Opérateurs, prescripteurs, associations

Published on août 24th, 2014 | by MagMozaik

0

L’Atabal… Enfant de la balle?

Véritable institution de la ville de Biarritz, l’Atabal s’inscrit au coeur de son identité culturelle. 30 ans d’actions et de créations mises au service d’une ambition qui va à l’encontre d’une industrie du spectacle trop souvent axée sur des objectifs lucratifs et contre lesquels tous ici continuent à se battre, des étincelles plein les yeux! Centre de Musiques Actuelles, avec tout l’environnement culturel, artistique et pédagogique qu’un tel positionnement implique, l’espace se veut une sphère de rayonnement sur l’ensemble de l’agglomération ACBA, à juste titre , dans la zone industrielle, artisanale et commerciale d’Iraty. Concerts, expositions, animations à l’année pour adultes, ados et enfants (ateliers sérigraphie, numérique, multimedia, musique – Rock Eskola par exemple- street art, mise à disposition de studios pour les répétitions de jeunes groupes et l’enregistrement de maquettes…), notamment avec Delwood, ce superbe lieu dessine à Iraty de belles esquisses de vie intelligente pleines d’émotions et de surprises inattendues. Longtemps présidé par Michel Pouyets, l’espace passe désormais sous la houlette de la benjamine de l’équipe municipale Sylvie Claracq. A la barre, solide et créatif en diable? François Maton et son équipe pour une programmation bien décalée… Et on adore! Entre expositions d’improbables artistes ou collectifs locaux, concerts et café concerts, ateliers saisonniers ou cours à l’année, les mois à venir, été indien en tête, s’annoncent jubilatoires.

panorama-atabal

A vos agendas…sur papier à musique!

10511358_934787969869862_1627657194856539970_n

Nous ne pouvons ici détailler à loisir une programmation des plus alléchantes et diversifiées. Pour ce faire, consultez le site de l’Atabal qui vous donnera de plus amples informations sur les dates et horaires de concerts, de manifestations ou d’expositions , le détail des ateliers, stages et cours de formation à l’année, les tarifs, les jours et heures d’ouverture, les contacts ou lieux de vente etc…Mais aussi, et surtout, comment adhérer à l’espace!!

www.atabal-biarritz.fr

Nous signalons néanmoins quelques coups de coeur pour des groupes ou événements issus du Pays Basque.

Le 10 septembre, 19h00, honneur au Gipuzkoa avec John Berkhout, groupe de 5 jeunes musiciens aux tonalités folk, rock, psychédélisme et indie. Sur le Parvis de la Cité de l’Océan ils rejoignent Woods et Jimmy Earl dont le folk boisé anime la scène indé américaine. Nos superbes jeudis des jardins de l’océan se prolongent ainsi en douceur et créativité!

– Le 24 septembre à 17 h00 et le 27 à 19h00, le festival Mintzalasai (voir notre article sur cette manifestation de promotion de la langue basque) s’installe à l’Atabal pour 2 soirées. La première se met au diapason des familles avec la magie d’Hodei Magoa et Tiritatxo! Rêve et rire au programme! La seconde transforme l’espace en cabaret pour une découverte de différents univers en euskara: Magie, humour, musique théâtre, bertso, danse…et dès 23h00 café concert en compagnie des groupes Birle et Nahia Zubeldia&Matthys, le tout agrémenté d’un repas.

www.mintzalasai.euskara-biarritz.eu

Mintzalasai-2014

– Le 26 septembre à 21h00, Thee Silver MT Zion Memorial Orchestra met en scène son punk conscient et esthétique. Désormais réunis en quintette, les montréalais nous offrent une musique écorchée, engagée, flamboyante, belle et désespérée, entre saturation et contestation. Le gascon Romain Baudouin se joint à la soirée avec sa culture et son improbable instrument, le “Torrom-Borrom“, mélange extraterrestre de vielle à roue électronique alto et de guitare électrique!! On demande à voir cet engin du 3ème type!

– Le 1er octobre, place à David Eugène Edwards et sa formation Wovenhand, aux sons mystiques, envoutants, à la poésie extrême et torturée… Presque du Lou Reed! Autre monde ce soir là avec Throw Me Off The Bridge de Quentin Sauvé (va-t-on vraiment se jeter du pont???), nettement plus hardcore-métal.

– Le 3 octobre, à 21h00, un vrai bijou à ne surtout pas rater! Les maillets et bidons métalliques des Tambours du Bronx reviennent rythmer, pour un soir de résonance intense, l’Atabal.

– Le 8 octobre, le subtil et mélancolique orfèvre français de la pop, Sébastien Schuller, en résidence du 5 au 8 à l’Atabal, vient nous offrir à 20h30 son nouvel album “Heat wave”, ciselé dans des sonorités plus électros.

– Le 18 octobre, à 21h00, soirée reggae avec Clinton Fearon & Boogie Brown Band et Yassa.

– Le 23 octobre, à 21h00, rock garage en vedette avec The Lords of Altamont, musiciens rock cuir et sang, ultimes princes de la 666 road et surtout The Lookers, trio basque, auquel succèdera, dans la même veine, Quaaludes Church d’inspiration Stooges.

– Le 24 octobre, Hip Hop et Rap en lice avec, dès 21h00, Chill Bump, français au style fluide qui nous proposent leur premier album et Sole, au fort engagement politique.

