Mozaik de musiques

Published on septembre 22nd, 2014 | by MagMozaik

0

“Jazz sur l’herbe” prend son envol

Depuis 6 ans (sans compter l’année 0, sorte de galop d’essai au domaine de Françon à Biarrtitz), L’association Arcad organise, en septembre, une belle manifestation dédiée au jazz dans tous ses états au domaine de Baroja. Cette année, du 26 au 27, l’événement opère une vraie mutation de qualité. De simple journée festive, il se transforme en festival sur 3 jours, dont 2 au théâtre du Quintaou d’Anglet, avec une programmation riche, éclectique et de très haut niveau musical. Mais si les têtes d’affiches permettent d’attirer un large public, la volonté de promouvoir des groupes ou musiciens locaux et du grand sud ouest s’affirme plus que jamais.

Histoire d’une belle aventure.

Une équipe passionnée et motivée porte Jazz sur l’herbe avec énergie et un sens artistique très affiné. A sa tête, Arcad, bien sûr, mais aussi son programmateur, Marc Tambourindéguy, musicien impliqué depuis longtemps au coeur de cette action culturelle, désormais bien inscrite dans le panorama musical du Pays Basque. Grâce au large spectre de styles proposés, à la croisée de multiples musiques ( funk, saoul, blues, manouche, jazz classique…) ou de variations nées, au fil des années, de sonorités ou d’influences, et de confluences, différentes, le bien nommé festival cible des publics diversifiés avec une dominante familiale, le dimanche à Baroja, de 13 à 19h00. Musicien confirmé, notre homme alterne concerts, notamment avec Kote West, déjà intervenu dans l’Eté aux Remparts de Bayonne,  (lui c’est le pianiste!) dans tout le grand sud ouest et cours à l’Ecole de Musique de Bidart ou aux particuliers. Il dispose ainsi d’un large réseau d’excellents artistes souvent cotoyés et devenus amis, de jam sessions ou autres! Une belle envergure qui lui permet de mobiliser de solides formations pour cette opération majeure et de proposer un jazz métissé sur une large gamme de tendances. Une belle aventure, parfois hasardeuse, qu’il n’est pas prêt d’abandonner de sitôt.

Jazz-sur-l'herbe-2014

L’histoire, aussi, d’une ville, Anglet, très impliquée.

Anglet accompagne depuis longtemps l’initiative d’Arcad. A l’assistance logistique et financière des dernières années s’ajoute aujourd’hui la mise à disposition gratuite du théâtre du Quintaou et la prise en charge des modes de communication urbains (affiches grand format et mise en place en panneaux Decaux). D’autres partenaires complètent le dispositif, notamment le restaurant-bar du Quintaou, “L’Avant-Scène” qui assure à plus de 80% la restauration des artistes accueillis. On regrette toutefois que la ville ait imposé la gratuité du dimanche dans le Parc de Baroja. Pour seulement 5 euros, tarif pour le moins abordable, la journée représentait jusque là une manne financière non négligeable pour Arcad qui fonctionne en association avec le concours de multiples bénévoles. Espérons que cette édition différente attirera de nouveaux partenaires dont ont besoin les organisateurs pour proposer une manifestation de haut niveau et rémunérer les artistes. Pour l’heure, le budget de 60 000 euros environ s’équilibre mais un bénéfice autoriserait sans nul doute la naissance d’autres actions utiles aux artistes.

Un programme dense et de qualité pour un lieu très acoustique.

Les 26 et 27 septembre, 4 formations éblouissantes attendent un public réputé de haut niveau culturel qui oscille régulièrement entre jazz et musique classique, selon les études sociologiques, avérées ici! Un public exigeant donc que les têtes d’affiche présentes devraient combler. En fins de soirées, une nouveauté amenée à se développer lors des futures éditions: Les jams sessions et le dimanche, retour de la journée traditionnelle et conviviale au domaine de Baroja. Alors reprenons dans le détail!

