littérature

Published on novembre 27th, 2015 | by MagMozaik

2

Durango Azoka: un demi siècle déjà

Durango est une petite ville nichée au coeur de la Bizcaye, qui, depuis maintenant 50 ans, organise un salon incontournable du disque et du livre en langue basque. Cette foire, mise en place par l’association Gerediaga se pose, avec 4000m2 et plus de 30000 références, en rendez vous majeur du monde culturel “euskaldun”. Un demi siècle célébré du 4 au 8 décembre prochain à travers une multitude de stands, d’expositions, de rendez vous littéraires et de concerts dans une ambiance on ne peut plus festive! Présent depuis 9 ans grâce à un partenariat efficace avec l’organisation, l’Institut Culturel Basque s’investit dans la manifestation avec un stand et la promotion d’éditeurs, de médias, d’auteurs et d’artistes d’Iparralde.

De nouveaux défis actuels

Bien des opinions partagées s’expriment sur la création de cette Foire en pleine période franquiste! Pour d’aucuns, il s’agissait alors de montrer que la culture basque, fort ancienne, n’était en rien réprimée par le régime (!!!) Peut-etre s’agissait-il aussi de donner le change à la Navarre et l’Alava qui gardèrent tous leurs privilèges culturels en récompense d’une aide aux vainqueurs de la guerre civile! D’autres y voient la reconnaissance d’une culture décidée à s’inscrire plus que jamais dans le quotidien des basques.

Quoi qu’il en soit, le Salon doit aujourd’hui relever les défis du futur avec l’émergence, depuis quelques années, de nouvelles générations de jeunes basques dans la création culturelle. Face à un modèle de promotion un tantinet désuet,  le salon s’efforce aujourd’hui de promouvoir une stratégie commune entre les institutions, l’entreprise et les médias, les associations les agents économiques et les médias …et déjà de  travailler pour attirer les jeunes, les créateurs culturels et les citoyens basques en général. Des efforts pour une meilleure visibilité que vient conforter le dynamisme des éditeurs, médias et artistes d’Iparralde présents sur cette édition anniversaire.

Preuves fortes des évolutions actuelles: L’affiche est signée José Luis Zumeta, fils de…, et le prix Argizaiola, qui reconnait le travail en faveur de la Culture Basque, ira aux fondateurs de l’association Gerediaga et de la Foire: Jose Luis Lizundia, Leopoldo Zugaza, Carmen Miranda, Maria Concepción Astola, Maria Rosario Astola, Arrate Salazar, Koldo Alzibar et Jesús Astigarraga.

Iparralde en poupe

Avec 10% des nouveautés présentées lors du Salon, les éditeurs d’Iparralde prouvent à l’envi leur dynamisme et les artistes, plasticiens ou musiciens, ne sont pas en reste.

Les éditeurs seront regroupés dans un espace du salon à proximité du stand de l’ICB. Il s’agit d’Agorila, d’Ikas, de Gatuzain, de Maiatz, de l’association ZTK, de la télévision participative Kanaldude, des éditions Zortziko, du label Moï Moï, et de la galerie Hordago, et du label de production Saroia (Remarque: Les éditions Elkar seront représentées sur un stand commun à l’ensemble des sept provinces).  Par ailleurs la Fédération des ikastolas Seaska sera aussi représentée sur un stand afin de proposer la vente de calendriers. Plusieurs présentations publiques d’ouvrages ponctueront aussi le salon de Durango.

Pour toutes infos sur le programme des rendez vous de l’ICB, des écrivains et des artistes, voir www.eke.eu, rubrique culture ou agenda.

Catherine CLERC, magmozaik64200@gmail.com

This Post Has Been Viewed 72 Times


2 Responses to Durango Azoka: un demi siècle déjà

  1. Jakes Larre says:

    Page spéciale sur la présence des éditeurs d’Iparralde au Salon de Durango:
    http://www.durango.eke.eus

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Back to Top ↑
  • Rejoignez-nous sur Facebook

  • Catalogue art/culture

  • L’annuaire Mozaik 2017

    L’annuaire Mozaik 2017
  • Panier