Donostia 2016

Published on avril 30th, 2016 | by MagMozaik

0

(Far)amineux!!

Pour la 12ème année consécutive, l’espace d’un week end, du 6 au 8 mai, Biarritz pare ses quartiers, places et jardins, des mille couleurs virtuoses des arts de la rue. Un tourbillon d’imaginaires et de créations inventives, musicales, acrobatiques, burlesques, absurdes ou poétiques qui annonce un cru 2016 pétillant, décalé et déjanté à souhait! Hasard du calendrier ou bonne harmonisation des dates entre Biarritz et Anglet, le FAR précède en le complétant le 7ème Festival des Jours Heureux qui absorbe cette année Arrêt sur Rivage. quelques jours gorgés de rires, d’ironies tendres, de fantasmagories et de musiques tonitruantes qui s’inscrivent au coeur de Donostia 2016 et du 20ème Anniversaire des Fêtes de Bibi Beaurivage. 

A la croisée de chemins

Preuve s’il en est de la qualité des artistes choisis, bien des intervenants se retrouvent d’une année à l’autre, en alternance, en de nombreux Festivals de Théâtre, notamment à Hendaye, ou d’Arts de la Rue! C’est le cas de Christophe Pavia qui déserte cette année Biarritz pour Anglet où flottera une brise de printemps sur les chevelures bien architecturées! C’est aussi le cas des Kabanaks que l’on retrouve sur Anglet. D’évidence, tous suscitent l’engouement d’un public de plus en plus nombreux chaque année et renouvelé dès le plus jeune âge! Les deux villes, loin d’être concurrentes, ont su s’approprier des festivals populaires avec des accès gratuits pour Biarritz ou à tarifs ridiculement bas sur l’un des sites pour Anglet.

D’année en année, nous assistons à une offre culturelle accrue et de plus en plus qualitative qui s’inscrit aujourd’hui au coeur de la crise des intermittents, l’occasion pour Dominique Burucoa de rétablir récemment quelques points de vérité sur le sujet, non sans se départir d’un bel optimisme. Il soulignait ainsi qu’à l’heure où les saisons touristiques multiplient les événements et rivalisent de manifestations ou animations plus attrayantes les unes que les autres, bien des techniciens du spectacle préférent papillonner tous azimuts en interventions ponctuelles en chaine plutôt que de postuler à des emplois stables et durables! C’est ainsi que la Scène Nationale recherche toujours en vain un régisseur de plateau! Avis aux amateurs!

A Biarritz, le festival des Arts de la Rue s’installe à la croisée de quelques anniversaires notables et de Donostia 2016, largement intégrés dans sa programmation en une belle convergence! Ainsi- événement phare cette année- l’incroyable et flamboyant groupe Deabru Beltzak de Bilbao, riche de 20 ans d’existence (dont on se souvient qu’ils inaugurèrent Donostia 2016!) proposera 2 déambulations nocturnes dès 22h00, le 6 mai Du Casino Municipal à la Place Sainte Eugénie et le 7 mai de la Villa Natacha au quartier Beaurivage qui célèbre aussi, en 8 jours de festivités, son 20ème anniversaire. Une superbe coïncidence que Biarritz-Evénement, désormais située en une synergie efficace Villa Natacha, se devait d’exploiter avec panache.

Une étincelante mosaïque de spectacles

Deux déambulations frapperont les esprits cette année. Les Tambours tout feu tout flamme du célèbre groupe Deabru Beltzak  nous offriront une incendie féérique de nos nuits, les 6 et 7 mai à 22h00. Mais nous suivrons surtout l’étonnante et absurde entreprise de la Cie Thé à la Rue qui, à trois reprises, de la Place Clémenceau à la Place Saint Eugénie (15h puis 18h le 7 mai et 11h le 8 mai), nous entrainera dans une cynique et loufoque vente de la ville. Deux agents immobiliers de la société Luximmo nous l’affirment haut et fort: Tout dans la ville, confiée à leurs mains expertes et sans scrupule, sera “A Vendre”, des habitats et habitants aux espaces verts et autres parcs automobiles!! Un délire insensé d’une ironie mordante et ravageuse!! Nous en reparlerons!!

