Coups de coeur

Published on octobre 17th, 2015 | by MagMozaik

0

De l’art d’apprivoiser…l’art!

Quand quelques artistes locaux tentent une belle aventure humaine pour mieux faire se croiser talents et publics, cela donne Home Art, une association dont l’objectif est, à travers la location d’oeuvres aux particuliers et aux entreprises, de faire qu’ amateurs d’art et créations s’apprivoisent mutuellement en toute intimité avec, à la clef, qui sait, des ventes de toiles, de sculptures, de photographies, de collages et autres sérigraphies. A l’origine? 12 artistes qui, régulièrement, pour faire connaître leur initiative, se posent, l’espace d’une journée conviviale, en des lieux bien ciblés afin qu’opère la magie d’une rencontre entre créatifs et publics autour d’une tasse de café ou d’un verre partagés. Lancée en juin à l’Artsenal, l’aventure se poursuit dimanche aux Corsaires pour de belles rencontres, éphémères certes, mais appelées à perdurer.

Une démarche collective et humaine

Au départ ? Quelques artistes que réunissent quelques valeurs communes fortes et solidaires. Le talent bien sûr mais aussi l’envie furieuse de se lancer dans une aventure humaine où des énergies créatives complémentaires puissent s’associer pour mieux communiquer avec des publics diversifiés, avides de s’approprier des oeuvres qui ne soient pas simplement des objets mais surtout, et avant tout, le reflet de personnes aux imaginaires inventifs. L’idée que l’art participe pleinement de la vie au quotidien comme une dimension nécessaire à l’enrichissement culturel personnel, dans un environnement propre à chaque amateur. La volonté enfin de dire simplement qu’une oeuvre d’art, avant d’intégrer un cadre de vie, doit apprivoiser son acquéreur potentiel avant qu’il ne décide de la faire sienne.

Au départ? Un autre constat! Bien des artistes conservent dans leurs placards ou leurs ateliers des créations qui dorment entre deux expositions, personnelles ou collectives. Des bijoux ensommeillés qui pourtant ne demandent qu’à respirer l’air et vivre autrement, en d’autres lieux et sous d’autres regards. Des oeuvres qui, l’espace d’un ou de plusieurs mois, pourraient élire domicile ailleurs pour mieux séduire des amateurs qui ont souvent besoin de temps pour passer à l’acte difficile d’achat ou qui ont plus simplement envie d’inscrire régulièrement l’art dans leur décor de vie; selon l’humeur, jusqu’à finalement inviter les créations à rejoindre le fil de leur existence au quotidien.

Des valeurs, somme toute, où seuls priment les échanges humains, voire humanistes entre amateurs et artistes à travers un dispositif simple de location qui laisse du temps au temps.

Step by step

Ces artistes  fondateurs, unis en un collectif très soudé, partagent déjà, pour certains, une belle expérience commune avec Ezpel’Art. Une expérience fondée sur le respect et la valorisation d’univers différents qui se nourrissent les uns des autres très souvent, en expositions bien scénographiées dans l’atelier du verrier d’art Poly Berin, généreusement prêté pour l’occasion.

Au hasard des rencontres germe l’idée de Home Art qui consiste à proposer en location des oeuvres d’art aux particuliers et aux entreprises à prix modiques et modulés selon la durée et la valeur des oeuvres. Plusieurs outils se mettent en place très vite dès le mois de juin dernier. Des journées de présentation s’organisent en des lieux différents pour favoriser la rencontre entre artistes et publics. La première se tint à l’Artsenal et la seconde, en guise de rentrée, aux Corsaires, ponctuées de cafés, de croissants ou de verres de l’amitié. Passés les premiers contacts, le dispositif se dote d’un site où trouver, pour l’heure, quelque 150 oeuvres de plasticiens, sculpteurs et autres photographes pour toutes les bourses, en location au mois simple ou à l’année. Chacun peut, à sa guise, se lancer dans l’aventure pour un mois de 20 à 80 euros ou à l’année pour 14 à 70 euros, histoire de diversifier ses coups de coeur et ses envies de changer de décor! Mais attention, pas question de faire de l’initiative un projet national. La proximité reste de mise car à chaque location l’artiste procède lui même à l’installation des oeuvres en leurs nouveaux domiciles provisoires. Pays Basque nord et sud des Landes sont, pour l’instant, concernés tant il est vrai que cette démarche demande un certain temps d’ancrage dans les mentalités et les comportements.

Les objectifs? Diversifier autant que faire se peut les lieux de rencontres de galerie en galerie ou de théâtre en lieu de culture. Rendre ces rendez-vous réguliers et les inscrire dans le paysage artistique et culturel de notre territoire. Mais surtout, à travers cette démarche locative, inciter les amateurs à acheter des oeuvres que les expositions ou manifestations laissent parfois en jachère dans les antres d’artistes! Une vie en transit qui ne demande finalement qu’à se poser en des espaces d’accueils définitifs.

Pour davantage d’infos: www.home-art.fr

Catherine CLERC, magmozaik64200@gmail.com

This Post Has Been Viewed 100 Times


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Back to Top ↑