Actualités

Published on août 9th, 2015 | by MagMozaik

0

Fureurs taurines aux Corsaires!

Aux Corsaires, galerie prolixe s’il en est, 2 nouvelles expositions ce mois ci. Du 3 au 8 août, exposition collective sur le thème des taureaux en peintures et sculptures, suivie, du 10 au 21 août d’une présentation des oeuvres de Stéphanie Marcade et Michel Chalot autour de perceptions différentes de l’urbanisme au gré des imaginaires singuliers de ces deux artistes. Deux registres en liaison étroite avec la traditionnelle exposition des Métiers d’Art au Cloître de la Cathédrale, du 11 au 23 août, et l’incontournable Remp’Arts les 15 et 16 août au pied des remparts Lachepaillet. Des palettes chatoyantes que nous nous proposons !

"Toros" dans tous leurs états!

– Bel éventail d’oeuvres que celles proposées, l’espace de quelques jour, par une brochette d’artistes dont les imaginaires multiples revisitent une tradition tauromachique, certes contestable, mais néanmoins inscrite dans la culture bayonnaise. En peintures et cultures tour à tour flamboyantes, incandescentes, subtiles ou stylisées, toutes les créations proposent une vision souvent opposée de l’art taurin. Nous n’apprécions certes guère cette pratique barbare mais elle est une réalité qui inspire fort les artistes, qu’ils soient adeptes ou défenseurs d’une animalité courroucée et fière, magnifiée et sublimée.

– Sculptures rugueuses et nerveuses où se détache la splendide tête altière de Daniel Joly, dont on attend le travail en pleine évolution dans les jours à venir, peintures douces ou tourmentées avec un coup de coeur pour Mica et sa composition cinglante au couteau, taureaux nappés des couleurs de la souffrance et de l’affrontement pour la survie ou rugissant de colère et de dignité avec Siska… Affrontement brutal à l’encre de chine entre les deux adversaires mythiques… Tout un monde d’antagonismes et d’imaginaires surgit ici au rythme des discussions tout aussi enflammées. Personne n’a tort ou raison, sauf l’art!

L'architecture revisitée

Stéphanie Marcade et Michel Chalot- habitué de Place aux Peintres- nous proposent deux perceptions différentes de l’architecture urbaine autant surréaliste l’une que l’autre en des modes divergents. L’une brutale et sombre, l’autre plus colorée et riante.

A découvrir absolument!

Catherine CLERC, magmozaik64200@gmail.com

This Post Has Been Viewed 107 Times


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Back to Top ↑
  • Rejoignez-nous sur Facebook

  • Catalogue art/culture

  • L’annuaire Mozaik 2017

    L’annuaire Mozaik 2017
  • Panier