Festivals

Published on septembre 24th, 2016 | by MagMozaik

0

Histoires d’auberge luzienne!

Titre quelque peu étonnant pour un Festival International du Film non? Mais un hommage à Cédric Klapisch (l’Auberge espagnole on s’en souvient!) qui préside cette année cet incontournable manifestation luzienne du 4 au 8 octobre prochain.

Voilà un festival de découverte qui, dans sa nouvelle version opus 3, remporte largement l’adhésion du public. Le socle, il est vrai, était d’une belle consistance et les habitudes bien ancrées dans le public luzien grâce à le venue de tout ce que le cinéma compte de belles personnalités, tous métiers confondus, avec les précédents organisateurs. Cédric Klapisch tient les manettes de cette édition 2016 associée au Casino Joa, fleuron de la vie de la cité. Patrick Fabre, directeur artistique aux choix judicieux, peut, à juste titre, s’enorgueillir cette année du soutien du CNC à travers une incitation aux courts métrages, notamment du cru! Et si l’an prochain nous pouvions admirer quelques courts en basques??? On peut rêver non? Voilà qui diversifierait la production cinématographique nationale en intégrant les diversités linguistiques nécessaires à tout métissage culturel en cette terre d’accueil. Et, soyons utopistes, pourquoi ne pas imaginer une belle passerelle entre ce festival là et Hendaia Festibala, consacré aux courts métrages des minorités linguistiques et ethnographiques? Mais encore une fois il est permis de rêver….

Aux côtés du président? La jeune garde, sachant surfer sur tous les supports d’expression, de la musique à la télévision,  incarnée par les actrices Stefi Celma,, Alice Isaaz et Sophie Verbeeck, le réalisateur Louis-Julien Petit, le producteur Maxime Delaunay et Marco Prince, compositeur et interprète. Une sélection audacieuse marquée par le droit à la différence ou à la marginalité, et les fractures multiples de la vie, passés au crible de jeunes réalisateurs dont c’est souvent le premier long et au regard largement influencé par le court, le reportage, d’autres métiers du cinéma ou d’autres disciplines artistiques. Un étonnant vent de fraicheur décalé en quelque 13 films dont un, « Il a déjà tes yeux de Julien Jean- Baptiste, hors compétition, projeté en ouverture du festival.

Côté courts métrages, un forum, « Filmer tout court », propose le samedi à 10h30 la diffusion de 2 courts (« Pas de cadeau » et « Maman(s) ») suivie d’une rencontre pour encourager les futurs talents. En compétition, 8 courts métrages et, dans le cadre de « Courts dehors », un focus mis sur quelques jeunes acteurs sur 5 courts métrages de 2016. En marge du Festival, bien des animations et rencontres sont proposées, notamment une master class sur le thème « Romancer, s’adapter ou comment transformer son livre en film », un concert de musiques de films et des rencontres littéraires. L’affiche de la manifestation, signée Chris Huby, met en valeur un jeune acteur en devenir, Amir El Kacem. Et le tout, ça se passe au Select!!

Pour davantage d’informations sur le programme, les dates, tarifs, horaires et lieux de projection ou d’événements: www.fifsaintjeandeluz.com et www.cineluz.fr

Catherine CLERC, magmozaik64200@gmail.com

This Post Has Been Viewed 64 Times


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Back to Top ↑
  • Rejoignez-nous sur Facebook

  • Catalogue art/culture

  • L’annuaire Mozaik 2017

    L’annuaire Mozaik 2017
  • Panier