Festivals

Published on janvier 30th, 2017 | by MagMozaik

0

De petits plaisirs…exquis!

Depuis la création en mars 2015 de l’association Les Petits Plaisirs,  on sait l’immense travail  de fond et de coeur réalisé par l’équipe de Cathie Simon-Loudette pour rendre toutes les formes de culture et ses manifestations au Pays Basque accessibles au plus grand nombre à petits prix raisonnés. En 2016, elle initiait deux rendez-vous majeurs dont on gage qu’ils se rendront vite indispensables, voire incontournables sur nos rivages: « Merci la vie », au Colisée de Biarritz et « Les rendez-vous littéraires », au Boucau.

Le second opus du festival « Merci la vie », du 2 au 5 mars prochain pose une question pertinente, impertinente et pour le moins mutine: «  Et l’amour dans tout ça? ». Cette manifestation pétillante tout en légèreté apparente et mise en avant de talents neufs sait à merveille conjuguer théâtre et musique. On se souvient l’an passé du délicat et poétique duo entre Nicolas Rey et Mathieu Saikaly pour « Et vivre était sublime ». En 3 temps, 3 accords et 3 mouvements, l’impromptu festivalier ne déroge pas à son ambition d’excellence dans le choix des artistes étonnants de créativité conviés à Biarritz. Un festival qui, nonobstant sa qualité, se veut accessible à tous et porteur de médiations inventives vers le public. Une ambition dans la droite ligne des actions au quotidien menées par l’association qui multiplie les journées collectives de visites muséales et de rencontres conviviales mais sait aussi résoudre les obstacles qui peuvent gêner la fréquentation de spectacles telles les gardes d’enfants ! Deux pièces savoureuses et un concert assorti d’une master class et d’une chorale éphémère ouverte à tous au programme cette année.

Guillaume Farley, l’éternel sentimental

Voilà un artiste qui se vit en mode musical depuis son enfance. Guitariste, bassiste, compositeur, il est de toutes les belles et pertinentes aventures musicales françaises en quelques collaborations qui en disent long sur sa sensibilité et ses exigences poétiques: De Gotainer et Mathieu Chedid à Grand Corps Malade en passant par Fugain et Amel Bent, on mesure l’étendue talentueuse de ses registres et balades au coeur d’une création française de qualité. Mais au romantisme désuet il préfère de loin raconter des histoires simples, urbaines, réelles, de celles qui nous bousculent, nous font vibrer, nous émerveiller ou nous blessent un peu au quotidien, par petites notes furtives, élégantes, sensuelles et parfois mordantes. Son concert du 2 mars, à 20h30, s’accompagne de deux actions qui l’ancrent dans le réel et notre territoire. Ce même jour à 14h00, il propose une Master Class sur le thème « Comment faire une reprise de chanson? ». Public concerné ? Les élèves du Conservatoire, des Rockschools, des écoles de musique et les adhérents de l’association qui bénéficient de la gratuité. Pour les autres amateurs, il en coûtera 8 euros, l’accès au concert donnant un droit gratuit à la Master Class. Qui dit mieux ? Et puis, histoire de mettre quelques passions en pratiques partagées, une chorale éphémère se créera sous sa houlette et celle de Christophe Ithurritze pour le jour du concert, ouverte à tous. Seule condition, participer aux répétitions prévues à l’Atabal les 2 et 9 février de 19h00 à 21h00 avant une rencontre le 1er mars avec l’artiste.

Cadavres exquis

Second mouvement de la partition? Une belle aventure de cadavres exquis en mode théâtral et improvisation organisée (comme toute improvisation qui se respecte!) L’idée? Un spectacle: «  Nous aimerons-nous ? » interprétée par Oliviers Descargues et Veronic Joly.  Le propos ? Un homme et une femme sont allongés sur un lit où ils viennent de faire l’amour. Qui sont-ils? Où sont-ils? Comment se sont-ils rencontrés et qu’adviendra-il d’eux? autant de questions dont ils ignorent les réponses car à chaque représentation c’est le public qui décide et oriente cette histoire d’amour par petites situations écrites et tirées au sort au fur et à mesure du spectacle!! Des cadavres exquis vous dis-je!  Un exercice de style ludique et créatif qui n’est pas sans rappeler cette pratique littéraire insensée inventée par les surréalistes. Comble de ce vivifiant moment qui décoiffe ? La troupe s’appelle justement « cadavres exquis »! Vous on ne sait pas, mais nous on y sera obligatoirement, histoire de nous prendre, ô juste un bref instant, les dei ex machina !! Rendez-vous le 3 mars à 20h30 au Colisée pour une bouffée de rires et de libertés créatives.

Huis clos rugueux

Dernier mouvement en deux temps, les 4 et 5 mars ? « Livret de famille » d’Eric Rouquette avec Guillaume Destrem et Christophe de Mareuil. Une confrontation rugueuse, sensible et douloureuse entre deux frères un soir, autour de la disparition inexpliquée de leur mère. L’un, le cadet, s’inquiète en mots fragiles, tendres, justes. L’autre, plus marginal et abrupt se frotte à lui en des inquiétudes que chacun traduit à sa manière, à l’opposé l’un de l’autre ou si proche l’un de l’autre? Cette pièce magistrale de pudeur et de hurlements silencieux fut le coup de cour du  « Masque et la Plume » Avignon 2015. Un événement à ne pas rater pour ce duel brutal et sensible à la fois.

D’ores et déjà, les réservations sont ouvertes à des tarifs et conditions de paiement modulables, très en accord avec la philosophie de l’association. 60 euros l’ensemble des spectacles pour les adhérents et 70 euros pour les autres avec possibilités de paiements échelonnés. Ne vous privez pas de magnifiques « Petits Plaisirs »!

Pour mémoire: http://www.magmozaik.com/vivre-la-culture-par-petits-plaisirs/

Catherine CLERC, magmozaik64200@gmail.com

This Post Has Been Viewed 60 Times


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Back to Top ↑
  • Rejoignez-nous sur Facebook

  • Catalogue art/culture

  • L’annuaire Mozaik 2017

    L’annuaire Mozaik 2017
  • Panier