– Vendredi 26, le théâtre du Quintaou frappe les 3 coups des réjouissances dès 20h00 en accueillant 2 formations dont les leaders restent fortement attachés à leurs racines locales (Bayonne ou Bordeaux) ou sudistes, mais qui ont su mener un prestigieux parcours national, voire international. D’origine Zairoise, Roger Biwandu tient à son ancrage bordelais. Ce batteur surdoué s’est produit avec de belles pointures s’adaptant à de multiples styles musicaux, de Jacques Higelin à Keziah Jones. Il apprécie particulièrement les groupes qui reposent sur le jeu d’équipe, comme le rugby dont il est fan actif! Après Post Image  et Tribal Jam, il revient à sa passion du jazz avec le Roger Biwandu Trio (Jérôme Regard à la contrebasse et Grégory Privat au piano). Le Sylvain Luc et Stéfano Di Battista Quartet lui succède. Deux virtuoses de haut niveau et de renom, l’un, époustouflant guitariste d’origine bayonnaise et l’autre, saxophoniste italien, se croisaient régulièrement dans les festivals ou sur les scènes internationales. Ensemble, ils ont fini par créer un quartet dont le public appréciera la musique.

– Samedi 27, place au Khalil Chahine Quintet. Né d’un père égyptien et d’une mère franco-américaine, ce guitariste nourrit sa musique d’un métissage culturel évident sans frontières stylistiques, du jazz au classique en passant par les sonorités traditionnelles de la Méditerranée et de l’Orient. S’il affectionne particulièrement la composition (musiques de films par exemple), il nous revient avec une formation qui fonde son inspiration sur l’improvisation. Un spectacle jubilatoire où, à ses côtés, Nicolas Filiatreau (batterie) , Eric Seva (saxos), Bruno Schorp (contrebasse) et Fabrice Delpech (piano) peignent, en nuances infinies, un splendide tableau musical en direct. Depuis 12 ans, le très célèbre pianiste Baptiste Trotignon n’avait pas enregistré en trio. Belle aubaine pour le festival qui l’accueille, à l’occasion de la sortie de son album “Hit”, et qui marque également le coup d’envoi d’une grande tournée. Il revient ainsi au trio,  formation de référence pour un pianiste de jazz, pour nous offrir un concert d’élégance, de sensualité et de virtuosité. Ses complices?  Thomas Bramerie à la contrebasse et Hans Van Oosterhout à la batterie.

trotignon2.Photo Daniel Shen(Baptiste Trotignon- photo Flickr)

L’Avant-Scène et ses jams sessions

Dès la fin des concerts dits “phares”, à 23h30,les soirées se poursuivent dans une ambiance chaleureuse au coeur du bar-restaurant du Quintaou. Le temps, hélàs trop court (Fermeture de l’espace à 1h00 du matin) de laisser carte blanche à de jeunes musiciens formés à l’Ecole Supérieure de Jazz de St Sébastien, Musikene.

Dimanche 28? Retour aux sources de Jazz en Herbe

Un parc endiablé et “enjazzé” pour sûr! Un public certes d’amateurs éclairés mais surtout familial venu déguster quelques notes et un bon pique – nique pour peu que le temps l’y autorise! ( repli prévu sur le Quintaou en cas de pluie néanmoins) Trois groupes à l’affiche, en ce dimanche placé sous le signe d’une convivialité toute musicale dès 13h00.

– Antoine Perrut Trio ouvre la marche. Antoine Perrut, saxophoniste tarbais, nourri du son des dieux du jazz classique de son père, est depuis quelques années le bassiste de Nico Wayne Toussaint. Certaine modernité ne l’a pas empêcher de former un trio, présent sur la pelouse du parc, avec Greg Aguilar à l’orgue et Guillaume Destarac à la batterie, pour nous offrir un groove généreux.

– Rythmes d’enfer, cuivres puissants… ça déménagera à l’heure de l’hypothétique sieste avec The Show, orchestre de 6 musiciens habitués aux stars, tels Petrucciani ou Nougaro et autres Jonasz, et familiers de multiples styles. Frédéric Lopez (batterie), Driss Fario (chant), Philippe Sellam (Saxos), Sylvain Gontard (trompette), Romain Berguim (claviers) et Gilles Coquard (basse) comptent bien faire swinguer l’herbe!

– Enfin, dans la plus pure tradition New Orleans,la fanfare Bokale Bass Band (de Boucau bien sûr!) nous emmène au pays cajun. Un joli moment festif en perspective avec Olivier Vernheres (percussions), Paul Vernheres (guitare), Jean Vernheres (Saxo), Baptiste Techer (trombone) et Pierre Latute (basse).

Pour toutes infos pratiques: www.arcad64.fr

ça va “jazzer” à Anglet!

Catherine CLERC,contact@magmozaik.com

 

 

This Post Has Been Viewed 43 Times


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Back to Top ↑
  • Rejoignez-nous sur Facebook

  • Catalogue art/culture

  • L’annuaire Mozaik 2017

    L’annuaire Mozaik 2017
  • Panier