Festivals

Published on avril 27th, 2016 | by MagMozaik

0

Des métissages comme on les aime!!

Depuis 2005, à la croisée du Pays Basque, du Béarn et des Landes, en Pays de Bidache, le Festival Xarnegu Eguna joue la carte du mélange linguistique et du métissage culturel, en des défis fraternels où basques et gascons confrontent et partagent leurs traditions et leurs talents. Su 26 avril au 1er mai, 7 bourgs et villages se font écho en rencontres multiples autour de deux lieux majeurs, Bidache et Bardos. 

Rencontres et partages à l'honneur

Métissages , échanges et spectacles se vivent ici en dimensions multiformes et colorées. Le mélange de disciplines s’impose de prime abord! Danses, chants, concerts, expositions d’arts, de photos ou de voitures anciennes, contes, films, spectacles jeunesse et théâtre, ateliers gastronomiques, conférences, découvertes du patrimoine, repas festifs…Un tourbillon d’événements virevolte de village en village où se succèdent des artistes, cuisiniers, musiciens et autres  poètes ou spécialistes de la région en confrontation de cultures très différentes et complémentaires néanmoins.

Mélange des lieux ensuite sur 7 communes en alternance de milieux urbains et ruraux. Strates géographiques que la rencontre de deux cultures intensifie en un ensemble diversifié et complexe, entre basques, béarnais et landais. Les défis se lancent en deux versions linguistiques de mêmes passions artistiques et culturelles qui s’enrichissent l’une l’autre en rugosité et sonorités d’accents et de mots gouleyants en bouche, comme de bons vins partagés.

Mélange enfin des générations car au delà des rencontres entre multiples formes et styles d’expression c’est bien de transmission culturelle qu’il s’agit pour que s’enracine, au cœur des jeunes générations, “basquitudes” et “gasconnades” en verbes qui chantent, dansent et se disent en riches palettes sur des pages blanches, sans cesse écrites sur un rythme de traditions respectées et de créations nouvelles.

Difficile et réducteur, dans cette belle floraison exubérante de manifestations, de détailler le programme jour après jour, discipline par discipline ou de village en village et bourgs! Nous vous proposons une petite sélection de nos coups de coeurs. Catherine Bosser nous entretenait récemment de Bidache Culture qui s’attache à valoriser les 7 arts. Nous mettrons un focus sur le concert du 27 avril où Peio Serbielle nous entrainera à nouveau sur les chemins du métissage de cultures accompagné d’enfants !

Côté expositions

Gabrielle Duplantier et Luc Médrinal se posent à Bardos pour accompagner l’exposition photos des élèves de l’école de musique au Restaurant “Chez Odile”. Rue des Jardins à Bidache les 7 arts se déclinent en mode peinture, sculpture, photographie, verrerie, céramique, enluminure et marquèterie. Au même endroit les “Petites demeures de Sophie”, de Laetitia Tomassi nous propose des habitations écolos en roulottes ou dans les arbres! Enfin le 1er mai, au Barc de Bidache, une exposition de voitures anciennes vous transporte dans un temps où l’on donnait du temps au temps!

Côté paroles et contes

Les visites guidées de patrimoine font florès avec conférenciers ou conteurs. A guiche, 17h00, un conteur vous entraine dans le Pays de Guiche, de l’ancien port en pierre sur la Bidouze au château médiéval du XIVème siècle…A Came, salle des fêtes le 29 avril, dès 15h00, place aux contes occitans et musiques traditionnelles. A Berhouey le 30 avril, salle communale à 10h30, un premier état de l’environnement de l’Adour est dressé, tandis qu’à Bidache, salle du conseil municipal, Jean-Philippe Mercé évoque l’illusion dans l’art dès 15h00. Arancou, à 16h00, nous propose une découverte du patrimoine jacquaire à travers les mots d’un raconteur du pays. Enfin à Bidache le 1er mai, sur les coups de 11h00, un conteur vous initiera aux mystères du château de Gramont. Une belle façon de transmettre par la parole bien des traditions et des trésors patrimoniaux.