– Le 31 octobre,toujours à 21h00, varions les plaisirs en mode électro avec le géant français Black Strobe et les argentins  de Capsula, drivés par Tony Visconti, producteur de David Bowie et T-Rex, excusez du peu!

– Novembre nous ramène sur les rives d’un folk français mâtiné d’électro avec, le 1er, Sébastien Tellier et son album L’Aventura, suivi des musiques acoustiques et chants basques de la jeune Nahia Zubeldia.

– Le 8 novembre à 21h00, Ez3kiel tente quelques explorations électroniques avec son nouvel album “Lux”, tandis que Sakya, groupe phare de la scène post-rock française inclassable nous livre un rock puissant inspiré de Portishead, GodSpeed You, Black Emperor et Amon Tobin.

– Le 14 novembre, Peuchère!, Marseille s’invite à la fête avec, à 21h00, Massilia Sound System. 13 titres pour chanter Marseille, pour raconter 30 ans de vie et dénoncer, en français et en occitan, les travers du système, juste pour redonner envie de chanter! Tortuga Sound System suit le mouvement avec un mix de musique jamaicaine, de soul, de punk et de rock.

– Le 21 novembre, Year Of No Light, Mars Red Sky et Koweit Acid Transfert distillent leurs sons post hardcore et groove.

994181_725707307465660_5946760738762096351_n

– Mais surtout, last but not least,le 12 décembre, une soirée à retenir en urgence dès 21h00! Jean François “Ogittu” (tiens tiens!!!) conjugue les chansons de Renaud sur le mode punk contestataire: If Renaud Was A Punk, alias IRWAP (aussi au Kafé Loco de Guéthary le 31 août, 19h00) nait ainsi en février 2013 pour revenir en force fin 2014. Dans le style résolument rock, une autre icône nous revient avec Brassen’s Not Dead.

On reviendra régulièrement sur cet agenda, histoire de vous infliger encore et encore quelques piqûres de rappel, en octobre, novembre et décembre!

Café-concerts en toute liberté

Bien des musiciens prennent d’assaut le bar pour y déposer leurs empreintes sonores. Pour une liste complète, se référer au site de l’Atabal. Signalons simplement le 19 septembre, Dirty South Family Party, le 25 Luc Marie Sainte, Coldust, groupe de rock alternatif basque le 10 octobre, Can of Worms le 27 novembre, formation de bayonnais au trash rugueux, Smoke Deluxe, groupe rock également basque tout comme Childrain, de Vitoria-Gasteiz, aux fortes influences de Metallica le même soir, Clo, à la suave voix de velours le 28 novembre et enfin, le 5 décembre, le groupe de Bilbao Smoke Idols au style rock anglo saxon.

Les improttoks

Le 4 décembre, à 20h30, les improttoks reviennent enflammer l’Atabal pour un match d’improvisations où chacun vient voter! Pensez à réserver avant! Les places assises (250) sont très vite occupées!

Côté expositions

– Vincent Legand expose ses oeuvres du 25 septembre au 29 novembre. Très influencé par Paul Klee et Juan Miro, l’artiste se crée un alphabet graphique fondé sur d’innombrables figures géométriques simples. Luc Marie Sainte ponctuera en notes de guitares le vernissage du 25 septembre.

small_4fe29433a952c

– François Babin dit Babinch investira les lieux du 5 décembre 2014  (sur les musiques de No Yelling, Smoke Idol et Catfood) au 7 février 2015. Un jeune artiste illustrateur bayonnais dont l’oeuvre est empreinte du street art, de la board culture et de l’art maritime (illustrateur du programme de l’Atabal, mis en une). On adore!!

3-300x300

Ateliers et stages

Multimedia, Rock Eskola, studios mis à disposition de jeunes groupes pour des répétitions ou l’enregistrement de maquettes, stages… Autant d’activités diversifiées que propose également toute l’année l’espace. S’ajoutent des stages dans les périodes de vacances scolaires autour de la musique, du street art, du numérique ou de la musique.

Un bel équipage à la barre

Aux manettes de l’Atabal? Un casting de choix, expérimenté et survitaminé! A la direction, François Maton, chargé de la programmation musicale, des relations avec les artistes ou leurs agents, mais aussi de la gestion globale du lieu. A ses côtés, Corinne Thion supervise toute la communication de l’espace et la billetterie tandis que Malvina Hubert s’attache à l’information et aux adhérents. Brice Morin dirige les activités jeunesse et les dispositifs de partenariat économique. Les soirs de concerts ils s’improvise barman, sous la responsabilité de Jean François Ampo qui gère le bar de A à Z. Dans le secteur musical, Yann Meuriot, régisseur général, anime la Rock Eskola aux côtés d’Unaï Duhalde, régisseur technique des concerts et de Mathieu Garcia, régisseur studio. Enfin, Jean Supervielle gère le site web, les formations et mise en place de supports multimedia ainsi que les expositions.

Une bien belle vitalité non? Objectifs de développement et projets à venir?Ils broderont le thème d’un portrait de groupe de l’équipe, à venir…

Catherine CLERC, contact@magmozaik.com

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

This Post Has Been Viewed 250 Times

Tags: ,


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Back to Top ↑
  • Rejoignez-nous sur Facebook

  • Catalogue art/culture

  • L’annuaire Mozaik 2017

    L’annuaire Mozaik 2017
  • Panier