Tendances

Published on mars 26th, 2015 | by MagMozaik

0

Entre gastronomie, tourisme et culture…

Evénement populaire, familial et emblématique des traditions et de la culture bayonnaise, la 553ème Foire au Jambon se déroule du 2 au 5 avril prochain entre Mail Chaho Pelletier et Carreau des Halles, de 9h00 à 19h00. Premier grand rendez-vous, gastronomique, commercial et touristique, de l’année, cette manifestation, revisitée l’an dernier pour davantage d’espaces et de transversalité entre les multiples acteurs concernés, reprend un modèle rénové, selon une véritable scénographie gourmande, dont le succès s’est avéré significatif. Maintes animations et ponctuations culturelles colorées, des arts plastiques à l’écriture, des ateliers pour enfants aux spectacles de rue musique et danse, des intronisations lors du 55ème chapitre de la confrérie du jambon aux concours d’omelettes ou de jambons, émailleront ces 4 jours festifs en un savoureux cocktail de dégustations et de parcours ludiques et culturels. A l’honneur cette année, la Navarre et plus particulièrement Pampelune, ville jumelle de Bayonne, très impliquée dans le projet européen Fortius destiné, non seulement à rénover les remparts, petits trésors des patrimoines de chaque cité, mais aussi à impulser en ces lieux une vie urbaine et culturelle forte toute l’année.

102001951

Alain Darroze, le 2 avril!

Un brin d’histoire pour une manifestation phare

– Le jambon de Bayonne s’ancre depuis plus de 5 siècles au coeur de l’identité historique de la ville dont il est une composante majeure et symbolique. Il tire sa réputation de la qualité du sel naturel des sources de Salies de Béarn dont la richesse minérale confère au produit son goût unique. Véritable gourmandise recherchée, il a, au fil des siècles, servi de présent de choix en toutes les grandes occasions. Henri IV en faisait acheminer par demi-centaines sur Paris. Louis XIV en reçut lors de son mariage en 1660 entre autres nobles de haut rang ou infantes. Préparé dans les campagnes, son expédition transitait par le port de Bayonne dont il prit ainsi le nom, vers des destinations parfois très lointaines. Ce renom gustatif en fait aujourd’hui un fleuron de la gastronomie française. Il incarne également une tradition séculaire. Chaque famille élève son porc pour sa consommation personnelle mais beaucoup se sont spécialisées dans la fabrication du jambon, une source de revenus importante en différentes foires, de Bayonne à Saint Palais. La foire de Bayonne, la plus célèbre, se tient tous les ans à Pâques, attirant touristes, papilles éclairées, commerçants et producteurs.

21bf6775ed

Quand la Confrérie teste!

– Outre la ville de Bayonne qui participe à hauteur de 100 000 euros à la manifestation et la ville de Pampelune, l’opération réunit des partenaires dont les actions et le dynamisme éveillent, l’espace de 4 jours, tous les sens des visiteurs. Le goût bien sûr mais aussi l’odorat- car il convient d’humer le jambon avant de le déguster, tel un vin rare- , le toucher pour apprécier la rugosité de la peau ou la tendresse de la tranche, l’ouie pour savourer l’effervescence des artisans, de la foule ou des bandas et  autres groupes musicaux et de danse, enfin la vue pour savourer à l’avance tous les produits, ambassadeurs d’une gastronomie identitaire, ou les expositions artistiques et animations diverses proposées en écrin de l’événement. L’office de Tourisme, la Confrérie du Jambon de Bayonne, les artisans charcutiers salaisonniers, la Chambre des Métiers et de l’Artisanat, la Chambre d’Agriculture, la Chambre de Commerce et d’Industrie, le Consortium du Jambon de Bayonne , l’écrivain Robert Gordienne, la librairie L’Alinéa, les artistes Alain Jouve et Jean-Yves Béhotéguy ou la Galerie des Corsaires, bars et restaurants (une cinquantaine labellisés consortium), boucheries charcuteries (11 labellisées)… Autant d’acteurs impliqués pour mieux faire de “l’Art ou du Cochon”, sans compter les façades des quais de l’Adour qui se font galerie géante éphémère d’exposition où se cisèlent les mots et les oeuvres d’art.

DSC_0009

Au menu gourmand, quelques belles nouveautés

Cette seconde nouvelle édition participe d’un esprit neuf initié par l’équipe municipale, soucieuse de redonner un vrai sens à la fête populaire en multiples rendez-vous identitaires. Cela ne va pas sans quelques critiques, plaintes ou heurts avec les riverains que les nuisances sonores ou de circulation incommodent, mais une bonne gestion diplomatique de l’organisation permet d’aplanir les angles dans un respect mutuel du confort des uns et des nécessités économiques, culturelles ou touristiques des autres.

– La Navarre célébrée

En 2014 la Corse se parait des atours bayonnais. Cette année la Navarre tient le haut du pavé avec un stand  “Tourisme et Gastronomie” sous le chapiteau du Mail Chaho Pelletier où seront proposées à la vente et en dégustation toutes les spécialités de la province. Cerise sur le gâteau, un jeu concours permettra de gagner un séjour à Pampelune hors fêtes de San Firmin, histoire de découvrir une ville de toute beauté au passé historique et architectural prestigieux, animée de fortes traditions festives et culturelles.

