Festivals

Published on septembre 21st, 2015 | by MagMozaik

2

L’art de …parler sans complexe!

En novembre 2011, nait dans la ville de Biarritz, le projet insensé de fédérer de multiples acteurs, en collectif associatif, autour d’une même et nécessaire ambition: valoriser l’euskara ,langue qui rassemble et à réinventer tous les jours,  tant dans sa pratique au quotidien que comme vecteur d’expression culturelle. Mintzalasai s’impose dès 2012 sans …complexe! Pour sa 4ème édition, du 21 au 27 septembre, la manifestation se met au diapason du chiffre 7, ô combien symbolique du Pays basque: 7 jours, 7 nuits et 70 activités, mais aussi 25 associations organisatrices, 50 structures associées et 100 bénévoles. But de l’opération? Organiser des journées consacrées à l’usage de la langue basque sous toutes ses formes et dans tous les domaines de la vie, du quotidien au culturel et aux loisirs, mais surtout, rendre l’euskara visible et attractif à Biarritz à travers son apprentissage, sa transmission, sa valorisation,  sa réappropriation  et sa pratique en d’innombrables domaines… Visite guidée!

www.facebook.com/264105133626155/videos/vb.264105133626155/898284130208249/?type=2&theater

Une riche dynamique ouverte à tous

Sous l’égide de la ville de Biarritz et de l’Institut Culturel Basque – avec en arrière plan la récente 3ème convention signée entre la municipalité et l’Office Public de la Langue Basque pour un véritable service municipal dédié à l’euskara- , cette semaine très particulière a vu son chiffre de fréquentation s’accroitre régulièrement, passant de 2000 personnes en 2012 à 3500 l’an dernier. Son engouement et son ancrage fort laissent présager un taux supérieur à 4000 visiteurs pour cette nouvelle édition plus innovante et à la portée de tous que jamais.

7 journées thématiques proposent, à travers un tissu associatif et culturel dense, des ateliers, des conférences, des initiations, des formations, des journées portes ouvertes, des spectacles et des visites guidées, en accès gratuit pour la plupart des événements présentés. Une manifestation conçue dans une perspective de pérennité puisque bien des animations offertes se dérouleront en amont et en aval de Mintzalasai.

Lundi 21, gastronomie à l’honneur

Le lycée hôtelier fleure bon, en ce début de semaine, la gastronomie basque. Pour 10 euros l’atelier ou 20 euros l’atelier et le repas, dès 17h30, bien des approches gustatives mêlent plaisir et langue. Munissez vous d’un tablier, d’un couteau et d’un récipient hermétique. Vous voilà fin prêt pour une aventure savoureuse et ludique. Découvrir le merlu et son chapelet d’accompagnements avec Txomin Agirre (le Sin), percer les secrets d’une ganache au chocolat avec Ramuntxo Berria (Olatua, St Jean de Luz), s’envoler en une farandole de tapas avec Michele Aguerre (Haranea, Itxassou), se familiariser avec les vertus médicinales de plantes locales avec Jokin Zaldunbide, réjouir vos papilles de vins somptueux, des navarrais à l’Irouléguy ou au Rioja d’Araba avec Jenofa Irubetagoyena et s’enivrer de desserts inédits sans gluten avec Audrey Hoc (OMA elkartea) telles sont les délicieuses réjouissances que couronnera de 20h30 à 22h00 un merveilleux repas convivial.

Mardi 22, le quotidien prend le relais

Une journée certes plus ardue, aride et administrative vous attend  le lendemain. Après les agapes, le pensum! Nos administrations , associations, commerces et entreprises posent encore de sérieux problèmes quant à l’utilisation de l’euskara. En un contexte où la langue officielle demeure le français, héritage historique de notre jacobinisme et d’une centralisation qui a toujours du mal à se départir de ses prérogatives malgré les politiques de décentralisation théoriques successives, inscrire notre identité linguistique au coeur de notre quotidien s’avère souvent problématique. Bien des solutions simples existent pourtant que cette journée vous permettra de mobiliser aisément. De 9 à 12h00, Urtxintxa Eskola (Uda Leku), des animateurs vous expliqueront comment encourager la pratique de l’euskara dans les loisirs qui en sont un des vecteurs essentiels. A la même heure, Topagunea, des agents de collectivités exposent comment mettre en oeuvre des politiques linguistiques participatives. De 18 à 20h00, comment bien communiquer en basque? Telle est la question posée (Kom On)

Mercredi 23, les enfants s’approprient l’euskara.

