Echos de la diaspora

Published on septembre 7th, 2014 | by MagMozaik

2

Le parfum basque de Paris: réjouissant!

Née voici plus de 50 ans, la Maison Basque de Paris (Pariseko Eskual Etxea) rassemble la plus importante diaspora de France et sans nul doute la plus organisée et active qui soit après celle de Bordeaux! Elle abrite 8 associations, plus ou moins anciennes, qui proposent de multiples activités culturelles ou sportives mais pas que! A travers un site accessible en basque, en français – et en anglais bientôt- elle offre de nombreux services d’accueil dont certains dédiés à le recherche d’emplois ou de logements pour les “exilés”, étudiants ou non . Elle organise des événements conviviaux où se rencontrer, se faire des amis ou se forger de solides réseaux de solidarité. Une belle chaine d’amitiés que nous sommes fiers, d’ici, au Pays, d’accompagner et d’aider, notamment par notre modeste contribution d’information!

Un pont précieux entre la Pays Basque et Paris

Dans les années 50, de jeunes basques affluaient vers la capitale, en quète d’avenir. Mais l’éloignement leur pesait. Le besoin de garder un lien fort avec leurs racines et leur culture restait vivace malgré leur envie de s’intégrer à leur nouvelle vie parisienne. Avec le soutien de l’évêché de Bayonne, Piarres Charritton fonde alors l’association Parizebo Eskualdun Gazteria hébergée provisoirement dans les locaux de la Sorbonne et de la paroisse St Séverin. Le succès impose vite l’acquisition de locaux propres, réalisée le 18 octobre 1955, rue Duban, par Louis Domecq et jeanne Idiart. Dons multiples et travaux de bénévoles transforment l’espace sous la houlette de l’architecte navarrais  Iristarri. Jusqu’au 11 décembre 2002, des milliers de basques venus des 2 bords de la Bidassoa trouveront là un havre de paix, de rencontres et d’accueil. Très vite un nouvel espace s’avère nécessaire alors pour prendre soin de ces exilés toujours plus nombreux, étudiants ou travailleurs. C’est aujourd’hui à St Ouen que la Maison Basque développe ses activités pour mieux défendre et faire vivre au quotidien la culture basque, entourée de belles installations sportives et abritant quelque 8 associations très vivaces.

Structurée en association, l’Euskal Etxea, dirigée par Sébastien Daguerre, garde des lients étroits avec ses origines et le Pays basque à travers ses 2 membres de droit, Jean Baptiste Mounho, de l’évêché de Bayonne et d’un représentant du Conseil Général des Pyrénées Atlantiques. De multiples commissions rythment ses activités en termes d’infrastructure, d’animation de culture ou de sport, d’information et de communication, de restauration, d’intendance, de locations et d’avenir.

volunteers_FR_EU_d

jeunesse, aide et devoir de mémoire à la une!

L’Euskal Etxea prend soin de transmettre la culture basque aux plus jeunes. Les enfants peuvent ainsi bénéficier de formations et de cours de txistu, de chant ou de langue basque, dès l’âge de 3 ou 8 ans selon les ateliers. De même, l’espace dispose d’une bibliothèque riche de quelque 2000 ouvrages en euskara, français et espagnol, ciblés Pays Basque (histoire, géographie, poésie, romans, livres d’apprentissage de la langue, magazines…) L’animation pastotale reflète également les principes humanistes et le passé de l’association. Lors des principaux événements de la Maison, un prêtre du Pays basque vient célébrer une messe. Côté sports, symboles forts de la basqu’attitude, frontons et trinquets résonnent des sons de balles et chistéras aux alentours de St Ouen. La communauté basque de Paris et de l’lle de France se raconte aussi à travers son journal bimensuel, Elgar, dirigé par Maryse Lartigue, par une présence sur les radios du groupe Euskal Irratiak ou France Bleu Pays Basque et sur son site web. Enfin, que serait l’Euskal Etxea sans ses dispositifs d’aide à l’insertion des jeunes dans la vie parisienne? Une résidence permet actuellement de loger 30 personnes en chambres simples ou doubles, entièrement équipées, dont l’attribution répond à des critères sociaux stricts. La durée d’hébergement varie de 1 à 9 mois, voire 10 pour les étudiants inscrits à l’Université, avec bénéfice de l’APL pour certains. Nouveauté de cette rentrée, des petites annonces d’emploi!

