Coups de coeur

Published on novembre 13th, 2016 | by MagMozaik

0

Illicite? Droit de réponse légitime!

Nous publiions récemment un article sur la Scène nationale qui a fait réagir Fabio Lopez, directeur/chorégraphe de la toute jeune compagnie Illicite, jugeant notre point de vue incomplet. Au nom du droit de réponse et du respect de la la loi NOTRe (Nouvelle Organisation Territoriale de la République ) de 2015, nous lui offrons cette tribune qui nous éclaire également sur des aspects que nous n’avions pas forcément perçus de prime abord. Que son intervention serve d’exemple car nous ne sommes pas infaillibles, loin s’en faut, et soucieux de donner la vision la plus objective possible de situations artistiques et culturelles qui définissent le dynamisme constructif de notre territoire et propulsent de jeunes talents en manque drastique de moyens pour s’épanouir sur nos scènes. 

Fabio Lopez, danseur virtuose du Malandain ballet Biarritz, a fondé, en septembre dernier sa propre compagnie, “Illicite”. Amoureux fou de la Russie, il proposa une somptueuse création lors du Colloque Nabokov de la Médiathèque et nous offrit, pour le Temps d’aimer la Danse, une version écorchée vive, aux limites incisives du sublime,  de “Poil de Carotte”. Aujourd’hui, il se rebiffe, car si l’on conçoit aisément les difficultés que rencontre une jeune compagnie pour exister, encore faut-il que les outils culturels  institutionnels théoriquement mis à sa disposition fonctionnent bel et bien.

La loi NOTRe, en termes clairs, oblige les instances culturelles nationales et régionales à assumer des responsabilités de diversités culturelles. Des centres comme Malandain Ballet Biarritz ou la Scène Nationale du Sud Aquitain deviennent donc de fait les interlocuteurs et salles d’accueil privilégiés des créateurs locaux avec le devoir de les recevoir, de les écouter et, au mieux de les aider. Ce ne fut pas le cas pour Fabio Lopez qui attend toujours de la Scène Nationale qu’elle vienne assister à une représentation de “Poil de carotte” ou accepte d’en recevoir le créateur, d’autant que le jeune chorégraphe, loin de tout amateurisme appauvrissant, prône une culture par le haut!

A l’heure où Illicite prépare une collaboration sur les espaces urbains avec Dantzaz Konpainia en février prochain, Fabio Lopez reste ouvert à toute rencontre constructive et créative.

www.compagnie-illicite.com

Catherine CLERC, magmozaik64200@gmail.com

This Post Has Been Viewed 259 Times


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Back to Top ↑