Festivals

Published on septembre 11th, 2014 | by MagMozaik

1

La BD à l’heure basque… quelques bulles d’art!

Quand Iznogoud prétend devenir Calife au pays du Roi Léon, mieux vaut le doter d’un solide créateur, Nicolas Tabary en l’occurence, fils du père du vizir, d’une arme solide et de quelques jours pendant lesquels prouver sa vraie supériorité non? L’arme? Un jambon de Bayonne… le bon instrument pour impressionner notre débonnaire roi, quelque peu assoupi, à juste titre,  après toutes ces festivités de juillet, août et septembre! La période? les 4 et 5 octobre quand les taureaux désertent les arènes, laissant la place à cet adversaire plus coriace et machiavélique! Le temps pour la librairie Gribouille, spécialisée en BD, rue Poissonnerie à Bayonne, de buller sur la ville en compagnie de dessinateurs locaux et de musiciens que le 8ème art inspire.

1957978_478747848914269_470064064_n-300x195

Art2Bulles, une aventure, une passion

Barbara Sager, une fondue de BD depuis l’enfance, fréquente assidûment la Librairie Gribouille. Après un parcours atypique et parfois contrarié avec bonheur (par la naissance d’un enfant lorsqu’elle était rugby..woman) elle jette l’ancre  (ou l’encre!) à Bayonne, à la mairie plus précisément. Là elle décide de partager sa passion en imaginant un festival BD. En 2011, elle crée l’association Art2Bulles pour ce faire. Mais, partagée entre son travail et son enfant elle mettra 2 ans à concrétiser enfin son rêve! La Mairie de Bayonne, Yves Ugalde en tête, suit son initiative en lui offrant aujourd’hui toute la logistique nécessaire, notamment aux Arènes. A Sa naissance, d’incroyables fées (hum!!!) nommées Goscinny, Charlier et Gotlib (excusez du peu!) se penchent sur le berceau du petit Nicolas, Tabary en l’occurence, fils de Jean, déjà père d’un affreux rejeton plus bête que méchant, Iznogoud. Mais celui là, selon les prédictions de ses parrains, “is good!” Devenu adulte, graphiste, illustrateur, entre autres, dans son atelier des Charentes Maritimes, il n’hésite pas une seconde lorsque que Barbara lui propose de présider le 1er Festival BD à Bayonne. Mieux encore, il imagine un nouvel album de ce cher vizir en visite chez le roi Léon, armé d’un solide jambon pour mieux estourbir son calife! En avant première de sa publication, les planches originales de l’ouvrage  seront présentées lors de la manifestation. Gageons qu’il s’arrachera ici, à commencer par nous! Mais attention! L’événement, ô combien festif et ludique, se veut populaire et ouvert à tous les publics, familles, enfants,  amateurs, tout simplement, de bulles! C’est d’autant plus vrai que le métier de dessinateur ne laisse d’être compliqué, comme celui de bien des artistes, contraints souvent d’exercer un métier alimentaire à côté pour mieux nourrir leur famille… et leur passion, à commencer par Nicolas Tabary!

10614404_10204790380178591_148150977144392887_n

Un programme riche de rencontres et d’événements

Le festival, pour sa première édition, expérimente des champs de création transdisciplinaires, avec, à terme, des perspectives transfrontalières comme on les aime tant! Concerts à la médiathèque ou aux Arènes et surtout, rencontres, animations et dédicaces à la Maison des associations de Glain.

– Des concerts très spéciaux

Le 2 octobre à 19h00, la médiathèque de Bayonne accueille un concert dessiné. Philippe Charlot et jean Luc Favre, qui ont plus d’une corde à leur art, illustrent en musique l’album Bourbon’s Street. Le 4, à 21h00 aux Arènes, place au concert dessin en live avec Tom Frager, Fred Campoy et Philippe Tastet. Le ring d’impro sera pour l’an prochain, de même que l’implication d’autres arts, tel celui de la danse, pour des happenings de haute qualité!

– Les dédicaces, animations et ateliers

10501659_10204394737167680_8805614718329683472_n(Alain Rillot… et celui là est à moi!!)

Le 4 octobre de 14 à 15h00, signalons à la MDA, Nicolas Tabaty, en master class, qui répondra à toutes les questions du public. Alain Rillot, dit Raoul, dont on connait bien l’univers BD, et très largement tintinophile, montrera comment il réalise ses magnifiques collages tandis que  Lili Rosebud racontera ses bulles aux enfants! Enfin, un show room permettra à David Oraffeur, graffeur d’Hossegor, de présenter ses créations street art, surfeur d’argent, Hulk et Pulp Fiction à la clé, sur hangars! Chiche qu’il revisite la façade de la mairie de Bayonne? On plaisante! Un coin dessinateurs presse complètera le dispositif avec notamment Tignous!1688307_744882115536999_1548245976_n–  Julien Goul pour des trophées, couleur bulles bleues…

Un jury de non professionnels ( le Président Tabary, des élus, dont Yves Ugalde, la spécialiste BD de la médiathèques, des passionnés de BD dont les membres de l’organisation…) décernera également à cette occasion de nombreux prix, le 4 octobre à 17h30: Prix du festival, prix découverte,prix jeunesse, prix Art2Bulles très axé dessinateurs locaux… On vous laisse la surprise pour ce jour là! Sachez simplement que Julien Goul, notre chouchou aux bulles bleues et aux si fines sculptures, crée les trophées du festival. On essayera de les voir avant l’événement mais sans garantie.

Et demain?

Bien des dessinateurs viendront en simples observateurs en espérant qu’ils s’investissent dans les éditions à venir. D’autres souhaitaient être présents mais leurs obligations les en empêchaient tel Plantu! D’autres arts s’inviteront à l’avenir sur le festival et l’enrichiront de leurs formes d’expressions. De même, bien des artistes espagnols rejoindront leurs homologues du Pays Basque nord. Enfin, Barbara ambitionne de souffler quelques bulles vers les écoles à travers des ateliers graphisme et BD, avec tous ses amis de la librairie Gribouille, rue Poissonnerie. A suivre attentivement donc!

En marge… La galerie des Corsaires!

Du 20 septembre au 5 octobre, la Galerie des Corsaires complète l’événement avec une expo BD dont Altéa  fait du reste partie! A suivre sur ce beau parcours de bulles…colorées et pas seulement bleues!

AFFICHE BDEn marge également, tout le mois d’octobre à la Fabrique, 11 rue Tour de Sault à Bayonne, l’expo “Raoul se lâche, collection d’un tintinophile, forte de 200 pièces rares!

Pour toutes infos sur le programme, les invités, et l’organisation, www.art2bulles.org et www.galeriedescorsaires.blog4ever.com

Catherine CLERC, contact@magmozaik.com

 

This Post Has Been Viewed 114 Times


One Response to La BD à l’heure basque… quelques bulles d’art!

  1. Pingback: La BD à l’heure basque… quelques bulles d’art! | Art2Bulles

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Back to Top ↑
  • Rejoignez-nous sur Facebook

  • Catalogue art/culture

  • L’annuaire Mozaik 2017

    L’annuaire Mozaik 2017
  • Panier