Ateliers urbains et grand spectacle, voilà de quoi initier nos têtes blondes à un univers où l’apprentissage et la pratique de la langue basque se modulent en formes ludiques. De 14h30 à 16h30, une multitude d’ateliers accueillent les enfants.  A l’Atabal, le collectif Moï Moï propose (enfants dès 6 ans) un atelier remix basé sur les techniques de musique électronique, Boom Tchak. A  Surfrider, Les Petits Débrouillards ouvrent un atelier scientifique pour apprendre en s’amusant (Dès 6 ans). L’aquarium du Musée de la Mer offre une belle découverte du monde marin. Pour les plus de 4 ans, Lassosalai se pose au Skate Park pour une initiation aux sports urbains de glisse. Enfin Txatxilipurdi transforme les plus de 10 ans en futurs graffeur ) Gaztetxe. Au final, à 17h00, Zaldain présente son spectacle Ozeanoaren Konkista à Surfrider.

Jeudi 24, journée sérieuse de réflexion sur la situation de la langue basque aujourd’hui et les enjeux à venir.

Conférences, projections et débats rassemblent chercheurs, artistes et représentants associatifs. A 18h00 la Médiathèque accueille le linguiste Louis-Jean Calvet qui s’interroge sur l’écologie des langues et les politiques linguistiques. A 21h00 projection débat au Royal pour savoir s’il existe un humour basque ou en basque! Une soirée déjantée et loufoque autour de deux films hilarants: Zamalzain et Txetxe Ala Hil.

Vendredi 25, rencontre des langues et cultures

…tant il est vrai qu’une culture ne s’enrichit qu’en se nourrissant des autres, dans la diversité des approches. A 16h00, maison des associations, Milakolore nous entraine sur les traces des Langues au Balcon , à travers toutes les langues parlées dans ce quartier populaire et métissé. A 17h00 la Caravane des Langues nous suggère, en atelier et jeux linguistiques, une multitude de variations autour de multiples idiomes. A 18h30, place au sport avec la Mizanbu Pilota Cup. A 19h00, un apéritif interculturel et participatif permet à chacun de venir partager une spécialité de son pays en danses et musiques. Enfin, à 21h00 l’Atabal produit Xutik et Goliath dont les sonorité rock, post-rock et folk évoquent les couleurs musicales des 4 coins de la planète.

Samedi 26, la danse basque entre en scène

Dès 10h30, une visite de Soka en basque, commentée par le bertsulari Sustrai Colina vaut le détour à la Crypte Sainte Eugénie (Affaires culturelles, Milakolore et Bertsularien Lagunak). A 11h30 les danseurs d‘Amalabak, Oldarra et Pinpirinak investissent le centre ville en pleine braderie! Enfin, à 16h00, rencontre avec Gaby Etchebarne à la Médiathèque sous l’égide de la librairie Eki.

Dimanche 27, un final en famille et entre amis.

En cette journée festive populaire et intergénérationnelle, la lac Marion s’illumine d’une multitude d’animations autour d’une grande scène, d’un chapiteau et d’un espace détente. Difficile de les lister toutes (voir www.mintzalasai.euskara-bierritz.eu) tant elles représentent le bouquet final d’un précieux feu d’artifice! Musique, chants, bandas, concerts et spectacles, ateliers, jeux linguistiques ou traditionnels, animations animalières ou de cirque…. Autant de festivités, en euskara bien sûr, pour petits et grands, pour tous les goûts! Une journée en continu de 11 à 19h00 agrémentée d’une restauration de qualité (taloak, frites artisanales, glaces à la plancha, boissons…)

Pour info: Si la plupart des animations sont gratuites, pensez néanmoins à réserver. Si l’envie vous prend, vous pouvez également vous inscrire comme bénévoles! Il n’y en a jamais assez pour que la fête soit plus belle. Enfin, sachez que l’Eusko est une évidence à Mintzalasai!

Catherine CLERC, magmozaik64200@gmail.com

This Post Has Been Viewed 174 Times


2 Responses to L’art de …parler sans complexe!

  1. Pingback: L’art de …parler sans complexe! | ...

  2. Pingback: L’art de …parler sans complexe! | ...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Back to Top ↑