Coups de coeur

Published on juin 18th, 2016 | by MagMozaik

0

Le bonheur a encore frappé!

Quand le rêve d’un homme, atteint de la maladie de Charcot, dépossédé de son corps, se réalise à travers une immense chaine de solidarité, l’émotion vous étreint. Une expérience unique, une richesse qui ne se dépose pas en banque. Mais les rêves demeurent dans le creuset de belles amitiés pour extirper d’un corps inerte les volutes infinies de cerveaux qui n’en finissent plus de s’évader. Dans le cadre de la semaine du handicap proposée, du 20 eu 24 juin, par la ville d’Hendaye, dont on sait l’engagement exceptionnel pour que la culture, les désirs, les bribes fugaces de vie intense s’inscrivent toujours au coeur de combats contre les maladies frustrantes, pièces et films nous rappellent à quel point la frontière reste ténue entre l’effervescence de vies passées et l’enfermement d’esprits aux modes d’expression éradiqués. Mais les “dreamteams” demeurent en projets fous, utopiques, pourtant réalisés. Une belle leçon d’humilité! Chapeau les artistes!

Le récent “Mai du Théâtre” d’Hendaye nous avait donné l’occasion unique de surfer sur les fibres sensibles et douloureuses des maladies orphelines domptées par la générosité et la force de vie de personnes aux syndromes complexes, fabuleusement entourées de personnels soignants et de proches prêts à tout oser pour réaliser les rêves les plus fous d’incroyables esprits intacts. Malgré l’insupportable enfermement physique, l’Association Médicale Hendayaise Maladies Rares, l’Hôpital Marin de l’Assistance Publique Hôpitaux de Paris (Unité Ribaudeau-Dumas) et le Théâtre des Chimères nous entrainaient alors, au delà des fractures indicibles de vies abîmées, injustement spoliées, en des cris intérieurs sourds d’espérance et de liesse.

Derrière les corps inertes, en une infinité de tranches de vie, des myriades d’émotions bruissent, qu’assouvissent des expériences théâtrales, scripturales, musicales, sportives …et bien des rêves impossibles qui s’acharnent à ne jamais désarmer. Refaire des balades à bicyclette, voler en delta plane et, pourquoi pas, descendre en skis la “Vallée Blanche” des Alpes à l’extrême limite du concevable? Et bien oui, l’amitié, la solidarité, l’amour tissent un tel réseau de fines écoutes sensibles que tout devient réel, comme un insolent défi au destin!

Du 20 au 24 juin, la ville d’Hendaye défie encore une fois la maladie par l’accomplissement des rêves. Reprise, bien sûr, de “tranches de Vie”, une multitude de rencontres et de sensibilisation entre patients et jeune public, des performances musicales ou sportives mais surtout, le 23 juin, la diffusion à Mendi Zolan d’un petit bijou documentaire, “la Vallée Blanche”. Aucun mot ne saurait décrire cette aventure vibrante. Regardez juste ce que sont de belles personnes!

www.theatre-des-chimeres.com

Catherine CLERC, magmozaik64200@gmail.com

This Post Has Been Viewed 58 Times


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Back to Top ↑
  • Rejoignez-nous sur Facebook

  • Catalogue art/culture

  • L’annuaire Mozaik 2017

    L’annuaire Mozaik 2017
  • Panier