Festivals

Published on septembre 10th, 2014 | by MagMozaik

0

Mintzalasai ou l’art de “parler sans complexe”

En 2011 les membres de la commission extramunicipale de la langue basque  lançaient à Biarritz la manifestation Mintzalasai, unissant ainsi une grande diversité d’acteurs locaux et associatifs autour d’une belle ambition commune: faire vivre l’euskara au quotidien. Du 22 au 28 septembre, pour la 3ème année consécutive, pendant 7 jours, 25 associations organisatrices et 50 structures associées, admirablement portées par une bonne centaine de bénévoles, investissent la ville et proposent 70 activités autour de 7 grands thèmes. 7 jours, 7 temps forts, 70 actions… 7 couleurs de l’arc en ciel! Un beau métissage culturel et linguistique auquel magmozaik ne pouvait que s’associer!! Un événement qui s’annonce aussi sous les meilleurs auspices après avoir, d’amblée, surfé sur la vague du succès populaire et intergénérationnel. Après les 2000 visiteurs en 2012 pour un taux de remplissage de 50,3% et 3000 personnes en 2013 pour un taux de 78,5%, la nouvelle édition risque fort de nous surprendre par ses objectifs, son dynamisme et ses multiples nouveautés. Preuve de pertinence du dispositif? Le soutien financier accordé par la Ville de Biarritz, l’OPLB et l’Institut Culturel Basque.Une belle présentation avait lieu le 10 septembre, en basque et français bien sûr, dans les locaux d’AEK, par Maialen Etcheverry, conseillère municipale déléguée à la langue basque et Eneko Gorri, responsable de la promotion de l’euskara à la ville de Biarritz, coordinateur de l’opération.

Les journées de l’euskara à Biarritz: Pourquoi?/ Egun, Bihar’hitz egin euskaraz: Zergatik?

D’abord parce que même si l’euskara a su évoluer au fil des siècles pour devenir aujourd’hui une langue de communication moderne, riche de valeurs et de connaissances, elle reste en danger car non suffisamment pratiquée et transmise. Elle partage, hélàs, ce sort, avec quelque 6000 langues dans la monde qui sont autant de symboles fragiles de la diversité culturelle. Malgré une sensibilisation récente des Etats et des institutions, de véritables politiques linguistiques pertinentes doivent se développer d’urgence. Dans ce contexte, Mintzalasai représente un bel outil de valorisation et de réappropriation de la langue basque, superbe vitrine de l’identité culturelle basque à la portée de tous. En ce mois riche de multiples festivals et manifestations sur Biarritz, l’événement prend une belle ampleur en proposant encore plus de rendez vous, plus de nouveautés et de partenaires de tous horizons! Une dynamique qui s’intalle bien aujourd’hui selon 3 axes importants: L’innovation, la perennité et l’engagement. Le public découvrira cette année de nouveaux domaines d’exploration avec l’oenologie, la communication ou l’art du graffiti. La manifestation s’inscrira également plus en profondeur avec, en amont et en aval de cette semaine d’activités, une exposition, des ateliers et des animations en milieu scolaire. Enfin, les 25 associations constituées en collectif ont décidé de s’engager toute l’année dans une démarche puissante de pratique et de valorisation de l’euskara par une meilleure visibilité et attractivité de la langue basque.

7 jours, 7 thèmes largement développés

– Le lundi 22 met à l’honneur la gastronomie au Lycée hotelier de Biarritz, de 18h00 à 21h00,  avec cours de cuisine et dégustation de vins (sukaldaritza kurtsoa eta arno dastaketa). 2 chefs animerons des ateliers où apprendre à cuisiner en basque, avec consommation des plats ensuite (Ramuntxo Berria, de l’Olatua de St Jean de Luz, et Txomin Agirre, du Sin à Biarritz). Si vous préférez vous spécialiser en l’art des tapas, pas de souci! Inaki Albistur, du Kalostrape de Bayonne, vous aidera à créér des apéros très élaborés. Enfin Jenofa Irubetagoyena initiera vos palais aux bouquets subtils des vins basques (Irouleguy, vins navarrais, Rioja…)

– Le mardi 23 se consacre à la formation “vie associative et euskara” ( Elkarteak eta euskara) à la maison des associations de Biarritz. Intégrer la langue basque dans le fonctionnement des associations reste un exercice en effet difficile qui nécessite un apprentissage, non seulement dans la tenue de réunions mais également en termes de communication, de relations presse et de réseaux sociaux. De 18h00 à 20h00 tous ces thèmes visant à une banalisation de l’usage de l’euskara dans la vie associative seront à même, ou du moins tenteront, de nous questionner.

