Sélection des gourmets

Published on mai 4th, 2016 | by MagMozaik

0

Le chocolat: Un savoureux patrimoine incontournable!

S’il est une richesse patrimoniale jalousement préservée par la ville de Bayonne pour sa valeur de symbole historique et néanmoins gustatif, c’est bien, en dehors du fameux jambon, le chocolat, dont la cité et ses maitres artisans s’enorgueillissent au point de le célébrer chaque année en 2 délicieuses journées qui émoustillent tous nos sens! De quoi soupoudrer finement vos papilles de subtiles saveurs et odeurs et vous replonger, les yeux fermés de délectation, en des siècles où naissait, s’affinait puis triomphait, partout en Europe, un or noir, bien décliné depuis en une floraison merveilleuse de variations, liquides, solides voire sculptées . Car n’en doutons point! Ici, le chocolat se fait art à part entière avec ses codes, ses secrets de fabrication et ses signatures d’artistes, dignes héritiers de traditions ancestrales!

Un brin d'histoire

L’Académie du Chocolat, le Musée Basque et de l’histoire de Bayonne, l’Office de Tourisme et la ville de Bayonne: 4 partenaires associés pour proposer des déambulations gourmandes, des rencontres culturelles (exposition et projection d’un documentaire) , des conférences, des visites d’ateliers et des jeux amusants en forme d’enquête policière. 6 grands chocolatiers proposent des animations et des ambiances qui leur sont propres!

L’univers du chocolat à Bayonne s’est développé dans un contexte d’ouverture commerciale au monde et d’accueil de populations métissées, réfugiées en ce lieu de grande tolérance au XVIème siècle. Début XVIIème siècle la communauté juive prend les rennes d’un art réservé tout d’abord à quelques privilégiés mais vite diffusé dans les cercles de la bourgeoisie locale. Au XVIIIème siècle la renommée du chocolat s’étend au point de s’attribuer une place majeure dans l’économie locale. De véritables dynasties apparaissent qui donneront aux savoir faire jalousement gardés leur lettres de noblesses. Au XIXème siècle 32 ouvroirs de chocolat prospèrent dans la cité avant de vite s’adapter aux nouvelles normes de l’industrialisation qui envahissent les ateliers, mais toujours dans le respect d’une fabrication artisanale. Aujourd’hui les artisans chocolatiers se promeuvent à travers une association née en 1993.

Des journées goûteuses

Depuis plus de 20 ans, les Journées du Chocolat permettent de promouvoir la grande tradition chocolatière de Bayonne, l’occasion de découvrir tous les secrets de cette “nourriture des dieux”, savoureuse et enivrante à travers une multitude de textures, de saveurs et de créations. A l’heure où Donostia laisse éclore ses dimensions culturelles européennes, l’Académie intronisera trois ambassadeurs du chocolat de Bayonne, grands amateurs de ce fin délice: Elena Arzak, grand chef de Saint Sébastien, Miguel Martin, fondateur de Jazzaldia, et Susana Soto, directrice du Musée de San Telmo.

Au programme, dégustation pour papilles expertes et gourmandes dans l’antre de 6 grands chocolatiers aux spécialités très différentes dont 2 vous ouvrent les portes de leurs ateliers, histoire de vous dévoiler quelques secrets de fabrication:La chocolaterie Didier Gaborit, L’atelier du Chocolat Andrieu (37 rue Port-Neuf, visite atelier et atelier enfants) avec ses fines feuilles de chocolat dentelé et son chocolat noir au piment d’Espelette, incontournable, Cazenave (19 rue Port-Neuf, visite atelier), le Chocolat Pascal (32 quai Galuperie) avec son chocolat chaud dégusté en ambiance jazzy, Darranatz (15 rue Port-Neuf) et ses sculptures divines et Pariès (14 rue Port-Neuf) où la fontaine de ce nectar coule à flots!

Tous les commerçants jouent le jeu de la gourmandise en mode ludique et raffiné, de 10h à 19h00, les 6 et 7 mai! Une médaille de l’Académie du Chocolat se cache en 20 vitrines! Aux enfants de les débusquer! Quartier des Halles, dès 15h00, les enfants doivent répondre à un quizz sur l’histoire du Pays basque, chaque bonne réponse étant gratifiée d’un chocolat! De 10 à 13h00 et de 15 à 19h30, “Vignobles et Découvertes” vous font découvrir l’impertinente alliance du chocolat et du vieux rhum! A ne pas rater! Enfin, une énigme se pose! Qui a bu le chocolat du Musée Basque? L’inspecteur Xocoàtl mène l’enquète de 11 à 17h00 …

Et puis, quelques nourritures culturelles agrémentent ce voyage des papilles. Jusqu’au 7 mai, de 10 à 18h00, au Musée Basque, deux expositions vous révèlent les coulisses du chocolat en photographies subtiles: “Eclats de chocolat” de Cédric Pasquini et “Le chocolat, une histoire bayonnaise”. Vous pourrez alterner avec la projection d’un film documentaire sur le chocolatier Gorrotxategi de Tolosa. Bien des conférences vous initierons également à l’histoire, la culture et l’importance économique de cet or noir fabuleux.

Pour toutes infos, écoutez les Journées du Chocolat sur France Bleu Pays Basque et www.bayonne.fr

Catherine CLERC, magmozaik64200@gmail.com

This Post Has Been Viewed 94 Times


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Back to Top ↑
  • Rejoignez-nous sur Facebook

  • Catalogue art/culture

  • L’annuaire Mozaik 2017

    L’annuaire Mozaik 2017
  • Panier