littérature

Published on novembre 7th, 2016 | by MagMozaik

0

Les témoins d’une époque d’effervescence

“Monuments aux morts du Pays Basque de la grande guerre, dictionnaire raisonné”. Tel est le titre du nouvel ouvrage publié aux Editions Koegui par la Société des Sciences, Lettres et Arts de Bayonne par Maryline Chevrel, Michel Faur et Patrice D’Hauterive sous la direction de l’historienne Josette Pontet. Mais au delà de ce titre pour le moins rébarbatif, c’est une véritable immersion dans la vie tumultueuse et frémissante d’une époque de transition entre deux guerres qui vous attend à votre grande surprise.

Au delà du devoir de mémoire dû aux morts de la Grande Guerre, autour de ces monuments aux multiples visages, dans les formes, les symboliques, les importances architecturales ou sculpturales , se cristallisent les années folles et une période de notre histoire où tout se redéfinit, tout bouscule, tous les excès, bons ou décalés, fleurissent dans tous les domaines de l’art, de la pensée, de la libération des moeurs, de la société, de la politique ou de temps qui se cherchent une identité viable. Un temps de libérations déjantées sans garde-fous, où tous les possibles explosent, où se re-dessinent toutes les normes et règles du jeu sur fonds de régionalismes au moment précis où l’on bascule d’un monde ancien à un monde nouveau, trop fulgurant, trop rapide, sourd de conflits à venir encore. Un temps d’instabilités chroniques où la IIIème République sévit et sombre dans les affres des scandales flamboyants, retentissants, où l’argent facile propulse notre littoral sous les paillettes de l’Art déco mais où la terrible saignée de la guerre laisse exsangue bien des communes, déchirées entre laïcité et religion, meurtrissures, tristesses et volontés de glorifier la victoire néanmoins. Avec en ligne de mire, dans ce substrat social, politique, économique et culturel en perpétuelle mutation, le devoir de mémoire bien inscrit, déjà, au coeur de l’identité basque, ici ou dans la diaspora. Un télescopage et un condensé insensés de tout ce que la grande guerre a généré d’enjeux à venir pour se relever d’un conflit meurtrier, presque un génocide! Comment, la paix revenue, gérer ce que l’absence d’une force vive de 10 000 hommes des régiments bayonnais a pu faire surgir quand les femmes ont dû prendre le relai dans les usines, les commerces ou les exploitations agricoles? Comment canaliser cette exubérance clivante au tournant de tant d’incertitudes?

Ce sont tous ces pans de vie, ciselés sur la richesse humaine des quelque 158 communes du Pays Basque, que ce dictionnaire restitue, au terme d’un gigantesque travail de recherche dans les mémoires de témoins ou les archives. Une introspection qui revisite non seulement la géographie mais propose aussi des thématiques riches. On regrette simplement que l’ouvrage ne présente pas séparément, en 2 parties, les thématiques et les communes et surtout, ne propose pas un index où trouver aisément la commune ou le thème qui nous intéressent. 15 pages de plus, certes, mais utiles au maniement de cet ouvrage exceptionnel que toutes les communes devraient acquérir pour leurs bibliothèques, ces fabuleux outils de mémoire d’un conflit qui aura coûté quelque 6000 morts en nos contrées, soient 3,3% de la population. Un lourd tribut auquel s’ajoutent les blessés et mutilés et que gravent dans nos esprits les 360 pages de l’ouvrage et quelque 130 entrées thématiques. Un dictionnaire raisonné, rigoureux, précis mais aussi très sensible et miroir fragile des douleurs à vif de cette époque mutilée, nourrie de nouvelles problématiques et de nouveaux conflits qu’une paix bancale a semés en fragilités structurelles. Un magnifique ouvrage de référence à déguster lentement .

« Monuments aux morts du Pays Basque », éditions Koegui, 50 euros.

Catherine CLERC, magmozaik64200@gmail.com

This Post Has Been Viewed 144 Times

Tags:


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Back to Top ↑
  • Rejoignez-nous sur Facebook

  • Catalogue art/culture

  • L’annuaire Mozaik 2017

    L’annuaire Mozaik 2017
  • Panier