Edit'Arts

Published on mai 28th, 2016 | by MagMozaik

0

Edit’Arts: Donostia 2016, Une trace, des traces…

A la fin de l’année, Magmozaik publie un ouvrage bilan de ce qu’aura été Donostia 2016, à travers les articles phares, choisis dans nos publications du site, pour leur vision d’ensemble et leur portée générique,  sur des actions fortes et emblématiques, sur des événements in et off mais aussi des interviews croisées d’acteurs culturels importants. Cette vitrine sera éditée en bilingue, français et basque, et largement diffusée, en version luxueuse et format américain, sur l’ensemble du territoire. Sans concession, cet album, illustré par des oeuvres originales d’artistes locaux, de part et d’autre des Pyrénées, mettra l’accent sur les actions réalisées, les objectifs atteints ou non, mais surtout sur les fondements de coopération transfrontalière posées pour les années à venir dans tous les domaines des arts et des cultures. De grands axes esquissés qui vont désormais creuser le sillon d’une belle représentativité et d’un solide dynamisme basque dans l’ensemble de l’Europe. On l’espère en tous cas tant les envies, les projets et les richesses sont là, palpables et mouvantes.

Un livre-album, pourquoi?

Laisser une trace de cet événement décliné en une multitudes de traces, présentes et à venir, nous paraissait nécessaire et utile. ciseler, en mots, de nous ou des autres, et oeuvres d’art uniques, cette vitrine bouillonnante ouverte sur l’Europe, nous nous y efforçons avec curiosité, esprit critique et souvent passion depuis déjà le mois d’octobre. Difficile de suivre l’ensemble des manifestations officielles qui proposent le meilleur comme le pire dans un foisonnement qui a du mal parfois à hiérarchiser l’essentiel de l’accessoire! Mais notre regard à 360% se porte souvent ailleurs, sur ces magnifiques nébuleuses qui tournent autour de l’officiel, hors des sentiers battus ou thèmes abstraits développés par la Fondation organisatrice, en deux strates différentes du mi-labellisé ou non labellisé, de l’officieux ou du “off”, dont la qualité et la créativité mériteraient bien d’intégrer le “in”.

Dénicher les niches, mettre un focus sur des événements qui s’inscrivent sur la durée pour les années à venir, suivre des parcours insolites dont la pertinence, ou l’impertinence, ébouriffent cette année européenne, tels ces “territoires mobiles”, c’ est le fil rouge qui préside à cet ouvrage. Privilégier l’imagination, l’implication et la valorisation durable des acteurs culturels et artistiques qui font la richesse de demain de notre territoire, mettre l’accent sur ses atouts touristiques ou gastronomiques, présents depuis longtemps mais exacerbés en cette année de capitalité européenne, voilà qui nous mobilise avant tout! Voir se tisser et se pérenniser des liens de transfrontalité forts que ce statut européen catalyse? Là réside notre ambition! Nous en oublierons sans nul doute certains mais rien ne nous empêche de suivre, en d’autres ouvrages à venir, l’après Donostia 2016! Comme autant de vitrines successives, témoins de multiples évolutions riches de promesses, en bien ou en mal!

Et pour cela, nous devons être le réceptacle de tous vos projets, toutes vos actions, tous vos rêves… Notre rôle ? Mettre notre passion, notre acuité, nos analyses et nos coups de pouce à votre service pour qu’éclosent et se concrétisent vos ambitions, vos désirs, vos engagements sociaux, linguistiques, culturels et artistiques au coeur de notre territoire dont les traditions se revisitent constamment!

Un livre-album, comment?

L’action se déroule dans le cadre journalistique de Magmozaik, d’octobre 2015 à janvier 2017. Son objectif est de rendre compte, par internet, avec un effet démultiplicateur via les réseaux sociaux, en France, en Europe et dans le monde entier (notamment à destination de la diaspora basque, la 8ème province), de toutes les manifestations , labellisées ou non, proposées tous les mois dans le cadre de l’année culturelle européenne, selon les axes définis par Donostia 2016, en collaboration avec toutes les institutions, organismes publics ou privés et tous les acteurs culturels sur le territoire basque, au nord comme au sud.

L’ouvrage réunira tous les articles de fond les plus pertinents et suivis, agrémentés d’oeuvres originales d’artistes des 7 provinces inspirés par les thèmes traités. L’un d’eux, quelque peu décalé, vous permettra de découvrir l’envers du décor de Donostia 2016 en multiples reportages et interviews d’organisateurs et partenaires. Il sera réalisé dans un format luxueux à l’américaine avec vernis sélectif, en quadrichromie et en version bilingue (basque et français). Sa diffusion passera par le site www.magmozaik.com et par les librairies ou médiathèques. A l’équipe du magazine se joindront de multiples partenaires dont des mécènes, des sponsors, des annonceurs, des  photographes, des traducteurs et bien sûr un imprimeur de talent.

Chaque page de droite exposera le texte des articles en français et en basque sur deux colonnes, la page de gauche étant réservée aux oeuvres des artistes, reproduites en photographies de très haute qualité, qu’il s’agisse de peintures, de collages, de sculptures ou d’objets design. La couverture sera illustrée par un grand artiste dont nous ne révèlerons pas le nom pour l’heure! Les public-reportages figureront sur des doubles pages insérées au coeur de l’ouvrage, comme un livret autonome.

Comment nous aider?

Bien sûr, nous avons sollicité de multiples instances pour quelques subsides et subventions mais cela ne suffit guère et nous avons appris à ne plus rêver quant à des aides publiques qui ignorent superbement la culture, voire l’édition indépendante. Electrons libres nous sommes, électrons libres nous resterons, avec notre liberté de ton! L’exemple, il est vrai, vient de haut et les restrictions budgétaires que ce “haut” impose excuse un tout petit peu la carence de nos instances territoriales locales ! Alors il faut bien nous retourner vers des procédés commerciaux autonomes que l’impact de cet ouvrage, à travers sa large diffusion bilingue, devrait renforcer. En une démarche citoyenne, que complètera un dispositif de financement participatif, nous vous proposons quelques pistes pour nous rejoindre dans ce projet qui est déjà réalité.

Le mécénat, tout d’abord ! Il vous permettra, à la hauteur de votre investissement, de figurer dans l’ouvrage et sur notre site au titre des remerciements et de bénéficier d’ouvrages offerts. En harmonie avec notre positionnement, vous pouvez également choisir la formule publicitaire sous forme de publi-reportages soumis à notre agrément ou rédigés par nous. Enfin, pour les institutions ou organismes privés et publics, reste le pré-achat d’ouvrages.

Pour toutes ces formules, nous vous invitons à nous contacter pour une étude personnalisée, sur magmozaik64200@gmail.fr,  par téléphone au 06 52 95 75 32 ou directement par notre site www.magmozaik.com.

Catherine CLERC, magmozaik64200@gmail.com

This Post Has Been Viewed 179 Times


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Back to Top ↑