Coups de coeur

Published on février 8th, 2016 | by MagMozaik

0

“Merci la Vie”: Un festival du coeur en 3 accords, 3 temps, 3 mouvements…

L’association « Les Petits Plaisirs », créée  l’année dernière, a parié sur un menu plein de sensibilité, humour et réalité en présentant, cette semaine, 3 spectacles de grande qualité et originalité au théâtre du Colisée de Biarritz, du 4 au 7 février.

Et vivre était sublime...

Lors de la représentation de « Et vivre était sublime », l’écrivain Nicolas REY mêle, d’une manière fougueuse, tendre et humoristique les textes, nouvelles et réflexions qu’il a écrits ou collectionnés, à la poésie musicale des interprétations du jeune talent Mathieu SAIKALY, chanteur français de « pop-folk ». L’heureuse rencontre des deux artistes dégage une évidence, comme celle d’un couple qui respire au rythme de la vie; elle nous projète un magnifique effet miroir de la relation humaine : amour, amitié et partage les lient délicieusement l’un à l’autre pour le spectateur ébahi par le sarcasme des récits contrebalancés par la nostalgie des airs de Bob Dylan, Frank Sinatra, Serge Gainsbourg, Radiohead, Elliott Smith.… La rudesse et le cynisme du conteur sont maintes fois désamorcés par la finesse et le charme de ce merveilleux compositeur interprète. Cela fonctionne formidablement, le public s’évade de la salle avec le sourire aux lèvres et l’envie d’aimer.

Réparer les vivants...

Merci au comédien Emmanuel NOBLET qui s’est chargé de la mise en scène de ce duo et également de l’adaptation, depuis 2014, du roman de Maylis de KERANGAL, « Réparer les vivants » dont il réalise une pièce de théâtre digne d’un « One man show ». Comédien talentueux et dynamique aux multiples visages, il endosse, sur une scène presque vide, la presque totalité des personnages du récit.

Histoire bouleversante d’une transplantation cardiaque, le comédien joue en expliquant froidement, d’une manière implacable et réaliste, le compte à rebours d’un choix médical confronté et mélangé à une décision morale et affective. Sur la projection des vagues, il surfe à l’aube de sa mort; dans la lumière crue des néons du cabinet médical,  il convainc des êtres meurtris par la douleur de leur actualité, sous la précision du scialytique, il débranche …branche un coeur…pour sauver LA vie.

Quelle tension se dégage dans cette course-poursuite pleine de sens et de paradoxe. Mais Emmanuel NOBLET sait aussi jongler avec humour sur les émotions et caractères de ses personnages. Cette tragédie humaine est source de vie et d’espoir. Ce spectacle  force l’admiration et ne peut que nous aider à « ouvrir notre coeur ». Après une présence remarquée lors du Festival d’Avignon 2015, cette pièce se produit 2 fois par semaine à Paris pour 150 représentations dont le Théâtre du Rond Point des Champs Elysées en 2016.

Réparer les vivants, bouleversant roman de Maylis de KERANGAL , est l‘histoire d’une transplantation cardiaque. Comment le cœur d’un jeune homme de dix-neuf ans va rejoindre le corps d’une femme de cinquante ans en l’espace de vingt-quatre heures. Ce spectacle retrace toute la chaîne humaine qui se constitue pour réaliser pareille prouesse. Le don d’organe, geste de générosité totale qui engendre la vie, demeure pourtant un choix difficile à faire pour les proches des victimes, alors au sommet de leur douleur.

“Le don d’organe est une générosité absolue. Gratuit, anonyme, il donne rien moins que la vie. Et c’est un choix à faire au sommet de la douleur, par ceux qui restent près du corps de qui est parti. La question qui se pose alors est un vrai choix de société, auquel une des deux réponses possibles est un héroïsme contemporain sans publicité. Tout l’inverse des modèles en vigueur. Avec le suspense et la rapidité de notre époque, Maylis de KERANGAL nous offre cette histoire qui réconcilie finitude et génie humain. Ses mots transmettent une grande force de vie qu’il faut faire circuler de cerveau en cerveau et de coeur en coeur. «Réparer les vivants » c’était déjà du Tchékhov, il fallait le transplanter au théâtre aujourd’hui.” (Emmanuel Noblet)

Pour magmozaik, Valérie LEBAINDRE

This Post Has Been Viewed 81 Times


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Back to Top ↑
  • Rejoignez-nous sur Facebook

  • Catalogue art/culture

  • L’annuaire Mozaik 2017

    L’annuaire Mozaik 2017
  • Panier