littérature

Published on avril 6th, 2015 | by MagMozaik

0

De la littérature basque

En ce lundi de Pâques 6 avril, la salle communale du splendide village de Sare accueillait, sous un soleil radieux, le 32ème Biltzar, événement destiné à promouvoir la littérature basque et en basque à travers ses écrivains, ses maisons d’éditions, ses associations et ses librairies. Une manifestation qui démontre à quel point la culture écrite basque est vivace, combattive,créative et  de qualité. Sur une journée, pas moins de 113 auteurs, 26 associations et 22 maisons d’édition annoncés. Un rendez-vous riche en rencontres, soutenu par l’Institut Culturel Basque et le Conseil Général à laquelle participaient de nombreux partenaires d’envergure tels le Musée Basque, les éditions Koégui ou Atlantica, les librairies Elkar ou Eki, la toute nouvelle maison d’édition Kilika ou l’Académie de la Langue Basque.

IMG_1072

Vue d’ensemble

Petite visite ré-créative

Dans la grande salle mise à disposition des exposants – en l’occurence le fronton couvert- les auteurs se succèdent sur les stands des éditeurs ou libraires pour des dédicaces, ou échanger avec leurs lecteurs. Livres d’histoire ou de recettes, romans  ou livres pour enfants, ouvrages d’analyses politiques ou sociétales, sur la peinture ou l’architecture basque…

IMG_1109IMG_1085

Toute une littérature fleurit ici pour dire la richesse de l’identité basque ou la passion des écrivains pour ce territoire. Au hasard des allées nous croisons Anne- Marie Chancerelle pour un livret sur le chocolat, Alain Gardinier, Peio Serbielle pour son CD “Zara”, Alain Darroze avec son” Pays Basque en 40 recettes”, toujours aussi espiègle et facétieux, nos amis de Radio Kultura en plein reportage…

IMG_1068

Radio Kultura!

Et puis quelques personnalités emblématiques: François Maïtia (OPLB), Pantxoa Etchegoin (EKE-ICB) ou bien Yves Ugalde et Jean-René Etchegaray (Bayonne) et moult amis retrouvés ici tel Daniel Velez venu faire son marché! Mais plus important encore, la présence d’une multitude de bénévoles, venus vendre à prix cadeaux cafés chocolats, boissons diverses et autres viennoiseries ou gâteaux basques, postés à l’accueil des visiteurs ou s’affairant en dispositifs techniques pour sonoriser l’estrade où se déroulent les débats. A l’extérieur, et toute la journée, l’auberge du Biltzar . Beaucoup de monde dès l’ouverture à 10h00 pour une affuence forte attendue dans l’après midi.

IMG_1115

Notre électron libre de la gastronomie et du bien vivre ici

IMG_1116

Un programme fort pour des enjeux majeurs

A l’heure où l’Etat – nous l’avons récemment signalé- déserte le terrain culturel, désormais occupé entièrement par les collectivités locales, ce type de manifestation devient plus que jamais nécessaire pour renforcer les moyens d’expression de l’identité basque avec des relais associatifs et locaux dynamiques. Car le Bitzar n’est pas seulement un alignement de stands ou une exposition d’ouvrages et CD, c’est avant tout l’occasion de rencontres avec le public et de débats thématiques importants: Evocation de sujets historiques (la Grande Guerre en Pays Basque avec Eneko Bidegain par exemple), regard porté sur le patrimoine architectural ou maritime, lectures, ateliers et jeux pour les enfants…

IMG_1113

François Maïtia et Henri Duhau

IMG_1058

Une belle occasion, en cette journée de printemps, de se poser quelques instants magiques du côté de Sare!

www.sare.fr

Catherine CLERC,magmozaik64200@gmail.com

This Post Has Been Viewed 173 Times


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Back to Top ↑
  • Rejoignez-nous sur Facebook

  • Catalogue art/culture

  • L’annuaire Mozaik 2017

    L’annuaire Mozaik 2017
  • Panier