Coups de coeur

Published on novembre 18th, 2017 | by MagMozaik

2

Le musée des merveilles…

Elle nous manquait cruellement Corine, cette magnifique femme qui depuis 14 ans défend bec et ongles le cinéma Le Royal en dépit de bien des attaques déloyales et pitoyables. Elle nous revient avec un éditorial qui nous fait à nouveau croire que l’excellence peut être de mise et vitale en matière de culture…

Et si l’essentiel était bien d’être encore capable de s’émerveiller ? De garder cette capacité d’enfance qui nous permet d’écarquiller les yeux et de voir derrière les rideaux parfois sombres de la vie, les petites lumières qui ne cessent de clignoter ? Se donner la possibilité de l’émotion toujours renouvelée. S’émerveiller, ce n’est pas être naïf, c’est être au cœur des rencontres que nous permet la vie et en percevoir la densité. Rencontres de coin de rue, rencontres en images, sur l’écran de nos nuits noires, qui s’irisent de couleurs. S’émerveiller, c’est être sensible au sens et s’enrichir du mystère des capacités de l’être humain. De son art d’imaginer, de transformer, de survivre parfois. S’émouvoir, ce n’est pas oublier la réflexion, mais l’enrichir d’humanité et d’acceptation des multiples facettes de l’existence. L’émotion, c’est le mouvement, au sens étymologique, ce qui nous sort de l’inertie, nous soulève. Et du soulèvement à la révolte salvatrice, il n’y a qu’un pas à franchir… “Sans émotions, il est impossible de transformer les ténèbres en lumière et l’apathie en mouvement.” affirme avec justesse Carl Gustav Jung. Et ce ne sont pas les merveilles qui manquent autour de nous, mais bien souvent, notre capacité à les voir, a fortiori à les provoquer. Le merveilleux remplit le réel, il est à portée. “Le bout du monde et le fond du jardin contiennent la même quantité de merveilles.” écrit le poète Christian Bobin. Encore faudrait-il que nous en soyons persuadés et que nous ayons envie d’ouvrir les yeux. D’entrer dans le musée, originellement temple dédié aux muses à Athènes, muses qui présidaient aux arts, inspiratrices des artistes… Le monde est un musée vivant et l’humain, une oeuvre d’art. Mais notre monde se dessèche et nous pousse à sourire de ces notions qui pourtant sont primordiales et même vitales. Ce monde attaché à la production, à la réussite sonnante et trébuchante nous ordonne de regarder ailleurs, quand le merveilleux de l’être, de la nature, sont là, tout près, face à nous. Il nous ferme les yeux et détraque notre aptitude à déceler le merveilleux. Il nous étourdit de réalisme, de pragmatisme. Le cinéma nous rappelle sans cesse ce danger. Il nous parle des beautés de la vie mais aussi de combats et de résistances, comme le font la plupart des documentaires que nous vous proposons en ce “mois du documentaire”.  Dans les regards, la volonté de tenir. De l’insupportable, de l’intolérable parfois, naissent de la solidarité, de l’entraide, de la re-découverte des valeurs les plus fortes. Les drames engendrent la volonté de se battre et révèlent la merveille infinie des ressources humaines. Ce désir d’avancer coûte que coûte. Laissons-nous impressionner par ces histoires de vie, par ces mains qui se tendent, ces regards qui se croisent, ce n’est pas une faiblesse. Et ce serait une force supplémentaire que d’y participer. Trouver dans les images de nos écrans l’élan de produire nous aussi des merveilles, dans la non acceptation de l’injustice, le désir de donner à l’autre. Ces valeurs-là n’ont pas de prix marchand, juste elles remplissent de sens nos actes et rendent beau le monde. “C’est véritablement utile puisque c’est joli” fait dire Saint-Exupéry à son Petit Prince à propos de l’allumeur de réverbères, celui qui fait naître des étoiles et des fleurs en allumant sa lumière, inlassablement. Surtout ne manquez pas ce mois-ci cette occasion, à travers 12 documentaires et six rencontres, de permettre à votre regard, à votre esprit de parcourir le monde qui nous entoure. Le cinéma allume aussi des réverbères dans la nuit, inlassablement… Ne manquez pas non plus Le musée des merveilles que vous pourrez aller voir en famille et notre film “coup de cœur du mois”, Taxi Sofia… et mieux encore… Si vous avez envie de vous émerveiller de la diversité des regards, à en perdre le souffle, à en sourire, à en pleurer, n’hésitez pas à venir découvrir tous les films que le Royal vous offre !                                                

Corine

 

Pour toutes infos : www.royal-biarritz.com

Catherine CLERC, magmozaik64200@gmail.com

 

This Post Has Been Viewed 28 Times


2 Responses to Le musée des merveilles…

  1. thetaz claude says:

    Bravo,à Magmozaik,pour ce papier ,sur Corinne,c est une femme extraordinaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Back to Top ↑