Actualités

Published on juillet 18th, 2014 | by MagMozaik

1

Fêtes de Bayonne 2014: Mode d’emploi à l’usage des festayres!

Et voilà nous sommes dans les starting blocs! Les festayres vivront bientôt la 82ème édition des Fêtes de Bayonne, placées, du 23 au 27 juillet, sous le signe de la tradition festive et de la nouveauté! Une vraie culture de la fête qui se permet d’explorer tous les champs culturels et artistiques, en animations, en musiques, en expositions, en promotion de nos arts de bien vivre ! Un sens, un art de la fête , propres à chacun, dans le respect des autres, de l’environnement et de la sécurité de tous. Bref des fêtes où tous, organisateurs, commerçants, consommateurs, artistes,sportifs, visiteurs ou spectateurs (et même journalistes!!)  adhèrent à la Charte du Festayre largement diffusée avant, à titre de prévention,  et pendant l’événement, dont nous ferons jour après jour, un compte rendu enthousiaste et objectif mais aussi, parfois, critique! Qu’on se le dise: nous aimons trop le vrai sens de la fête citoyenne pour ne pas pointer du doigt ses dérives. car si Bayonne et son comité des Fêtes extramunicipal, présidé par Henri Lauqué, assisté d’Yves Ugalde, adjoint à la culture de Bayonne, met tout en oeuvre pour nous offrir un programme en écrin de diamant, si la sécurité et la prévention restent des objectifs majeurs, magistralement pensés, de l’organisation, nous savons tous à quels désastres conduisent les excès, même si chaque année, tout est fait pour les endiguer! l’être humain et le contexte socio économique national sont ainsi faits que certains débordements, notamment d’ivresse et de comportements inciviques, voire délictueux, ne sauraient être imputés à des hommes et des femmes qui, toute l’année, font que ces fêtes soient les plus belles possibles! Alors place aux fêtes!

Un passeport pour les fêtes!

9782758805045

Dans cette étrange contrée nommée “Fêtes de Bayonne“, ne vous départissez pas de ce précieux sésame concocté, en fin connaisseur, par Gorka Roblès-Aranguiz, haute figure dudit pays pour s’y être impliqué à moult reprises, notamment par la Pena Baiona! Chanteur, txistulari, il a mis à contribution sa longue expérience de festayre pour nous délivrer un passeport en bonne et due forme à l’intention des organisateurs, acteurs et consommateurs de ces jours magiques. L’idée? insuffler à chacun le sens de la vraie fête, à travers un “manuel du savoir-fête! Un document bourré de conseils et d’astuces pour partager, en toute liberté, de précieux moments de convivialité et de partages! En guise de préambule, la Charte du Festayre, imaginée dès 2005 pour parer aux dérives incongrues d’individus ignorant le code basque de la fête, fondé sur le respect de chacun: respect de l’environnement, respect de la musique calibrée selon un volume qui n’oblitère pas les discussions ou ne dérange pas les riverains, respect des commerçants fortement impliqués dans l’événement du matin à tard dans la nuit. La fête appartient à tous si elle est dictée et régulée par une éco responsabilité de tous. 11 commandements à respecter de toute évidence:  1. La ville t’accueille, son mobilier urbain tu ne dégraderas pas. 2. la population et ses biens tu respecteras.3. Le respect des secouristes et des employés municipaux tu auras. 4. Les musiques vivantes et les animations dans la rue tu apprécieras. 5. L’alcool et la voiture tu n’associeras pas. 6. Le camping sauvage tu ne pratiqueras pas. 7. Les bouteilles en verre dans la fête tu n’amèneras pas. 8. Les toilettes à ta disposition tu utiliseras.9. Les comportements sexistes et violents (et je rajouterai homophobes) tu n’auras pas. 10. Sortez couverts…..et enfin 11. Si cela ne te convient pas, reste chez toi! Un  petit carnet truffé de chansons emblématiques, de conseils contre la gueule de bois, de numéros utiles, de règles de sécurité ou de modération à l’usage des patrons de bars (comment utiliser la pompe à bière par exemple: un savoureux passage de poésie pure)… Avec en prime des visas à collecter en fin de passeport auprès des établissements visités!!! Un petit bijou à ne pas présenter si vous devez prendre l’avion néanmoins!! C’est aux éditions Atlantica et cet objet insolent, plutôt salutaire, ne coûte que 8 euros! En plus vous pourrez le réutiliser l’an prochain!

Fêtes de Bayonne:un esprit et une culture du bien vivre citoyen

Cette 82ème édition reste endeuillée par le décès d’un homme auquel les fêtes doivent beaucoup quant aux codes couleurs et à l’esprit de bien vivre la fête en toute liberté, fraternité et égalité, André Béhotéguy, dont la cérémonie funèbre fut célébrée ce matin en l’église St André, sous l’oeil bienveillant de l’Aviron bayonnais. En guise d’hommage, point de tristesse mais une salve d’applaudissements le soir de l’ouverture, comme cet homme, incarnation de la fête, l’aurait souhaité. Placée sous le signe du jumelage avec San Firmin, avec une exposition d’affiches au Carré dont nous nous sommes faits l’écho, cet opus 2014 insiste sur 4 points d’ancrage forts. L’aspect intergénérationnel reste un élément essentiel pour que se croisent dans la journée ou dans la nuit jeunes et moins jeunes dans un esprit de partage. Pour ce faire, l’événement concerne tous les sites historiques de la ville, au diapason des fêtes pour petits et grands. Une ouverture à toutes les formes artistiques d’expression s’installe pour 5 jours avec des concerts et spectacles volontairement gratuits pour que chacun soit mis sur un pied d’égalité. L’éco responsabilité  préside aux festivités avec un dispositif d’information avant et pendant l’opération, mais aussi avec un retour des verres réutilisables, démarche dont Bayonne fut le précurseur! Enfin l’accent se porte sur la sécurité car chacun peut imaginer sa manière de faire la fête mais dans le respect des autres et de la sécurité. Par exemple l’initiative de créer des sas de repos avant de prendre les bus sera reconduite cette année. Une fête citoyenne et responsable, ainsi  vivrons nous ces festivités.