Escudo_de_Navarra_(oficial).svg

– L’Art en scène

Rive droite, rive gauche, l’art se plie à la thématique de la foire. Un mur de mots envahira les façades rive droite au gré du verbe de Robert Gordienne et de son Dictionnaire du Cochon paru en 2012 aux Editions Balland, histoire d’illustrer à quel point cet “animal totémique” a pu, avec truculence, inspirer bien des auteurs en proverbes et maximes pleins de verve jubilatoire. Une jolie promenade sur les quais que complète, en plein air, l’exposition de la série inédite “Peint’hures – De l’art ou du cochon” d’Alain Jouve auquel la Galerie des Corsaires consacre une rétrospective du 4 au 17 avril, rue Pontrique. Enfin, pendant 4 jours, l’artiste sculpteur sur bois Jean-Yves Béhotéguy se livrera à une belle performance en taillant un kintoa grandeur nature qui sera mis aux enchères le jour de Pâques à 16h00 sur le Mail Chaho Pelletier.

affiche_JOUVE

– Des animations musicales plus conséquentes

Autre médium artistique: La musique. De multiples formations bénéficieront d’une sonorisation générale bien adaptée à leurs prestations sur l’ensemble du site. Fanfares, paséos de bandas, zumba et salsa pour clore en rythmes latinos chaque journée, danses et chants basques…Autant de virgules festives pour mieux ponctuer chaque événement et chaque moment de ces journées. Citons, entre autres, Les Gaiteros du Roi Léon, Jo Txistua, Baionako Ttirittak, Kanta Gurekin, Txanberzpel, les Incognitos, Ezin Aseak, Kriolinak, Lous Tilholes, Buhaminak, Haiz Egoa, Erro Bat, Les Anis Maniacs, Orai Bat etc.

– De la bonne éducation des papilles!

Tous les jours, les enfants fréquenteront un bel atelier d’initiation à la fabrique de taloas, histoire d’enseigner à nos chères têtes blondes comment bien régaler leurs parents avec des produits bios locaux en mélanges parfois insolites alliant par exemple le jambon au chocolat ou le beurre au piment d’espelette!

– Que serait la foire sans la Confrérie du Jambon de Bayonne?

Cette vénérable institution, gardienne des traditions gustatives réunira le week end du 4 et 5 avril son 55ème chapitre. L’occasion, le samedi, d’introniser de nouveaux membres à la maison des associations de Glains, dont le directeur des événements et animations de la ville, Philippe Mahou, d’accueillir pour son repas de la casemate un groupe de personnes venues spécialement de partout en France pour cette jolie fête, de célébrer la traditionnelle messe du dimanche en la cathédrale et de défiler avec d’autres confréries dans la ville.

De grands classiques respectés

22 artisans charcutiers salaisonniers et 37 exposants quai Roquebert participent à la foire dont le roi n’est pas, pour une fois, Léon mais bien le jambon et tous les produits locaux de haute qualité, en dégustation et en vente. L’occasion pour tous les partenaires de proposer des animations spécifiques et originales.

680193_19791964_800x400

Un concours très prisé… et humé!

– Les concours avant tout!

Le 2 avril, jeudi Saint, place, toute la matinée, au traditionnel concours du meilleur jambon fermier suivi d’une proclamation des résultats et d’une vente aux enchères à 11h30 au Carreau des Halles. Un événement que complètent, sous le chapiteau, des démonstrations de découpe et de présentation des jambons et salaisons par les apprentis du CFA de la Chambre des Métiers et de l’Artisanat, histoire de montrer au public une filière de formation bien trop désertée actuellement par les jeunes. Et puis, pour les amateurs, le samedi 4, de 10h00 à 13h00 aux Halles, concours d’omelettes en association avec les penas bayonnaises et l’Office de Tourisme. De quoi se régaler!

– Des jambons à gagner!

Le Consortium du Jambon de Bayonne nous prépare animations et dégustations à bord d’une camionnette d’époque garée sur le mail Chaho Pelletier. Au programme,un jeu concours pour gagner des jambons, ce que fera également tous les jours Radio France Bleu, partenaire, avec TVPI, de la manifestation. Cet organisme installera également une montgolfière sur le même espace le samedi 4 avril.

– Mini ferme et découverte des métiers liés au jambon

La Chambre d’Agriculture proposera une ferme avec porcelets de 3 semaines à 6 mois bien sûr mais aussi bien d’autres animaux familiers. Une découverte grandeur nature pour les petits et les grands avec une sensibilisation à tous les métiers de la filière jambon, de l’élevage à la consommation.

la-553e-foire-au-jambon-de-b_2597049_800x400

– Autres animations

On ne saurait oublier , évidemment l’Open de pelote à main nue au Trinquet Saint André, mais surtout rappeler l’importance sur cette opération, comme pour les fêtes de Bayonne, de l’éco-cup, verre recyclable respectueux de l’environnement. A signaler enfin la belle présence d’Alain Darroze pour des démonstrations culinaires et un défi du jambon à la plancha le 2 avril. Nous le suivrons pour une journée que nous relaterons très vite! Une foire festive à savourer, avec modération néanmoins et épicurisme, dans un esprit de grande convivialité et de découverte de saveurs étonnantes.

Pour toutes infos sur les dates et horaires d’animations, voir www.bayonne.fr

Catherine CLERC,magmozaik64200@gmail.com

This Post Has Been Viewed 184 Times


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Back to Top ↑