Décidément très en verve, la même Cie Thé à la Rue nous offrira un grinçant règlement de compte entre époux à travers une partie de pétanque très punchy! “Lombart contre Lombart” c’est “Kramer contre Kramer” en mode franchouillard désopilant sauf qu’il n’y a pas d’enfant en jeu! Qui gagnera en cette compétition détonante? A vous de le découvrir le 6 et le 7 mai (18h00 et 17h00) esplanade du Casino pour une partie de boules qui ne vous prendra pas forcément la tête!

Et puis nous voilà en pleine guerre de 14-18 le 7 mai, 15h00 et 18h00 au Jardin Public avec Chicken Street. Santonin le Poilu mène une “Purée de guerre”! Déçu en diable par le Musée de la guerre de Verdun, il décide de reconstituer le cours de la seconde guerre mondiale à l’échelle 1/100ème! Explosif! Attention aux retombées d’amidon!

Brins de poésies, nuances de féérie...

Le 8 mai dès 12h00 au Jardin Public, les étranges Cubiténistes vous transforment en oeuvres d’art dans un environnement insolites et des accessoires très particuliers!! A 15h00 la photo du FAR risque de faire date! Leur “Musée de la Vie Quotidienne” vous surprendra en plein pique-nique traditionnel! Surveillez les bien!

Les 7 et 8 mai, 16h00 et 19h00 puis 11h00 et 16h00, promenoir de la Grande Plage et Place Sainte Eugénie, changement d’univers dans le registre fantastique surréaliste avec le Théâtre du Vertige et les “Bouffons Volants”qui surferont des imaginaires de Jules Verne à Georges Méliès en passant par Charlie Chaplin, grand adepte des villégiatures à Biarritz en son temps des années folles. Fusée à pédale, chaudière ailée et véloplane vous emporteront dans vos rêves les plus insolites!

Rock & Roll parties!

Stupéfiante aventure que celle de ces quatre frères, nés de quatre pères différents et chassés du garage natal pour s’aventurer en mode Easy Rider sur les routes et poser leurs notes dans les villages! Les Tobrogoï font du “Dépannage de jour” en mode déambulatoire, sachez-le avant de les croiser au détour d’une rue! Jubilatoire et festif! Hâtez vous de les rencontrer le 7 mais (14h00, Place Clémenceau, 16h00, Place Sainte Eugénie et 21h00 aux Halles) ou le 8 mais (13h00 aux Halles, 15h30, Place Clémenceau et 17h30 au Promenoir de la Grande Plage).

Enfin, pour animer votre pique-nique en mode kitch, “Pat’Mouille et ses Mouillettes” vous la feront disco rigolo en une parodie irresistible de Cloclo et ses Claudettes!! Costumes criards années 70 et chanteur crooner gominé à pattes, tout y est pour une ambiance déjantée! Signalons le 8 mai à 18h00, Parvis de la Grande Plage, le Biarritz District Danse Studio pour une démonstration de Hip-Hop.

A noter enfin pour les musclés, le “Gran’Rail” de la Cie Attractions et Phénomènes au Jardin Public, les 7 et 8 mai qui vous permettront de gagner des coupes ou de grosses peluches juste en lançant un poids sur un rail!

Pour toutes infos: www.biarritz-evenement.fr

Catherine CLERC, magmozaik64200@gmail.com

This Post Has Been Viewed 135 Times

Tags: , , , , , , ,


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Back to Top ↑
  • Rejoignez-nous sur Facebook

  • Catalogue art/culture

  • L’annuaire Mozaik 2017

    L’annuaire Mozaik 2017
  • Panier