Côté films et théâtre

Après la projection à Bardos, le 26 avril à 20h30, en guise d’ouverture du festival, de “Bisaiak, jauziaren aurpegiak” d’Ibal Agirrebarrena, en présence du réalisateur, petit coup de coeur au foyer de Came, le 29 avril à 18h30, pour “La Chancada” qui relate la traversée en échasses, d’Anglet à Bordeaux et de Bayonne à Marmande, à la rencontre, sur 12 jours, des gascons!

Le théâtre et la danse marquent avec élégance et virtuosité le festival. A Bardos le 17 avril, 15h30, la Compagnie Môme en Ziques donne vie aux instruments de musique avec “Le monde de Lilou”. Une subtile magie qui émerveillera plus d’un enfant! Evénement phare du festival le 28 avril, 20h30, salle des fêtes de Bidache! Leinua Konpainia nous propose “Zure Osagarriari”, spectacle de danses basques anciennes ou contemporaines co-produit avec l’Institut Culturel Basque. La Compagnie Elirale enchaine avec Nikita ( le bourgeon en basque), tout en poésie et sensualité. Enfin le 1er mai, salle du cinéma à Bardos, la Compagnie Des Corps et Décors nous feront esquisser bien des sourires avec les “Baba-Cadres” de Christian Dob.

Pas de fête sans bons repas!

Toutes les gastronomies enchanteront vos papilles, des petits aux grands, en ateliers, ambiances conviviales et musicales. Gilles Darrieumerlou, chef basque de Bidache initiait enfants et résidents de la maison de retraite aux saveurs de son art le 27 avril. Le 29 avril salle des fêtes de Came, dès 20h00, partitions sonores et gustatives s’harmonisent en un repas animé par la Txangara. Le 30, à 12h30, Bergouey propose un repas du terroir animé par Guich’Adour et réalisé par les producteurs locaux. Enfin le 1er mai à Sames, 12h30, place aux spécialités gasconnes sur fond de chants et contes gascons.

Musiques omniprésentes

De la messe en gascon au rock endiablé, tous les styles de musiques ponctuent le festival en journées et en soirées. Et quel meilleur terrain d’expression gasconne et basque imaginer que les volutes musicales d’artistes hors pair?

Coup d’envoi à Bidache le 27 à 20h30, salle des fêtes pour LE Concert Xarnegu à ne pas manquer! Sur le ring? Deux cultures! Peio Serbielle égrène les chansons de Zara. A ses côtés: le pianiste Patrick Bebey, le choeur Bizi Bantuz et les enfants de l’école Sainte Marie de Bardos. Face à lui, les filles du “Trio Cocanha” accompagnées des cantayres de Came et des élèves des classes d’occitan du collège de Bidache. Un joli duel fraternel en perspective dont nous reparlerons!

Bien d’autres formations connues et reconnues pimenteront le paysage musical de ce festival! Le 29 avril, 21h00, salle des fêtes de Came, “Bal Trad Xarnegu” avec “Patxi eta konpania” et “Pass’Aires”. Le 30 avril, 18h00, en l’église d’Arancou, chants bigourdans et basques avec”Eths Amassats de Bigora” et “Les frères Berçaits”. Le 30 à Bardos, 21h00, sous chapiteau, place au rock avec “Taxis For Galaxies” et “If Renaud Was a Punk”. Suivront “Vendetta” et “Begi-Beltz”. Enfin le 1er mai, Same accueille  en son église une messe en gascon dès 10h30.

Pour toutes infos, horaires et tarifs:www.xarnegueguna.fr

7 arts à Bidache

Catherine CLERC, magmozaik64200@gmail.com

This Post Has Been Viewed 88 Times

Tags:


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Back to Top ↑