organisé à Hendaye, du 24 au 26 octobre 2014. Objectif? Accueillir au Pays Basque de multiples artistes de différentes nationalités, de passage, avec l’aide de nombreux partenaires institutionnels, dont la ville d’Hendaye et le Conseil Général, ou privés.

This Post Has Been Viewed 37 Times


2 Responses to Octobre en mode latino, version piment d’Espelette!

  1. Andrea says:

    Au titre des festivités latines, signalons aussi l’expo photo “Couleurs latines” à la librairie La Rue en Pente, 29 rue Poissonnerie à Bayonne, durant tout le mois d’octobre.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Back to Top ↑
  • Rejoignez-nous sur Facebook

  • Catalogue art/culture

  • L’annuaire Mozaik 2017

    L’annuaire Mozaik 2017
  • Panier