20140910_111342

– Le lendemain, place aux enfants pour une journée gourmande et magique ( Haurren eguna) . De 14h00 à 16h00, tous les enfants se familiariseront, en divers ateliers, avec les goûts et la gastronomie basques pour ensuite se délecter, de 16h00 à 18h00, d’un superbe goûter et d’un spectacle féérique avec Hodei Magoa et Tiritatxo… Rires et rêves au programme!

– Le jeudi 25, du sérieux attend les intellos, avec tout de même une once de dérision et d’humour! Conférences et débats occupent la journée (Gogoeta Tartea). A 18h00, à la Médiathèque de la ville, Kike Amonarriz, linguiste, humoriste et journaliste, nous convie à découvrir, avec sa verve étonnante et ludique, les évolutions notables de la langue basque au XXIème siècle. L’association Garabide enfonce le clou au Royal dès 21h00 en nous offrant les témoignages d’une belle réappropriation linguistique vue d’ailleurs. La diaspora aura sans doute son mot à dire!

– Notre coeur se porte sans conteste vers le vendredi, jour où le métissage culturel et linguistique prend tout son sens sur des nuances de Mozaik (?) Cette rencontre entre langues dans les quartiers (Hizkuntzen Topaketa), cette tour de Babel apprivoisée à l’aulne de différences bien comprises, nous ne la rateront pas! A Pétricot, dès 18h00, une petite inititation nous permettra d’apprendre les rudiments du “bien communiquer” entre portugais, berbères, basques ou créoles. Un rare moment de partage convivial. Un joli témoignage de tolérance et de main tendue vers l’autre. Au même moment, l’exposition “Déjouer Babel” nous rappelera combien ce respect de la différence compte ici. A 18h30, un bertsulari commente en direct, accompagné de musiciens, un tournoi de pelote et nous dégusterons à 19h30 un apéro des langues où tous les pays du quartier s’inviteront sur nos papilles.

– Wellcome to cabaret le samedi 27! Une mise en bouche culturelle dès 10h00 avec la visite de l’expo des Maîtres de l’Art Belge en basque, à 10h00, suivie à 11h00, place Bellevue d’un étonnant speed dating (Mintza Plaza) où, autour d’une table, 5 personnes discuteront en basque de sujets d’actualité! Nos élus bascophones relèveront ils le défi? En tous cas ils pourront vivre en direct un splendide défilé dans nos rues que feront vibrer chanteurs, danseurs, bertsulari, triki et txaranga, dès 12h00! Le must: A 19h00 l’Atabal accueille une soirée repas Cabaret avec animations danses, magie, théâtre, musique… En conclusion? Un Kfé concert de Nahia&Matthys et Birle, prévu pour 23h00.

– Last but not least le dimanche 28, Familien Besta, la fête en famille au Lac Marion dès 11h00 avec initiation au yoga ( utile après une semaine aussi chargée!), mutxiko, repas animé par Kantalasai, danse, théâtre, jeux populaires, jeu de piste, mur d’escalade pour les plus intrépides, tours en calèche, village des associations…

20140910_114538

Une belle semaine avant de rencontrer une autre culture dès le 29, latino américaine cette fois!

Pour davantage d’infos, réserver et devenir bénévole, www.mintzalasai.euskara-biarritz.eu

Catherine CLERC, contact@magmozaik.com

 

 

This Post Has Been Viewed 90 Times


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Back to Top ↑
  • Rejoignez-nous sur Facebook

  • Catalogue art/culture

  • L’annuaire Mozaik 2017

    L’annuaire Mozaik 2017
  • Panier