Edit'Arts

Published on mai 3rd, 2016 | by MagMozaik

0

Edit’Arts: Effervescences et tourbillons de mai

D’année en année, notre territoire s’enrichit de palettes chatoyantes d’événements culturels et artistiques que semble exarcerber, en partitions métissées, Donostia 2016. En mai le paroxysme attend un niveau de qualité et de flamboyance à nul autre pareil. L’occasion de nous calquer sur ces vives effervescences et de nous interroger, en rubriques nouvelles, sur le sens, les implications et le devenir de telles floraisons événementielles qui supposent bien des évolutions majeures en un secteur économique plus florissant, paradoxal, mais aussi fragile, que jamais!  L’occasion très opportune d’évoquer les nouveautés, projets et développements à venir de Mozaik, avec et grâce à vous, en ne comptant résolument que sur nous mêmes et votre créativité!

Se développer, oui mais comment?

Imaginer de nouvelles rubriques pertinentes et impertinentes, élaborer des projets inédits, tout cela suppose des moyens que nous devons inventer nous-mêmes en l’absence de financements publics dont les conditions d’obtention deviennent surréalistes!! Fabio Lopez nous disait récemment qu’espérer quelque subside pour se lancer relevait de l’impossible quand on vous demande de faire vos preuves alors que justement, pour les faire vous avez besoin d’argent! Nous connaissons bien ce cercle vicieux qui consiste à exiger 3 ans d’existence avant de solliciter une quelconque subvention! Dura lex sed lex nous répond-on! Ou l’art d’étouffer dans l’œuf toute forme de créativité et d’énergie propice, rappelons-le, en ces temps de chômage, à la création d’emplois!

Il nous faut alors trouver d’autres dispositifs qui exigeraient d’employer des personnes compétentes pour les mettre en place, comme le web marketing ou le personnel capable d’organiser des soirées arts et musiques ou de convaincre quelque sponsor de rubrique à s’investir, ce que justement nous ne pouvons nous permettre fautes de moyens financiers.  Ne reste que les talents d’une équipe qui ne compte ni son temps ni ses passions pour proposer des videos de promotion ou des publi-reportages à des structures et autres artistes pour lesquels les temps sont aussi très durs! Alors nous frôlons le bénévolat aux limites de nos forces, bienheureux encore de pouvoir vivre chichement de nos passions pour vous promouvoir, en priorité !

Deux projets nous tiennent à cœur pour lesquels nous lanceront dans les jours à venir des dispositifs de financement participatif que, nous l’espérons, vous soutiendrez, quand bien des riches structures et institutions ou collectivités locales n’ont su le faire à moins d’abdiquer notre libre ton! Car c’est une chose de financer à outrance des institutions et associations, sportives notamment, qui vivent dans l’aisance, encore faut-il que leur médiatisation suive avec des articles de qualité et les moyens pour les produire! A bon entendeur…

Quelques traces à venir...

Nos efforts se concentrent aujourd’hui sur la réalisation de deux projets d’envergure qui nécessitent, certes, des fonds, mais plus aisés à mobiliser par une multiplication de partenaires. Depuis quelques mois, nous projetons d’instaurer des soirées “Coeur de Mozaik”dont l’ambition est, toutes les 4 ou 5 semaines, de proposer un duo artistes graphiques, au sens large, et artistes de scène, au sens large aussi, en un lieu insolite à révéler ainsi avec la complicité des mairies ou responsables d’espaces. Le coup de coeur se met en place dans les deux sens! Soit nous souhaitons valoriser un peintre, un sculpteur, un photographe, un collagiste ou autre désigner, auquel cas c’est à lui (ou elle) d’imaginer l’artiste ou les artistes de scène qui valoriseront son travail ou correspondront à son univers, qu’il s’agisse de musique, d’arts de la rue, de lectures poétiques, de danse ou de musique, soit nous procédons à l’inverse. L’objectif est d’établir des correspondances harmonieuses entre tous ces artistes en des ambiances à chaque fois différentes et originales. A ces duos ensuite de suggérer un espace de rencontres ou d’examiner nos suggestions de lieux nouveaux, insolites ou carrément décalés. Reste ensuite à mettre en oeuvre ces lourdes machines en liaison avec des mécènes et les responsables institutionnels des espaces retenus! La médiatisation de telles opérations coule de source mais attention! Bien qu’à tarifs dérisoires, les entrées, consommations et buffets seront payants!! Nous assurons, avec les artistes présents, les invitations et la promotion de ces soirées.