Les fêtes en chiffres pour en mesurer l’ampleur!

Un million de personnes sur 5 jours investissent la ville ce qui nécessite un dispositif en hommes, femmes et moyens, notamment de secours et de sécurité énorme! Plus de 200 000 festayres empruntent les bus mis en place jusqu’à 4h00 du matin. En termes de logistique, plus de 5000 barrières  (soit plus de 15km) sont posées pour interdire l’accès des véhicules mais aussi protéger les espaces verts sensibles aux débordements ou déchets. 300 agents municipaux, dont 180 des services techniques se mobilisent pour vêtir les fêtes de ses plus beaux atours. 10 sites accueillent les blocs sanitaires et 120 tonnes de déchets sont collectées chaque jour!! Plus de 300 corbeilles et maxi corbeilles d’une capacité de 340 litres sont prévues. Rien que pour le verre réutilisable (environ 1, 5 millionsdistribués) il faut 4 laveuses d’une capacité de 15 000 verres par heure, 80 personnes affectées affectées au nettoyage et 50 à la distribution! Oups! Les animations ne sont pas en reste avec 80 groupes musicaux dont 24 bandas et 19 formations traditionnelles, 70 personnes qui veillent à chaque course de vache et 80 pour chaque corso, 1900 pique niques fournis pour la journée des enfants et 100 bénévoles. On passe sur les 1200 musiciens et choristes ou les 10 associations qui présentent les chars du corso sur le thème des régions de France….Le coût? 850 000 euros résiduels pour la ville plus, à  hauteur de 30 000 euros chacun, Chronoplus et le Consortium du Jambon de Bayonne!!!Magistral non?

a24f448cb2

Un programme entre tradition et modernité

Tradition, évidemment! On ne change pas ainsi une équipe qui gagne! Mais beaucoup de nouveautés notables à signaler! Dans le domaine logistique un parking pour personnes à mobilité réduite proposé aux Allées Boufflers.  Des bornes en forme de ballons pour se donner rendez vous entre amis, une vaste campagne de prévention contre le sexisme, un accueil des homosexuels à Txalaparta au 10 rue Laffitte, un tremplin de découverte de jeunes groupes musicaux locaux sur la place de la Liberté tous les soirs du jeudi au samedi à 20h30, une belle passerelle vers le festival Black & Basque, dont les gagnants seront choisis par les internautes notamment, un grand écran qui, avec 2h de décalage, reproduira l’ouverture des fêtes en direct des basques de la Réunion, les Festiv’cuivres qui animeront tous les jours la place où se réveillera le Roi Léon, la braderie qui, dès le lundi associera le quartier St Esprit au centre ville…. Certes, on ne peut tout dire du programme qui reprend les grands classiques de la fête: la journée sportive du mercredi avec la course venue de Biarritz ou le traditionnel concours de l’omelette, la journée des enfants le jeudi, les bandas, les cavalcades, les karrikaldi, les bals publics, les courses de vaches, le comptoir paysan au mail Chaho Pelletier tous les jours de 11 à 22h00, sans oublier les 2 expositions sur les affiches de San Firmin et Bayonne au Carré jusqu’au 27 juillet et “Blanc et rouge au coeur des fêtes de Bayonne” au Musée basque sur les codes de la fête! Nous n’oublions pas la Scène festive, place Paul Bert,  avec notamment “Sangria Gratuite“, le grand concert de Détroit (Bertrand Cantat) aux Arènes le 22 à 21h30, ni les spectacles pyrotechniques en début et fin de fêtes et , bien sûr, les penas sans lesquelles la fête ne serait pas aussi belle! Pour l’heure nous ne savons pas quelle personnalité jettera les clefs du bon roi le 23 juillet!! Suspense! Pour les sportifs, les amateurs de musique, les festayres ou les familles nous conseillons l’Office de Tourisme pour un programme complet ou de visiter le site des Fêtes de Bayonne!

334a74f4e7

L’écoresponsabilté comme credoOLYMPUS DIGITAL CAMERA(Photo Nathalie Leblond)

Nul ne peut faire la fête s’il ne respecte pas d’autres manières de la penser et de la vivre. La gratuité voulue et revendiquée par les organisateurs met chacun sur un pied d’égalité mais dans la mesure et la tolérance. La charte du festayre, ici présentée sous sa forme humoristique, n’est pas une vaine attitude. Cela passe par une campagne de prévention pour préserver l’environnement, utiliser les verres consignés, respecter les autres, éviter les débordements et passer par les sas de repos lorsque le besoin s’en fait sentir. Alors à tous, bonnes fêtes, avec modération et convivialité! 

096aa427ac

Pour toute info sur le programme précis,

www.fetes.bayonne.fr

Et pour nous suivre jour après jour, rendez vous ici même!! Et n’oubliez pas du lutter contre le sexisme, les débordements, les dérives…et l’homophobie pendant ces quelques jours de festivités!!!

www.facebook.com/txalaparta.lesbascos

Catherine CLERC, c.clerc@magmozaik.com

 

This Post Has Been Viewed 484 Times

Tags: , ,


One Response to Fêtes de Bayonne 2014: Mode d’emploi à l’usage des festayres!

  1. clerc says:

    Youpiiiiiiiiiiiiii
    Je fais les 5 jours et sans boire s il vous plait

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Back to Top ↑