2014_10_Ocho_asociaciones_vascas_1

8 associations dynamiques

Les associations hébergées par la Maison Basque nourrissent la vie de la communauté en de mutiples domaines, culturels, linguistiques ou sportifs.

– Anaiki: Fondé en 1987, ce choeur basque de quelque 30 artistes interprète des grands classiques du répertoire traditionnel et revisite bien des mélodies oubliées ou méconnues. Il collabore avec des formations identiques, notamment à St Sébastien, ou de cultures différentes comme les choeurs russes. www.anaiki.com

– Gazteria: Cette troupe d’art populaire s’attache, depuis 1975, à diffuser les traditions musicales  et chorégraphiques de la danse basque. Spectacles de rues ou sur scène, l’association s’enrichit aussi de rencontres avec des troupes étrangères ou d’autres provinces françaises. 30 membres environ qui transmettent aujourd’hui leur art aux jeunes enfants ou aux adultes, à travers des cours spécifiques (Mutxikoak: initiation, Gehienak, Gazteria: la troupe de danseurs et Pinpirinak: les enfants, sans compter la section musicale qui accompagne les spectacles de danses) Tous les ans, l’association co-produit avec l’Euskal Etxea un festival de danses, Orok Betan. www.euskaletxea.com/fr/gazteria

Gernika: Forte d’un cinquantaine d’adhérents actifs, la structure, fondée en 1932, fédère basques du sud et du nord autour d’une culture portée par les danses et les chants, selon un répertoire puisé dans les oeuvres polyphoniques basques. www.euskaletxea.com/gernika

Lokarria: Née en 1990, cette association humanitaire s’efforce de développer l’information sur la situation au Pays Basque et d’affirmer son soutien aux familles de prisonniers politiques basques ainsi qu’à la langue et à la culture basques. En 1996, elle a créé une fête sur Paris, Pariseko Herri urrats, dont les bénéfices sont versés à la fédération Seaska des iskatolas du Pays Basque nord, tandis que ceux de l’association reviennent à l’aide aux prisonniers basques et à leurs familles. Très impliquée, elle oeuvre pour le développement de la culture et de l’économie basques mais entretient aussi de solides relations avec les partis abertzale, toutes tendances confondues. www.euskaletxea.com/fr/lokarria

PEER: Que serait la diaspora parisienne sans le rugby? Pariseko Euskal Etxea Rugby porte haut et clair cette belle tradition sportive avec de vifs succès côté hommes et côté femmes au Stade Pablo Néruda de St Ouen! www.peerrugby.com

Sustraiak-Erroak, (Racines) c’est le fer de lance emblématique de la langue basque, créé en 1982! Attachée au développement et à la diffusion de la langue et de la culture basques, l’association propose, chaque année, des enseignements en 6 classes, organisées selon les niveaux d’apprentissage et de maitrise, de l’initiation à la conversation courante. Au total, une soixantaine d’élèves. Elle tient également diverses conférences sur le Pays basque, organise des voyages ici et propose pièces de théâtre ou autres manifestations en langue basque. www.euskaletxea.com/fr/sustraiak

Eskualduna, créée en 1912, est la plus ancienne association hébergée par la Maison Basque, avec une forte vocation sociale d’entraide, notamment financière. Pendant plus de 15 ans jusqu’en 1985 elle a, par exemple, permis à de nombreux enfants basques, landais ou béarnais, de passer leurs congés scolaires dans leurs familles d’origine. www.euskaletxea.com/fr/euskalduna

Pour toutes infos complémentaires voir les sites en français et en basque www.eskualetxea.com et www.eskualetxea.com/eu

Catherine CLERC, contact@magmozaik.com

 

Slide_Zatoz_0

This Post Has Been Viewed 187 Times


2 Responses to Le parfum basque de Paris: réjouissant!

  1. etcheverry says:

    Bonjour,
    Un problème avec les liens que vous affichez dans l’article sur la maison basque de Paris.
    Vous avez opté pour le terme du basque unifié EUSKAL alors que les” parisiens” ont gardé le terme ancien ESKUAL ! Donc vous deviez modifier vos liens en conséquence (http://www.eskualetxea.com/fr/lokarria) (http://www.eskualetxea.com/fr/gernika) et ainsi de suite

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Back to Top ↑
  • Rejoignez-nous sur Facebook

  • Catalogue art/culture

  • L’annuaire Mozaik 2017

    L’annuaire Mozaik 2017
  • Panier