Le second projet en appelle davantage à vous, lecteurs! A l’occasion de l’année culturelle européenne, magmozaik s’attache à suivre pas à pas tous les événements majeurs, artistiques, culturels, gastronomiques ou citoyens,  programmés en” in” par la Fondation Donostia 2016 et ses partenaires institutionnels, et en off par des organismes ou artistes dont les inititiatives se conforment  aux grands axes “Convivir, vivir con”. En fin d’année, nous réunirons les meilleurs articles, ou les plus emblématiques, en un ouvrage, témoin de la richesse créative déployée en 2016 ou en devenir pour le futur, intitulé “Donostia 2016, une trace, des traces…” Il sera agrémenté d’interviews de personnalités, acteurs culturels et simples citoyens impliqués dans l’ensemble, ou partie, des manifestations prévues et suivies. De nombreux artistes de notre territoire, sollicités de part et d’autre des Pyrénées, ont accepté de nous offrir des créations uniques en illustrations des exemplaires numérotés de l ‘ouvrage, édité en bilingue (français et basque).

Comment nous aider? Vous institutions, collectivités locales et grands organismes culturels, en nous pré-commandant des ouvrages qui sont la vitrine de la belle vitalité artistique, culturelle, associative, citoyenne et  économique de notre Pays Basque, non seulement sur une année mais sur celles à venir car les fondations sont enfin construites (et vous y contribuez!). Vous entreprises, organismes touristiques ou de promotion du Pays Basque, villes, communautés de communes et autres collectifs d’artistes ou organisateurs d’événements emblématiques ou identitaires, qui pouvez insérer en cet ouvrage des publi-reportages de haute qualité conformes à ses ambitions et son public! Enfin vous, librairies et lecteurs pour diffuser ou acheter notre livre témoin! Un luxe simplement payé 25 euros, juste pour rémunérer l’imprimeur et les traducteurs, pour quelque 200 pages haut de gamme, sobres et élégantes,  avec illustrations inédites!

De nouvelles rubriques pertinentes

“L’envers du décor” représente notre fer de lance et notre combat pour les artistes, artisans et professionnels de l’ombre. Analyser un spectacle, rendre compte d’une exposition, suivre un festival ou porter un focus sur une manifestation, une pièce de théâtre, un ballet, un concert, un repas gastronomique… Oui tout cela est essentiel pour souligner les valeurs de créativité et d’authenticité que porte notre territoire. Mais qui se soucie de la partie cachée de l’iceberg? Qui se promène en coulisses pour rencontrer toutes ces petites fourmis sans lesquelles rien n’existerait à ce point de perfection et d’excellence et qui consacrent, en amont, un temps incroyable à donner le meilleur d’eux-mêmes?

Les expositions? Oui! mais visiter les ateliers d’artistes, vivre les affres de la création, suivre un galeriste, un service ou une institution culturelle dans sa programmation d’événements, leur mise en place et leur médiatisation, voilà qui nous entraine derrière les feux de la rampe! Assister à un superbe festival ou une manifestation d’envergure oui! Mais suivre comment ils se montent, se pensent, se programment, se promeuvent  et se cisèlent maille après maille, pas à pas, pendant des mois, voilà qui donne à réfléchir sur l’incroyable talent des gens que l’on ne voit, que l’on ne cite jamais! Apprécier un spectacle de théâtre, de danse ou de musique, oui! Mais accompagner ceux qui créent les costumes, les décors, les accessoires, assurent la régie lumière ou son ou bien la technique, composent les programmes ou les affiches, se collent à la billetterie pour les spectateurs ou les abonnés, alertent la presse pour un bon impact de leurs bébés ou coordonnent l’ensemble de ces étapes cruciales? C’est tout un univers caché qui se mobilise pour de l’éphémère! Et que dire des organismes, institutions ou collectivités locales qui, toute l’année, enchainent festivals, expositions et moult manifestations artistiques et culturelles? Imagine-t-on le nombre de petites mains indispensables à la réussite de programmes culturels à l’année? Et que dire de la gastronomie locale? Connait-on bien la chaine précise qui, des producteurs aux restaurateurs, permettent de savourer de délicieux repas?

Cette rubrique se propose d’explorer toutes ces facettes cachées, histoire de montrer que, oui, les univers de l’art, de la culture et de l’art de bien vivre ici sont de véritables entités économiques génératrices d’emploi multiples et de bénéfices et pas simplement de petits passe temps inutiles ou peu rentables!! Alors si vous souhaitez vous raconter, dire vos réalités, n’hésitez pas à nous contacter! Nous sommes prêts à mettre quelques lumières sur vos fabuleuses ombres!

Quant aux autres rubriques nous en avons déjà souvent parlé. “Démaquillez moi, démaquillez vous” et “Un brin d’histoire” vont vite se mettre en place. Mais nous fondons de grands espoirs sur “Le coin des libraires”. Il nous semble essentiel, à l’heure de la culture SMS ou des supermarchés de best-sellers au kilo de redonner toute leur place aux mots virevoltants et aux libraires indépendants amoureux de la lecture dans tous ses états!! A suivre.

Dernier détail! Si l’envie vous prend d’aiguiser votre joli brin de plumes en nos colonnes, n’hésitez pas à nous contacter! Vous avez toute liberté pour vous exprimer et bénéficier de notre accréditation! A bon entendeur…

Catherine CLERC, magmozaik64200@gmail.com

This Post Has Been Viewed 150 Times


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Back to Top ↑