littérature

Published on décembre 11th, 2016 | by MagMozaik

0

Nous, les animaux

Si l’on envisage d’offrir un beau livre pour les fêtes, autant choisir celui qui non seulement émerveillera nos yeux, mais en plus, nous portera vers une prise de conscience et une réflexion bien utiles. Nous vivons parmi eux, par eux, mais qui sont-ils en fait pour nous ? C’est l’une des nombreuses questions posées dans ce superbe ouvrage publié chez « LLL » par Arte Editions : « Révolutions Animales » sous la direction de Karine Lou Matignon (550 pages abondamment illustrées – 38 €).

La première partie de l’ouvrage traite de l’étendue des connaissances scientifiques sur les compétences des animaux, d’après des études réalisées d’abord en laboratoire, puis désormais, dans le milieu naturel. La seconde partie nous raconte la merveilleuse histoire des relations qui ont toujours existé entre l’homme et les animaux avant que celles-ci ne se transforment en ratios financiers.

« L’homme est un animal comme les autres »

Mais qu’est-ce qu’un animal ? Voila une question fondamentale pour les scientifiques et les philosophes. Il s’agit de toute évidence d’un être vivant, mobile, doué de sensibilité et qui doit se nourrir pour survivre. L’homme fait partie de cet ensemble composé de 1,3 millions d’espèces connues, ensemble né d’une vie cellulaire vieille de plus de trois milliards d’années.

Le 28 janvier 2015, l’Assemblée nationale a adopté le projet de loi sur la modernisation et la simplification du droit, incluant un amendement sur le régime juridique de l’animal ; le Code civil mentionne désormais que « les animaux sont des êtres vivants doués de sensibilité. Sous réserve des lois qui les protègent, les animaux sont soumis au régime des biens ».

Pour en arriver à devoir légiférer pour reconnaître qu’un animal possède des droits autant qu’un non-animal (l’homme), il a fallu des années d’études et d’observations de par le vaste monde pour prendre conscience de l’immense capacité des animaux à s’adapter, communiquer, échanger, pour reconnaître leur aptitude à transmettre leurs propres expériences, à ressentir joie ou peine. Leur intelligence aujourd’hui ne fait plus aucun doute.

Communication entre l’homme et l’animal

Durant de longues décennies, les scientifiques ont tenté, souvent avec succès, de créer un « dialogue » avec l’animal. Il est vrai que ce dialogue s’avérait restreint de par l’absence de mots. C’est alors que d’autres chercheurs ont compris que l’animal ne s’exprimait pas forcément avec nos moyens d’expression, mais avec les siens propres, c’est-à-dire adaptés à l’environnement dans lequel il évolue. C’est à ce moment que les preuves du « génie animal » se sont révélé. Désormais, l’homme n’a plus l’exclusivité du raisonnement, du ressenti, de l’analyse d’une situation, de l’entraide ou de l’anticipation.

De très nombreuses observations de comportements d’animaux sont relatées dans ce merveilleux livre. Le poulpe, le rat, le corbeau, le chimpanzé, l’éléphant, le chien, le mouton, le dauphin, vous émerveilleront par leurs incroyables performances.

Nos erreurs sont trop nombreuses

Trop d’espèces animales disparaissent non pas chaque année, mais chaque jour. Il est hélas avéré que 58 % des vertébrés ont disparu depuis quarante ans. 50 à 90% des grands poissons pélagiques ont été détruits ces quinze dernières années du fait d’une pêche inconsidérée.

L’homme s’est comporté en maître dominateur d’une « sous-espèce » utile uniquement pour satisfaire ses besoins soit en nourriture, soit en force de travail, puis en soif de rentabilité financière.

Ce livre nous ouvre les yeux sur un point fondamental de notre rapport avec la nature dans son ensemble dans une époque où, malheureusement, la question de notre survie est peut-être en jeu.

Catherine Bosser pour Magmozaïk64200@gmail.com

Photos Catherine Bosser

This Post Has Been Viewed 69 Times


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Back to Top ↑