Expos

Published on octobre 1st, 2016 | by MagMozaik

0

Ezpel’Art: Métissages artistiques

A l’heure où s’ajustent les schémas culturels au sein de l’EPCI en des termes inédits et constructifs à inventer, il est bon de rappeler combien l’art et la culture se doivent de concerner l’ensemble du territoire et pas seulement une frange côtière. L’occasion de souligner l’importance de manifestations externalisées comme Ezpel’Art qui, à chaque automne, nous propose une belle sélection d’artistes peintres, sculpteurs et photographes à découvrir ou redécouvrir en d’incessants flux créatifs. Car oui, nos talents locaux, loin de souffrir d'”égotisme” savent travailler en collectifs pour mieux encore se valoriser. 

Du 30 septembre au 1er novembre, plus d’une quinzaine d’artistes se succèderont en 4 sessions de 10 jours dans l’atelier du maître verrier Poly Berin, véritable alchimiste et magicien dont on ne soulignera jamais assez l’immense talent créatif. (pour mémoire: http://www.magmozaik.com/une-journee-avec-poly-berin-lalchimiste-du-verre/) Voilà 4 ans que, sous l’impulsion d’un collectif d’artistes amis, il accueille en ses locaux peintres, photographes et sculpteurs du cru dont certains deviennent des fidèles, tels Zazpi, Coraline Coste ou Daniel Joly. Bien des créateurs sont passés là et nous avons découvert en ce creuset insolite un étonnant chapelet de talents nouveaux superbement sertis en cet écrin-atelier. Malgré sa pudeur et sa générosité qui le portent à s’effacer devant les créateurs invités à ce rendez-vous désormais incontournable, Poly Berin a accepté de retracer l’aventure Ezpel’art et d’en esquisser la démarche.

3 expositions associent un(e) peintre, un(e) sculpteur(trice) et un(e) photographe, la dernière se consacrant aux seuls photographes. Si l’événement vous réserve quelques belles surprises et de jolies pépites, n’hésitez pas néanmoins à pousser la porte de l’antre pour admirer le formidable travail de notre artiste verrier toute l’année! De purs joyaux en tableaux et sculptures vous y attendent. Un art de la lumière apprivoisée en fibres et volutes colorées, de Hongrie ou de Murano, fascinant et tout en virtuosités et techniques délicates que nous vous invitons à découvrir dans l’article que nous avions consacré à cette remarquable discipline artistique en février 2015, dans les frimas et les cristallines lumières hivernales d’Espelette!

Au programme de cette 4ème édition: du 30 au 9 octobre, Jakline Guarrigues, photographe des rives océanes, tout en dépouillement et solitude, Iban Arruferia, sculpteur sur pierre aux figures abruptes, incisives et Stéphanie Gaona dont on connait les magistrales flamboyances colorées et que nous avions repérée lors de la précédente édition, par un heureux hasard. Du 10 au 19, place à Muriel Platero, peintre aux univers fantasmagoriques, très féminins et douloureux, Daniel Joly dont l’acier nerveux se conjugue aux gerbes cristallines du verrier Jean-Marie Rimbault et Coraline Coste tout en subtiles et fragiles émotions, artiste de l’élégance raffinée et foudroyante de délicatesse épurée. Du 20 au 30, Cécile Guédon, Marianne Cresson et Thierry Corrieras enchainent avant de céder les cimaises à quelques magnifiques photographes les 31 octobre et 1er novembre, parmi lesquels Laetitia Rousseau, Zazpi, Carmen de Fontenay, Coraline Coste, Raphaël Cauhépé-François, entre autres objectifs magiques!

Juste pour le plaisir, une petite série de Stéphanie Gaona que nous adorons!

Catherine CLERC, magmozaik64200@gmail.com

Photos Mathieu CLERC, video Philippe SIRET

This Post Has Been Viewed 161 Times

Tags: , ,


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Back to Top ↑
  • Rejoignez-nous sur Facebook

  • Catalogue art/culture

  • L’annuaire Mozaik 2017

    L’annuaire Mozaik 2017
  • Panier